Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« 1936 : dis armo au Bar de la Marino (1) | Page d'accueil | 1936 : dis armo au Bar de la Marino (2) »

22/09/2017

Li coulour d'abriéu 1916 (13)

Les couleurs d'avril 1916 (13)
The colors of april 1916 (13)

2015619.jpg

Autochromes Lumière d'Auguste Léon, Musée Albert Kahn.

Commentaires

grâce à la douceur on voit l'air, l'espace
vraiment merveilleuses ces photos

Écrit par : brigetoun | 22/09/2017

Sans vouloir te commander ça mériterait un 100 ans après :-)

Écrit par : wilfrid | 22/09/2017

Bonne idée Wilfrid, mais je devrai prendre des vacances pour avoir le temps de trouver le point de prise de vue !!!
:D)
(Et encore, y arriverai-je ?)

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/09/2017

En fait, je pense que la photo a été prise depuis le haut du fort Saint-André.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/09/2017

J'aime bien toutes ces couleurs d'avril.

Écrit par : Claude | 22/09/2017

Pour le point de vue : http://avignon-in-photos.blogspot.fr/2012/06/theme-day-tranquility.html
Un zoom sur le centre de la 3ème photo, et tu y es !

Je pense que le sommet du fort est trop haut ( http://saint.memoire.free.fr/Chabrier/Avignon/ 1ère photo de la galerie).

Écrit par : Frédéric Viallon | 22/09/2017

Frédéric, pour ton premier lien (la photo de Nathalie) le point de prise de vue n'est pas mauvais.
Il est possible que ce soit dans les jardins de l'abbaye, mais manifestement des éléments de premier plan nous empêcheraient d'avoir une vue suffisamment dégagée...
En plus, la faible résolution de l'autochrome est un handicap.
Et pour ce lieu, on ne peut pas compter sur Google...
o.O

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/09/2017

Ces amandiers ne seraient-ils pas ceux qui sont juste sous la brèche de Pampérigouste ? Il existe une CPA avec un gamin (ou un homme) assis dans l'échancrure. Je ne la retrouve pas. On serait en ce cas à l'entrée du fort, là ou les touristes prennent Avignon en photo.

Écrit par : Lou Ravi | 22/09/2017

Ce serait logique, Lou.
Mais la végétation actuelle empêche je pense une telle prise vue.
À moins de venir avec une échelle !

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 22/09/2017

suis assez d'accord avec Michel, il me semble que vu des jardins on dominerait plus

Écrit par : brigetoun | 23/09/2017

Assez d'accord avec Frédéric, la perspective de sa 3éme photo est assez bonne.

Soit en fait l'extrémité la plus orientale du fort. Il est probable que l'on se trouve non pas dans les jardins de l'abbaye (ou sous les voutes de sa terrasse), mais plutôt plus près du rempart., c'est à dire à un niveau encore inférieur.

Et, malgré tout, l'autochrome "domine" encore assez la plaine de l'Abbaye.

Michel, certes la fécule de pomme de terre ne donnait pas une définition micrométrique aux plaques, mais il y a aussi la reproduction du Musée Albert-Khan, dont les JPEG très compressés créent quantité d'artefacts qui impactent très défavorablement la lisibilité !

Écrit par : Alain Breton | 23/09/2017

Écrire un commentaire