Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Aqui tout coumença e tout finis | Page d'accueil | Lis armarié d'Avignoun en 1701 »

16/04/2018

Memòri courto

Mémoire courte
Short memory

308927178.jpg

Commentaires

oui manquent le nom dans les deux langues et rue en provençal

Écrit par : brigetoun | 16/04/2018

Le dictionnaire des rues d’Avignon (1857) nous apprend que de la rue Ste Catherine à la place du Grand Paradis – place sur laquelle s’élève la chapelle des Pénitents Violets – la voie s’appelait alors rue Lafare, laquelle faisait donc un coude à 90°, alors que de nos jours ce nom semble réservé à la partie Nord-Sud de la rue, celle qui se prolonge en la rue de la Forêt.

N’est-ce pas ce nom de rue Lafare que l’on lit – je veux dire, que l’on devine ????

Écrit par : Alain Breton | 16/04/2018

Son ancien nom était "traverse de la Fare".
Effectivement, on voit bien le LA (le ton est donné).
Dans la trace de la troisième lettre, j'ai du mal à accepter un F.
Bien que l'on puisse deviner un A comme quatrième lettre... Etc.
Oui, ce doit être LA FARE, mais le restaurateur a fait l'impasse (si je puis dire).

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 17/04/2018

Écrire un commentaire