Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Osco pèr la coulour ! | Page d'accueil | Dins sis iue quaranto siècle vous countemplon »

20/04/2018

Ounte soun li 13 parclose de la carriero dis Infiermiero ?

Où sont les 13 parcloses de la rue des Infirmières ?
Where are the 13 beadings of Infirmières street ?

1581677378.jpg 3386468971.jpg 1033260664.jpg
1839805733.jpg 2029009311.jpg 4017039542.jpg
3733402155.jpg 2852740945.jpg 3420339857.2.jpg
2615231948.2.jpg 1226318594.jpg 209605861.jpg
1873699295.jpg    

 

Commentaires

j'aimerais le savoir et les voir - sont belles et vivantes

Écrit par : brigetoun | 20/04/2018

Comme quoi, le père Noël vêtu de rouge vient du moyen-âge !

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 20/04/2018

oui mais a priori il est resté coincé dans une tempête de neige ;-)
C'est beau on dirait du Jérôme Bosch !

Écrit par : Pat | 20/04/2018

Elles sont magnifiques ! Mais pourrait-on en savoir un peu plus sur leur histoire (avant qu'elles ne disparaissent) ?

Écrit par : Jean-Michel Mathonière | 20/04/2018

Voilà qui rappelle la Maison du Roi René.
En dehors de l'époque, qui semble être la même, y aurait-il un lien entre les deux ?...

Écrit par : Tilia | 21/04/2018

Selon mes sources ces photos auraient été prises par François Guyonnet, du service archéologique, il y a plusieurs années. Il est maintenant directeur du patrimoine à l’Isle-sur-la-Sorgue. Je ne sais rien de plus pour l'instant.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 21/04/2018

Ce qui intéresserait serait d'en savoir plus sur la symbolique de ces dessins et de ceux du moyen-age en général. Si vous connaissez des ouvrages la dessus faites moi le savoir s'il-vous-plait.

Écrit par : wilfrid | 21/04/2018

À commencer par Wikipedia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bestiaire

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 21/04/2018

Deux livres important sur le symbolisme des bestiaires médiévaux :

Michel Pastoureau, Bestiaires du Moyen Âge, éd. du Seuil, 2011.

Louis Charbonneau-Lassay, Le Bestiaire du Christ, éd. originale en 1941, rééd. Albin-Michel, 2006.

Écrit par : Jean-Michel Mathonière | 21/04/2018

Il s'agirait de l'hôtel particulier situé au 3 rue des Infirmières :
https://www.google.com/maps/place/1+Rue+des+Infirmi%C3%A8res,+84000+Avignon/@43.9512637,4.8124663,3a,90y,1.88h,100.14t/data=!3m6!1e1!3m4!1sZD7ompPCFHhq1ZpwWRwD8Q!2e0!7i13312!8i6656!4m5!3m4!1s0x12b5ec78c8dbee27:0x1c38461fe1921f6c!8m2!3d43.9513578!4d4.8120124
Cette maison a longtemps été un squat avant d'être rénovée il y a quelques années.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/04/2018

Voici une étude intéressante :
http://rcppm.org/blog/wp-content/uploads/2015/01/Delphine-Grenet-T2.pdf
On y trouvera la description des parcloses, et autres, de cette maison dite "des Infirmières".

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/04/2018

Merci.

Écrit par : wilfrid | 22/04/2018

Le bestiaire de Pastoureau est épuisé, à vendre d'occasion 133€, pas grave je vais commander celui là:

https://livre.fnac.com/a6974798/Michel-Pastoureau-Une-histoire-symbolique-du-Moyen-Age-occidental#int=S:Suggestion|FA:LIV:Fiche_Article|NonApplicable|6974798|BL1|L1

Le bestiaire du Christ est toujours disponible, on verra après le Pastoureau.

Écrit par : wilfrid | 23/04/2018

Peut-être vais-je découvrir ce que fait ce type à poil sur l'escargot! :-) d'après l'étude citée plus haut ces pare-closes étaient en bois.

Écrit par : wilfrid | 23/04/2018

Oui, toutes ces peintures sont sur des petits panneaux de bois.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 23/04/2018

Alors là, je réagis.. Effectivement ce sont bien les photos scannées de mon collègue qui sont en ligne. Et effectivement, avec accord écrit de l'architecte des bâtiments de France, nous avons restitué ces précieux documents (parcloses que j'ai personnellement restaurées) au promoteur, comme bien immobilier (alors que 85 d'entres elles apparentes avaient été pillées et spoliées (vues et publiées par Hervé Haliquot, pour partie). C'est un vrai scandale, qu'après avoir sauvé ces œuvres, leur image, je sois aujourd'hui redevable de leur connaissance. Dominique Carru, Archéologue départemental.

Écrit par : carru | 26/04/2018

Bonjour Monsieur Carru et merci pour votre intervention.
Ces parcloses ont donc été conservées par l'acquéreur de la maison et ne se trouvent pas dans un musée comme d'aucuns auraient pu le penser.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 26/04/2018

Je complète de façon plus positive, sur les sources historique de cet immeuble du 3 rue des Infirmières. D'autres parcloses, ou claies d'entrevous (je passe sur les débats terminologiques), car le service d'archéologie en a sauvé 24, dont plusieurs figurent clairement le blason des Colonna, dont Martin V fut pape à la fin du schisme. Donc ces décors datent de 1420-1440, au moins. Mais qui se soucie des centaines de scènes similaires de l'hôtel de Rascas, rue des marchands, cette fois ci classé ? Je garde à disposition des amoureux du patrimoine avignonnais une belle collection de photos, et reste meurtri de me voir reprocher d'avoir fait connaitre ces éléments de notre patrimoine

Écrit par : carru | 26/04/2018

Oui, un peu dans le désordre des questionnements, ces œuvres ont été restituées au promoteur de l'immeuble, avec injonction de retour, et bien sûr de remise en place, selon les instructions de l'ABF, puisqu'il s'agissait d'éléments immobiliers.

Écrit par : carru | 26/04/2018

« ...reste meurtri de me voir reprocher d'avoir fait connaitre ces éléments de notre patrimoine » Comment peut-on et qui peut donc ?

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 26/04/2018

Les commentaires sont fermés.