Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/07/2018

Aquéli bèstio que se vesèn pas...

Ces bêtes que l'on ne voit pas...
These beasts that we do not see...

3133414038.jpg

2103734498.jpg

3553699509.jpg

07/07/2018

L'óupinioun dóu patroun

L'opinion du patron
The boss's opinion

18 juillet 1969. Jean Vilar avec moustaches est interviewé par Paul-Louis Mignon sur le 23ème festival d'Avignon. Il évoque l'importance du renouvellement artistique, les rencontres entre les gens, le mouvement et la recherche, garder un visage séduisant de la culture. Images d'archive Institut National de l'Audiovisuel.

06/07/2018

Tenènci festivau

Tenues festivalières
Festival outfits

1007064612.jpg
Porte de la République 1956. Source photo Caroline Blanc.

05/07/2018

Espousicioun

LENGO DE TERRO - LANGUES DE TERRE - TONGUES OF EARTH

1601269673.jpg

« Impossible de passer à côté de la spectaculaire série de sculptures de Martine Belay-Benoit.Quand elle croise quelqu'un qui l'inspire, elle lui demande de tirer la langue, le photographie et en tire une statue qu'elle transpose, par quelques atours, dans une autre époque. Le résultat est plein d'humour et d'humanité.»

Stéphane Cerri Le Midi Libre

04/07/2018

Seisoun touristico visto de l'ilo Piot

Saison touristique vue de l'île Piot
Tourist season viewed from Piot island

2603690193.jpg4175502827.jpg1061255071.jpg

03/07/2018

Cènt-e-cinquanto-sièis an après balouard du Rose

Cent-cinquante-six ans après boulevard du Rhône
Hundred-and-fifty-six years after Rhône boulevard

3510463081.jpg

1436318901.jpg

02/07/2018

Tout lou mounde ié passo !

Tout le monde y passe !
Everyone passes there !

« La construction du pont de Saint Benézet, à Avignon, fut l'un des événements remarquables du douzième siècle. De notre temps, le premier chemin de fer a excité moins d'admiration et d'enthousiasme que n'en soulevèrent, parmi les populations, à cette époque éloignée, l'audace et le bienfait du premier chemin de pierre jeté en travers du Rhône. Ce monument gigantesque parut une inspiration divine. Il établissait comme un nouveau lien de fraternité entre la Provence, le comtat Venaissin et le Dauphiné, il mettait fin à des difficultés de communication et à des dangers sans nombre. Le pauvre peuple surtout ne se lassait point de s'extasier sur cette possibilité de passer désormais d'une rive à l'autre du vaste fleuve à pied, à cheval, en chariot, à toute heure, en tout temps, en toute saison, si rapidement avec tant de sécurité. Quelque chose de ce naïf ébahissement universel s'est transmis jusqu'à nous dans le premier vers de la célèbre chanson :
Sur le pont d Avignon, tout le monde y passe ! »
Édouard Charton - Le Magasin Pittoresque - 1846.

podcast

Mais aussi :
Sur le pont d'Avignon, tout le monde y passe.
Sur le pont d'Avignon, tout le monde y passe.
Les hommes font comme-ci, comme-ci.
Les dames font comme-ça, comme-ça...

« Déjà nous avions franchi le bras du Rhône qui sépare la ville de l'île Barthelasse jetée comme une corbeille de fleurs au milieu du fleuve non loin du vieux pont qui réunissait autrefois le Languedoc à la Provence. Vous n'avez pas oublié la ronde avec laquelle on berça notre premier âge et que les bonnes et les nourrices chantent encore à nos enfants :
Sur le pont d Avignon
Tout le monde y passe.
Eh bien cette chanson-là avec ses airs d'innocence n'est aujourd'hui qu'une raillerie amère. Aujourd'hui le pont d'Avignon n'est plus qu'une ruine et depuis bientôt deux siècles personne n'y passe ! De ses vingt deux arches il n'en reste plus que quatre qui s'appuient sur la rive gauche du Rhône. »
Revue du Lyonnais - tome XXI - Imprimerie de L. Boitel - Lyon 1845.

podcast

Mais aussi :
Sur le pont d'Avignon,
Tout le monde y passe, passe,
Sur le pont d'Avignon,
Tout le monde y passe en rond.
Le Gaulois - N°125 - Samedi 18 novembre 1882.

C'est également une expression :

« Partout c'est la ruée vers le gagne-pain ; c'est l'âpre mêlée, inéluctable. C'est comme sur le pont d'Avignon, tout le monde y passe ; il faut en prendre son parti.
Cours de Français - Les Frères de l'Instruction chrétienne - Livre du Maître SD.

« L'épuration d'une ville ou d'un village n'est parfaite que si chacune et chacun, à l'heure dite, étale ses titres sous les yeux du gardien de l'ordre. Comme sur le pont d'Avignon, tout le monde y passe. Le procédé est vexant soupirent les grincheux. »
L'Ouest-Éclair - N°15.017 - Mardi 21 décembre 1937.

« Sur le Pont d'Avignon tout le monde y passe. Quel écrivain redoutable il est ! Griffe ici, griffe là, sous le velours d'une phrase ondulée, des espiègleries verbales qui frisent l'exagération. »
Benoît Lacroix - Pour lire les Mémoires de Lionel Groulx (1878-1967) - Éd. IHAF 1970.

Expression qui pourrait bien également avoir son origine rue du Pont-Trouca :

« N'oublions pas de remarquer, en passant, que le vieux refrain populaire
Sur le pont d'Avignon,
Tout le monde y passe,
pourrait bien être une allusion joyeuse à la mauvaise renommée de la rue du Pont-Traucatou-Troué. Cette rue avait des étuves si malfamées, qu'un synode, tenu à Avignon le 17 octobre 1441, défendit aux ecclésiastiques et aux hommes mariés, de fréquenter ce lieu de Prostitution... »
Pierre Dufour - Histoire de la prostitution chez tous les peuples du... - Éd. Seré Paris 1853.

1984927414.gif

00:00 | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : pont, chanson |  Facebook | | |