Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Fasès voste ginnastico à Avignoun ! | Page d'accueil | Trento-sièis an après porto de la Ligno »

17/10/2016

In memoriam

3174608705.jpg

Commentaires

mon coeur vibre

Écrit par : brigetoun | 17/10/2016

Bravo excellent

Écrit par : michel Bourgue | 17/10/2016

Les halles ont été démolies en 1972. Le "petit marché" réservé aux non professionnels (à l'extérieur et autorisé seulement tôt le matin) avait dû être transféré à côté des halles provisoires construites au débouché de la porte Thiers, à droite. Ce jardinier (avec sa 2CV "ancienne", les portes s'ouvrent dans le mauvais sens) est-il un de ces petites vendeurs (il semble y en avoir d'autres, à droite) ? Aucune certitude car l'ombre portée nous dit que l'on est plutôt dans l'après-midi.

Écrit par : Lou Ravi | 17/10/2016

Tout bien regardé on doit bien être le matin. Donc au "petit marché" ?

Écrit par : Lou Ravi | 17/10/2016

J'ai pris cette photo entre 1979 et 1982.
Ce devait être en fin de matinée.
Nous étions sur le boulevard St-Michel.
Il y avait de nombreux autres marchands, égaillés.
Celui-ci dénotait déjà par son archaïsme.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 17/10/2016

je pense pas me tromper, ce marchand est un de mes anciens voisins qui cultivait un petit lopin de terre au bout de la Cabriére là où maintenant se trouvent les villas de la C.N.R.

C'est sa 2 chevaux qui me l'a fait reconnaître.

Écrit par : guima | 17/10/2016

Donc rien à voir avec le petit marché des halles déplacées. Je n'ai aucun souvenir de ce marché de détail du boulevard St Michel...Que vend-il, tomates ou pommes ? Plutôt des pommes on dirait.

Écrit par : Lou Ravi | 17/10/2016

cela remonte loin, mais autant que je m'en souvienne, il ne s'agissait pas d'un marché officiel avec placier; chacun s'installait pour vendre sa petite production, ce n'était pas des professionnel mais des jardiniers amateurs qui arrondissaient leur fin de mois.

en ce qui concerne le vendeur à la deuchc, il faisait du porte à porte dans le quartier, fournissait la petite épicerie du moulin ND, proposait ses services pour bécher votre jardin ou tailler des arbres ou rosiers.
je me souviens des petits poivrons dit marseillais, introuvables maintenant, de ses petites cébettes et ses petits artichauts violets que nous mangions crus avec une vinaigrette.
je ne peux donner son nom, sans fâcher une hypothétique descendance .
les anciens du quartier le reconnaitront sous le nom du "châtelain"(mais ceci est une autre histoire)

Écrit par : guima | 17/10/2016

Que ce monsieur sorte de l'anonymat 35 ans après me ravit, Guima !

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 17/10/2016

Moi aussi cela m'a fait un grand plaisir, car je ne pensais pas le revoir ainsi depuis ce temps.
J'ai enregistré cette photo pour la mettre dans mon dossier "mon quartier" .
Un grand merci

Écrit par : guima | 17/10/2016

Tu as l'année de cette photo? Elle nous fait tous vibrer, c'est sûr !

Mais je viens de me rendre compte avec horreur à quel point le temps présent nous formate malgré nous : quand j'ai vu ce monsieur le nez penché vers quelque chose qu'il tenait dans ses mains, mon premier réflexe a été de penser qu'il regardait son téléphone, recevait un texto ou un truc du genre. Tu te rends compte ???? Aujourd'hui 99% des gens qui sont dans cette position ont effectivement un téléphone dans les mains. C'est tragique.

Écrit par : nathalie | 17/10/2016

en fait de téléphone, je pense qu'il devait compter la petite recette de sa matinée car il était loin de rouler sur l'or!!

Écrit par : guima | 17/10/2016

Nathalie :
J'ai pris cette photo entre 1979 et 1982.
Il faudrait que je me plonge dans mes classeurs de négatifs pour être plus précis !

Guima :
Il comptait effectivement des pièces de monnaie.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 17/10/2016

Écrire un commentaire