Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Grandour e decadènci de la Costo-dóu-Rose avignounenco | Page d'accueil | Estùdi coumparativo »

15/06/2018

Quau soun ?

Qui sont-ils ?
Who are they ?

2853726847.jpg 3988263087.jpg

Façade du Château de Courtine (détails). Photo Charles Bartesago.

Ma proposition : La photo de droite représenterait le marquis de Forbin Janson et Madame née Galléans des Issarts ?

Commentaires

scène charmante - jolis noms du coin
ma foi, si tu le dis ….

Écrit par : brigetoun | 15/06/2018

Aucune idée concernant l'identité du couple, vu mon ignorance totale du sujet.
Par contre, j'ai trouvé un document très fouillé sur cette famille :

http://www.nemausensis.com/Gard/ForbinDesIssarts/ForbindesIssarts.html


Seul personnage ignorant le photographe, le père pose sur sa fille un regard tout-à-fait attendrissant.

Écrit par : Tilia | 15/06/2018

concernant Forbin des Issarts y a t-il un lien avec cette lignée?

https://www.ccomptes.fr/fr/biographies/forbin-marquis-des-issarts-henri-marie-olivier-palamede-de

Écrit par : guima | 15/06/2018

Attention, la famille de Forbin comprend de multiples branches :
Janson, La Roque, La Barben, La Fare, d'Oppèdes, des Issarts...
Dans ce cas il est question de la branche Janson et non des Issarts.
Madame et Monsieur doivent avoir un très ancien cousinage.

En cliquant sur une photo, on aura une vue entière.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 15/06/2018

Dans la page de la lignée "De la Maison de Forbès en Écosse à M. le Marquis de Forbin des Issarts" (que j'ai indiquée en lien dans mon précédent commentaire) on peut lire :

IVe degré :

Jean II de Forbin 1428-1498 (...) avait épousé, le 29 octobre 1447, Martone ou Marthe de Lipazzi, fille de noble Fruenosin-André-Didonis de Lipazzi, noble Florentin, dotée de 500 florins d’or au coin de Florence.
Leurs enfants furent :

2. Jean, auteur de la branche des Marquis de Forbin-Janson & de Villaure. Cette branche sera représentée au XIXe siècle par le Marquis de Palamède de Forbin-Janson, fils de Palamède, Marquis de Forbin-Janson, & de Demoiselle de Mortemart, & neveu de Charles, Comte de Forbin-Janson, Evêque de Nancy ;

Écrit par : Tilia | 15/06/2018

Sans doute ses aïeux. Mais dans notre cas nous cherchons un marquis au XXe siècle...

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 15/06/2018

J'ai bien peur que ce marquis Michel-Palamède de Forbin Janson soit celui de mes sources, car il épousa une fille née Galléans des Issarts. En ce cas nous serions fin XVIIIe-début XIXe...

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 15/06/2018

Les vêtements des adultes ont l'air d'être assez "modernes".

Comme le débit d'activité de Bartesago correspond à peu près à la vente du domaine (vers 1910 pour le premier, 1916 pour la seconde), pourquoi ne pas orienter plutôt les recherches vers la famille Gagon ?

Écrit par : Alain Breton | 15/06/2018

Oui, je me demandais même si la photo ne pouvait pas dater des années 20, voire du début des années 30. Et curieusement, l'idée de penser qu'il pourrait s'agir de M. et Mme Gagon ne m'est pas venue à l'esprit. L'élégance de la mise de ce couple sans doute...
Monsieur Gagon, si vous nous lisez...

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 16/06/2018

Ajouté à cela, la présence de ce qui apparaît comme une nurse et une impression générale associée au fait que domaine ait été paraît-il racheté par son régisseur (M. Gagon), m'ont fait situer cette photo avant la guerre de 14.

Mais, à qui a été vendu le domaine en 1910, Alain ???

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 16/06/2018

Alain Breton voulait dire que le débit (début) d'activité de Bartesago est dans les années 1910, ce qui correspond à peu près à la vente du domaine en 1916.

Écrit par : Frédéric Viallon | 17/06/2018

On peut tout à fait imaginer que les nouveaux acquéreurs aient fait prendre une série de photos à l'époque de leur acquisition. Ou bien les anciens propriétaires avant de vendre ? o.O

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 18/06/2018

D'après "Avignon hors les murs" de Robert Bailly (merci Galinette !), le domaine du Château de Courtine est :
— En 1428 une "bastide".
— En 1637 une "grange".
— En 1657 un"château".
À cette époque François de Galléans, seigneur des Issarts loue ses terres et une partie du "château".

C'est à partir de 1670 que l'on doit à François de Galléans, marquis des Issarts la physionomie actuelle du château. À sa mort, le domaine passe en indivision aux neveux Forbin et Galléans, puis au partage de 1750 échoit aux Galléans.

Le plus remarquable fut Charles Antoine, prince de Galléans, chevalier, baron des Issarts et de Courtine, comte de Castellet, duc en 1757, prince romain par Clément XIII en 1759 et prince du Saint-Empire romain en 1761, colonel des Grenadiers de France, chevalier de l'ordre du Saint-Sépulcre, grand-maître de la Maison et la Cour de l'Électeur palatin et son conseiller intime d'État (entre autres !) Il mourut à 37 ans...

Le domaine de Courtine fut conservé par les Galléans jusqu'en 1822. Son dernier possesseur en fut Sophie Louise Hortense Gabrielle, princesse de Galléans et du Saint-Empire, épouse du marquis de Palamède de Forbin-Janson.
Elle vendit ce bien en 1822 à un marchand de fer nommé Plantinet qui le revendit en 1838 au marquis J. Victor de Grolée-Virville, receveur général des finances de Vaucluse, qui meurt avant 1849.

À partir de là, Robert Bailly écrit : « La période qui suit n'apporte rien de particulier et nous nous transporterons en 1916, année à laquelle le domaine fut acquis par Monsieur Gagon qui le possède toujours. » (Le livre est écrit en 1967.)

Ma question reste donc le bec dans l'eau. :-( Qui possède le domaine avant 1916 ???

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 21/06/2018

Écrire un commentaire