Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/07/2016

André Benedetto

118795672.jpg

27/07/2015

27 juillet 1979

17/07/2012

17 juliet 2009 : òumage à André Benedetto

17 juillet 2009 : hommage à André Benedetto
July 17, 2009 : tribute to André Benedetto

1260798520.jpg

Photo X. D.R.

21/07/2010

La sant-Andréu en juliet

La saint-André en juillet
The St. Andrew on july

655268529.jpg1155444619.jpg

24/06/2010

Proumiero aficho

Première affiche
First poster

484792745.jpg

19/07/2009

Regarda aiours / Regarder ailleurs / Look elsewhere

18/07/2009

Matin / Matin / Morning

1421181228.jpg

Lou patriarco s'enanè
Dissidènt
Revendica
Ounèsto dissidènci
Tresor d'ancianeta
Riche d'un bon bournèu
Li tripo

Le patriarche est parti
Dissident
Revendiqué
Honnête dissidence
Trésor d'ancienneté
Riche d'un bon tuyau
Les tripes

The patriarch is gone
Dissident
Claimed
Honest dissent
Treasury seniority
Rich with a tip
Tripe

Lien

14/07/2009

Adiéu / Adieu / Farewell André Benedetto

70329fe5a3b448b06a50a64983efb4c0.jpg

De que toun desir vos creba
quau secrèt o soulamen
de souspesa l'istant
de la doulour vióuleto
avans que de dourmi

De quoi as-tu le désir de percer
quel secret ou seulement
de soupeser l'instant
de la douleur violette
avant de t'endormir

What do you desire to break
what secret or only
of balancing the moment
of the violet pain
before sleeping


André Benedetto, extrait d'Urgent crier, Robert Morel éditeur 1966.

C'est beaucoup de l'âme de la ville qui disparaît. Je n'étais pas un fan de ses œuvres théâtrales mais André était un vrai homme de théâtre. Un solitaire ombrageux qui savait faire parler et monter sur les planches les gens du quartier, les cheminots comme avec son frère Georges, les ouvriers, les occitans, les paysans. "Anarcho-communiste" il était l'ami du père Jacques de la Celle qui a tant fait pour la paroisse des Carmes et qui lui prêtait sa salle de cathéchisme pour y faire du théâtre. Il n'a jamais cherché, contrairement à certain que l'on reconnaîtra facilement, la moindre gloriole. De la M.J.C. où il donnait des rudiments de théâtre, aux tournées avec Jacqueline, Mad, et bien d'autres, il a présidé aux fondements du Off sans jamais renier son engagement politique, ses combats, ses convictions. Théâtre facile, populaire, réducteur parfois. Mais théâtre qui donnait à ceux qui n'osent pas pousser la porte des salles, l'envie d'y aller. Et l'on pouvait ensuite passer avec bonheur de Nostra dona dei bordilhas (La madone des ordures) à En attendant Godot. Tout le contraire de la démarche des emplumés qui nous servent le In depuis des années... L.R.

It's a part of the soul of the city who disappears. I wasn't a fan of his theatrical works, but André was a true man of the theater. A touchy loner who knew how to make speak and go up on stage the people of the neighborhood, the railwaymen, as his brother George, the workers, Occitan, the peasants. "Anarcho-communist" it was a friend of Father Jacques de la Celle, which has done so much for the Carmes parish and lent him his cathéchism room to do theater. He never tried, unlike some that we readily recognize, the less boastful. From M.J.C. where he gave the basics of theater, toured with Jacqueline, Mad, and many others, he presided over the foundation of Off without ever renouncing his political involvement, his struggles, his beliefs. Theater simple, popular, sometimes simplistic. But theater that gave those who dare not push the door of the rooms, the desire to go. And then you could happily spend Nostra dona dei bordilhas (The madone of garbage) to Waiting for Godot. This is in contrast to the approach that use the "emplumés" of the In the years since... L.R.

http://www.theatredescarmes.com/

11/07/2008

Portrait 4 Médéenetto

70329fe5a3b448b06a50a64983efb4c0.jpg