Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Atmousfèro Segound Empèri 7/7 | Page d'accueil | Atmousfèro 1900 : sus lou pont penja »

30/04/2018

Souvenènço dóu pont penja

Souvenance du pont suspendu
Remembrance of the suspension bridge

555735210.jpg

284672567.jpg

Photos Charles Bartesago.

Commentaires

et occasion, pour ceux qui ne l'ont pas connu, de l'admirer

Écrit par : brigetoun | 30/04/2018

la charge maximale autorisée était de 12 T pour un véhicule à 2 essieux.
sur la photo du bas.

sur celle du haut à voir le militaire et sa guérite la date doit se situer entre 40 et 44 année de la destruction du pont par les bombardement du 25 juin 44.

Écrit par : guima | 30/04/2018

je possède des cartes de Bartesago je ne parviens pas à savoir à quoi correspond la mention ce qui figure sur certaines: "photo industrielle Avignon"

Écrit par : guima | 30/04/2018

Guima, c'était le slogan de Bartesago : "photo industrielle".
Il devait donc avoir une clientèle d'entreprises.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 30/04/2018

La guérite n'est probablement pas celle du soldat. Mais celle du préposé. Mais préposé à quoi ? Le péage n'existe plus et l'octroi est à la porte de l'oulle. Mystère pour moi.

Écrit par : Lou Ravi | 01/05/2018

Et autre mystère, sur quoi Bartesago est-il allé se jucher pour avoir ce point de vue dominant ?

Écrit par : Alain Breton | 01/05/2018

Peut-être au bord de la ligne de chemin de fer qui passe au pied du Rocher de la Justice :
https://www.google.com/maps/place/Boulevard+du+Rh%C3%B4ne,+84000+Avignon/@43.9534666,4.794869,61a,35y,279.79h,78.71t/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x12b5eb846da3219f:0x9f3aba9a7816a163!8m2!3d43.9518783!4d4.8036283

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 01/05/2018

Le "préposé" a laissé sa bicyclette contre cette guérite. Possible qu'il s'agisse d'un employé des ponts et chaussées contrôlant les véhicules pour vérifier leur tonnage.
le militaire à l'air bien détendu si on est en temps de guerre.

Écrit par : guima | 01/05/2018

Incroyable le nombre de fils electriques (ou de telephone ?) on devine l'enorme support coté gauche de la premiere pile du pont avec les tres nombreux isolateurs en porcelaine...

Écrit par : Christian | 21/05/2018

Ah les fils, Christian ! On n'en est pas encore débarrassés !

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 21/05/2018

Écrire un commentaire