Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« La diligènci arriva ! | Page d'accueil | Li fantoumo de Sant-Ro »

26/01/2017

Eisatamen sieissanto-dos an après 33 avengudo Monclar

Exactement soixante-deux ans après avenue Monclar
Exactly sixty-two years after Monclar avenue

3592141259.jpg 1041360559.jpg

Un repérage d'Alain Breton (merci !)

Commentaires

l'eau est rentrée chez elle, on a perdu et gagné des arbres et une grosse maison est devenue un immeuble

Écrit par : brigetoun | 26/01/2017

La maison avec le chien assis et dont la façade donnait sur l'avenue a elle aussi disparu ou masqué par la végétation?
Pourtant semblait bien plus proche de la grille sur la photo ancienne.

Écrit par : guima | 26/01/2017

Oui, la maison au chien assis est toujours là, on devine bien ce dernier derrière la végétation. Je n'ai pas réussi à trouver la bonne distance et la bonne focale. En plus à ce moment-là, en plus du froid, il s'est mis à tomber une très fine neige, ce qui a écourté ma présence sur place !

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 26/01/2017

Si Sherlock Breton voulait bien nous dévoiler comment il a, encore une fois, résolu le "mystère du Ounte sian"...
Est-ce que, comme souvent, il va nous sortir de son chapeau (ou de sa casquette à oreillette) une photographie aérienne à laquelle il va plus faire avouer de choses qu'un suspect passé à la question sous l'Ancien Régime (et tant qu'à y être, si vous me lisez, M. Breton, pouvez-vous nous dire si la question était appliquée dans les états pontificaux ?) ?

Écrit par : Frédéric Viallon | 26/01/2017

Elementary, my dear Watsviallon !

(Ce qui me rappelle que nous avons évoqué il n'y a pas si longtemps le rapport existant entre Sherlock Holmes et notre bonne ville...).

Pour revenir à notre sujet, dans nos échanges précédents, il était mis en évidence que nous nous trouvions dans une voie orientée nord-sud, avec probablement le nord à gauche (façade aveugle de la grande construction, inclinaison du platane), donc arborée côté levant, et dans des quartiers évidemment inondables.

Tout ceci faisait de l'avenue Monclar un candidat très sérieux, vers lequel Lou Ravi avait lui aussi une "intuition" : j'ai commencé tout bêtement par là, et jackpot dès le début !

Le tout, bien entendu, via les clichés aériens dont je redis qu'ils sont en téléchargement libre sur le site de l'IGN baptisé "remonterletemps" (ça ne s'invente pas !!), on y trouve aussi les vieilles cartes d'état-major, celles de Cassini, etc. etc.

Au passage, la vue aérienne de 1956 livre le "secret" du chien assis tourné face au Nord : la maison est quasiment adossée à la grande construction, qui semble en effet plus ancienne. Donc pas question de tourner la façade vers le midi...

Puisqu'il est question de la question, bonne question, mais (même sous la torture) je n'ai pas de réponse exacte.

Je livrerai juste un petit détail : il y a quelques années, j'ai parcouru un registre de comptes de l'inquisiteur du début du XVIII° siècle. Avec bonheur, car il y était fait mention des paiements à Péru et ses aides pour le grand décor du choeur de l'église (disparue) des Dominicains, ce qui confirmait le témoignage de Calvet et recoupait un plan signé des parties que j'avais cru pouvoir identifier comme relatif à ce chantier. C'est cela qui m'intéressait, mais, détail glaçant, entre ces pacifiques règlements on trouvait de temps en temps "pour le bourreau, xx livres...". Le tout vers 1710, il est vrai pas encore le "siècle des Lumières" !

Écrit par : Alain Breton | 27/01/2017

Écrire un commentaire