Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Bendo-anóuncio Bande-annonce Trailer | Page d'accueil | La dato dóu delùvi (3) »

22/02/2018

Memòri dis aigo

Mémoire des eaux
Water memory

1620964946.jpg


1775
· 30 NOVEMBRE ·
— L'EAU VENOIT ICY —

LE 6 JUIN 1856

1674


LE 1° NOVEMBRE

1827


 

Commentaires

le 18ème rend hommage au 17ème qui bat le 19ème qui bat la suite

et la plaque est belle (l'endroit aussi d'ailleurs)

Écrit par : brigetoun | 22/02/2018

L'attribution d'un repère à une date n'est pas très clair... o.O

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/02/2018

Surtout que les ignares qui ont réécrit un chiffre dans le mortier, tout au sommet du petit monument, ont transformé le 5 en 7…. L’inondation catastrophique qui est rappelée est celle du 30 novembre 1755, la pire qui ait été enregistrée.

Le texte, d’ailleurs, est assez semblable à celui de pareille indication que j’avais trouvée au pied de la chapelle St Pierre à Montmajour (« le 30 novembre 1755, le Rhône venait ici --------------- » ).

Ceux qui connaissent le site peuvent imaginer ce que cela représente comme volume d’eau…

Pour en revenir à Avignon, il faut dire que, tout comme celle sise sous la Vierge dont il était question il y a quelques jours et qui a été reportée au pied du Rocher lors des démolitions , il est probable que cette inscription a été déplacée. A l’endroit où elle se trouve, il y avait jusque dans les années 1970 des maisons et, si je me souviens bien, un poste de police, le tout entre les contreforts de la chapelle St Pierre de Luxembourg. Peu probable que la stèle se soit alors trouvée au fin fond d’une construction...

Ah oui aussi, l'inondation de 1674 était restée célèbre dans les annales, même si le Rhône a fait mieux au siècle suivant.

Écrit par : Alain Breton | 22/02/2018

J'ai rajouté un petit tableau de transcription des marquages.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 25/02/2018

Écrire un commentaire