Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Atmousfèro Segound Empèri 4/7 | Page d'accueil | Atmousfèro Segound Empèri 6/7 »

27/04/2018

Atmousfèro Segound Empèri 5/7

Atmosphère Second Empire 5/7
Second Empire atmosphere 5/7

3384675541.jpg

Remparts d'Avignon calotype ciré.
Collection Achille-Gautier Descottes, médiathèque d'Arles.

Commentaires

celui ci a davantage souffert et semble noyé dans un nuage

Écrit par : brigetoun | 27/04/2018

Je n'ai pas classé cette série de photo en respectant l'axe de circulation supposé du photographe autour de la parcelle en question. Je n'y avais pas pensé en préparant ces publications.
Nous devons donc voir ici au moins une tour repérée en blanc sur le plan par Alain Breton :
http://imagizer.imageshack.us/a/img922/2474/ZfpNlI.jpg
Bien que je me pose des questions au sujet de la seconde tour (celle de gauche) d'où a sans doute été prise la photo d'hier...

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 27/04/2018

A mon sens il n’y a guère de questions d’interprétation pour ce cliché.

La tour carrée à droite est effectivement celle blanc, la plus en haut sur le plan d’hier.
Celle à gauche devant nous est la tour semi-circulaire que je n’ai pas teintée sur le plan : comme elle est nettement plus basse, il y a bien des clichés sur lesquels elle n’apparaît pas.

L’angle de vision de l’arrière des tours est très fermé, il est probable que le cliché a été réalisé à partir d’un point très occidental au bout de la rue d’Annanelle.

Par contre Michel, je ne pense toujours pas que le cliché d’hier ait été pris d’une tour des remparts, mais bien plus probablement d’une des maisons ou jardin du bout de rue, comme Tilia l’a supposé (à mon sens très justement) à la suite des échanges d’hier.

Dans un autre registre, la vue est clairement une vue hivernale – pas de feuilles sur les arbres, mais le terrain semble vraiment très dénudé par rapport à la luxuriance de la végétation aperçue hier. On peut se demander si le « nettoyage » du sol n’a pas commencé, préparant le lotissement de la zone… Peut-être le photographe s’était-il avancé dans ce terrain libéré, puisque l’on ne voit ni murette ni clôture au premier plan.

Écrit par : Alain Breton | 27/04/2018

Ici nous voyons, dans la rue du Rempart-de-l'Oulle, la tour ronde (la 2e après la brèche St-Dominique) puis sa suivante, qui est au bout de la rue St-Thomas d'Aquin :
https://www.google.com/maps/place/Rue+Rempart+de+l'Oulle,+84000+Avignon/@43.9469687,4.8019824,165a,35y,39.5t/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x12b5eb8541b99709:0xafa382e3d099b55!8m2!3d43.9487848!4d4.8015463
C'est la partie nord de la parcelle.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 27/04/2018

Le photographe ne s'intéressait manifestement pas au couvent des Dominicains, largement en cours de disparition...

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 27/04/2018

Il nous restera donc à éclaircir le mystère de la prise de vue 4/7.
Tant les pierres, l'ouverture et la végétation me montrent une tour dans l'encadrement de gauche. Ou de droite si la photo est à l'envers, ce que je crois de moins en moins.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 27/04/2018

Michel, je suis de ton avis. Le scénario d'Alain rue d'Annanelle étant plutôt convaincant, j'ai pu douter de mon intuition première. Mais la pierre qui dépasse du mur, comme sur la tour située au bout de la rue St André :

https://goo.gl/maps/Mdz9VwokUgL2

ne me semble pas appartenir à une habitation.
Ou alors ce serait une de ces habitations aménagées dans les tours des remparts :

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Remparts_en_aval_pont_Saint-B%C3%A9n%C3%A9zet.jpg


Cependant, il ne peut pas s'agir de la tour de la rue St André, car la pierre visible sur le
calotype 4/7 est surmontée par 12 pierres entassées bien verticalement au-dessus d'elle.
Alors que l'ouverture de la tour de la rue St André est en arc de cercle et, de ce fait, dès le huitième niveau surmontant la pierre qui dépasse, le mur n'est plus rectiligne et commence à s'incliner.

Écrit par : Tilia | 27/04/2018

Les commentaires sont fermés.