Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Ounte siéu ? | Page d'accueil | La vilo d'Avignoun achata lis istourico Ban Pommer »

27/01/2018

Atmousfèro 1900 : carriero di Tenchurié

Atmosphère 1900 : rue des Teinturiers
Atmosphere 1900 : Teinturiers street

1037675795.jpg

Commentaires

l'essentiel est là... seule l'ambiance, un rien moins branchée mais fort sympathique est légèrement différente, mais fort sympathique - et que le sépia lui va bien

Écrit par : brigetoun | 27/01/2018

J'espère découvrir ici l'histone de ce mystérieux portail.

Écrit par : wilfrid | 27/01/2018

Poumon de la ville un mois par an .....

Écrit par : michel bourgue | 27/01/2018

Portail juste avant le théâtre Benoit XII?

Écrit par : Pautrat | 27/01/2018

Guima, si le « mystérieux portail » est cette grille avec défenses située tout à gauche du cliché, il n’y a en fait rien de bien mystérieux…

C’était un accés au jardin des Cordeliers, avec son petit pont enjambant le canal, et sur l’autre rivage une porte flamande dont les piliers de style XVIIIème existent encore.

A l’époque de la photo, ce jardin était inclus dans le collège St Joseph. Il avait en son centre un grand bassin que les Jésuites avaient baptisé « piscine »….

Lors d’importants travaux en 1964-1965 (reconstruction de l’aile orientale du collège), cette porte a été condamnée et l’on a édifié dans son axe un transformateur électrique…

En ce qui concerne les deux roues que l’on voit entre le portail pas si mystérieux et l’entrée de la chapelle des Pénitents Gris, les plans cadastraux anciens et les vues aériennes modernes n’indiquent aucune construction sur la rive d’en face.

Conclusion : ces roues entrainaient probablement des métiers sis dans les constructions côté Est de la rue, via des arbres de transmission qui passaient sous le pavage (comme les récents travaux en ont mis quelques-uns au jour). A moins que l’une des roues ait servi à actionner une machine élévatoire destinée à remplir la « piscine » - qui est tout de même de belles dimensions ! ….

En tout cas, une chose est sure : porte flamande et grille sont toujours là, si Michel a le loisir de nous faire un de ces avant/après dont il a le secret…

Écrit par : Alain Breton | 27/01/2018

En attendant, et si tant est que je trouve une porte flamande, voici la piscine dans les années 40 :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2015/08/09/dins-la-piscino-de-sant-jouseu-837817.html
Je croyais avoir publié également une photo plus récente de la piscine réhabilitée en terrasse de bar par le festival d'Avignon, mais non.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 28/01/2018

Nathalie en avait publié une :
http://avignon-in-photos.blogspot.fr/2008/07/la-piscine.html

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 28/01/2018

Merci Alain Breton.

Écrit par : wilfrid | 30/01/2018

Écrire un commentaire