Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Vole escampa d'aigo ! | Page d'accueil | Fau abiha la vilo »

22/05/2016

Cènt an après plaço de la Reloge

Cent ans après place de l'Horloge
Hundred years after Horloge square

2921904065.jpg 2700780863.jpg

Commentaires

n'avais pas remarqué que l'immeuble du tabac est aussi haut que les autres (en fait c'est sans doute une partie de l'immeuble voisin et l'ancien est dans le trou, non ?)

Écrit par : brigetoun | 22/05/2016

en fait je crois que c'est celui de l'autre côté de la rue qui a disparu

Écrit par : brigetoun | 22/05/2016

Autochrome ou N/B colorié ?

Brigetoun, l'opération d'urbanisme a touché les deux côtés de la rue, le côté Tabac a été reconstruit très proprement (suffisamment rare pour qu'on le note !) mais en retrait de l'alignement ancien.

Écrit par : Alain Breton | 22/05/2016

Y a un problème avec les commentaires...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 22/05/2016

de l'autre coté du tabac il y avait aussi une recette auxiliaire de bureau de postes et télégraphe qui lui a définitivement disparu

Écrit par : guima | 22/05/2016

Interrompue par l'orage de cette nuit, j'allais dire que la carte postale me paraît être un Noir&Blanc colorisé.

Le bureau de tabac d'il y a une centaine d'année est étrangement semblable à celui qui demeure dans mon souvenir (je ne suis pourtant pas si vieille !).

Les platanes ont bien grandi.
Mais ma mémoire me joue sans doute encore un de ses tours...
Serait-ce les mêmes, replantés après les travaux d'aménagement de la place dans les années 80 ? ou bien ont-ils été remplacés ?...

Écrit par : Tilia | 22/05/2016

Revoici donc ce que j'avais écrit.
Evidemment on n'a pas connu cette époque mais la Brasserie des Arts a laissé des traces dans l'histoire de la vie festive, musicale, artistique et sportive de la ville. On y faisait des boeufs, on y exposait, on rencontrait une grande partie du Tout Avignon. Le Central fut créé plus tardivement me semble-t-il. Sur la photo la percée Favart dont nous parle AB n'est pas encore réalisée. De part et d'autre on voit le Tabacs Biscarrat, le salon Roche et la bâche du bureau annexe des Postes. On se souviendra par contre du Tabacs-Journaux-Souvenirs Jalade (avec ses boîtes de cigares pour quelques amateurs de la mairie et de la préfecture, ses cigales, ses fanions et autocollants pour les voitures et caravanes des touristes, "marqueurs" des voyages que l'on avait fait...) et bien sûr aussi de la maison Jarroux où l'on trouvait croix Capucine et roses de Provence, maison qui se réinstalla rue des marchands victime du vide obligé de la trouée qui fit couler tant d'encre...

Écrit par : Lou Ravi | 22/05/2016

Je pense qu'à l'époque des travaux d'aménagement des années 1980 on n'aurait jamais pensé à déterrer puis replanter les platanes, et donc qu'on n'y a pas du tout touché.

Écrit par : Frédéric Viallon | 22/05/2016

Alain, je suis flatté par l'hypothèse de l'autochrome !!!
Il s'agit d'une humble colorisation de ma part...
Bien vu, Tilia !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 22/05/2016

Personne pour me rafraîchir la mémoire au sujet des platanes de la place ?...

J'ai en mémoire l'image de platanes entiers chargés sur des camions.
Rien trouvé sur la toile.
Il faudrait que je feuillette tous les bouquins sur Avignon de ma bibliothèque,
mais j'avoue que là, j'ai un peu la flemme !

Écrit par : Tilia | 22/05/2016

Tilia, les platanes sont manifestement les mêmes.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 23/05/2016

Les platanes: pas de souvenir d'arrachage et remise en terre après travaux pour la place de l'Horloge. Par contre il me semble bien que ce fut le cas pour le large trottoir du cours Jean Jaurès face à la Cité Administrative.

Écrit par : Lou Ravi | 23/05/2016

Les commentaires sont fermés.