Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Li secrèt de la muraio | Page d'accueil | Jùli Flour »

09/02/2017

Lis aubre de Jan-Jaurès e Republico

Les arbres de Jean-Jaurès et République
Jean-Jaurès and République trees

3563376481.jpg

Photo avant 1955 (correspond avec la photo IGN de 1947). Source Michel Bourgue.

Commentaires

sanglots

Écrit par : brigetoun | 09/02/2017

On remarque l'angle de la caserne Hautpoul, en cours de reconstruction car sévèrement touché lors des bombardements, et plus à gauche, les masures et autres bicoques, qui s'élèvent au midi de l'hôtel Crillon reconstruites dans les années 1960 par Fernand Pouillon.

A noter aussi les constructions accolées au rempart coté intérieur ; à cette époque, le domaine militaire s'étendait jusqu'à la muraille et on ne circulait pas entre les portes St Michel et République.

Je laisse aux spécialistes de la Belle Epoque le soin de nous expliquer ce qu'il y a devant l'hôtel Olivier (actuelle CCI), à côté du vaste jardin de Saint-Louis.

Écrit par : Alain Breton | 09/02/2017

Que d'arbres, que d'arbres...
La grande construction qui obstrue la vue sur l'ancien hôtel de l'Olivier est le cinéma Alhambra qui deviendra Le Rex. Inauguré peu avant la Première Guerre, il fonctionnait encore lorsque cette photo a été faite. On lui adjoindra ensuite l'hôtel-restaurant qui se nommait Le Continental toujours à l'époque de cette photo.

Écrit par : Lou Ravi | 09/02/2017

Comme le signale Alain B. on ne circulait pas entre les deux portes (idem aujourd'hui entre St Roch et la poterne Raspail). Il y avait un mur (tout de suite en entrant à droite) qui existait encore dans les années 50. Je pense que l'ouverture à la circulation et la démolition des constructions accolées au rempart date de la transformation de la caserne en cité administrative. Une grande partie des jardins de Saint-Louis était plantée en vigne. Au sujet de l'abattage des platanes, récent: il y eût, dans les années 60, un projet de coupe des plus proches de la porte de la République pour permettre la création d'une vaste esplanade qui aurait barré le cours Jean Jaurès et qui s'étendait jusqu'à la gare. Les véhicules passant en dessous...

Écrit par : Lou Ravi | 09/02/2017

On peut avoir une idée de l'architecture du futur Alhambra à l'extrême gauche de ce dessin :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2015/03/28/cent-an-apres-la-chambro-de-coumerce-e-d-endustrio-830223.html
ainsi que sur cette photo :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2013/10/28/sieissanto-an-apres-l-intrado-de-vilo-787145.html
Bâtiment qui n'existait pas à la fin du XIXe :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/01/24/l-intrado-de-vilo-cent-e-vint-an-apres.html
Et entre l'Alhambra et la future chambre de commerce, il y avait un commerce d'alimentation pour voyageurs :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2010/11/26/cent-an-apres-aleio-jean-jaures.html

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 09/02/2017

Les commentaires sont fermés.