Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Li nouvello fenèstro à mountant | Page d'accueil | Nis d'aiglo 13 »

16/04/2016

Setanto-tres an après porto de l'Oulo

Soixante-treize ans après porte de l'Oulle
Seventy-three years after L'Oulle gate

1955595246.jpg 12849584.jpg

Commentaires

belle et gentille photo qui se sert de plantes pour masquer l'utile et horrible trou qui a remplacé la porte


je crois que j'aurais été un rien perplexe devant les panneaux

Écrit par : bigetoun | 16/04/2016

Quelle horreur ce panneau ! Je n'aurais pas aimé connaître cette époque là. Heureusement que j'ai attendu 48 pour naître !
(63 ans ? plutôt 73 je pense)

Écrit par : Tilia | 16/04/2016

à moins que la photo en couleur date d'une dizaine d'années...

Écrit par : Tilia | 16/04/2016

Effectivement, plutôt 73 ans... 3/4 de siècle, presque...

Il serait intéressant de savoir ce que signifie HKP et HK Bezirk (Bezirk = quartier, mais HK ?...).

Le réverbère qui porte ces panneaux semble porté par l'extrémité du parapet de l'ancien pont...

Écrit par : Alain Breton | 16/04/2016

Je me suis trompé ! Je corrige de suite soixante-trois en soixante-treize... o.O

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 16/04/2016

Alain :

H.K.B. = Heimat-Kraftfahr-Bezirk = maison automobile quartier (accueil automobile)
H.K.P. = Heeres-Kraftfahr-Park = armée automobile parc (parc automobile militaire)

In : http://www.malgre-nous.eu/spip.php?article1176

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 16/04/2016

@alain Breton: HKP signifie Heeres-Kraftfahr-Park. Un HKP est l'unité technique responsable de l’entretien des véhicules de l'Armée de Terre allemande (Heer). Je n'ai hélas aucune idée du quartier d'Avignon où était installée cette unité technique.

Écrit par : richard | 16/04/2016

@alain breton Il suffisait de zoomer sur l'image!
Le HKP (unité technique responsable de l’entretien des véhicules de l'Armée de Terre allemande) est installé "Chabran Kaserne". C'est écrit en plus petit sur le panneau qui envoie vers la gauche.

Le HK Berzik est installé au 24 rue de la République. C'est écrit sur le panneau qui envoie vers la droite.

Écrit par : richard | 16/04/2016

Si la Wehrmacht n'a vraiment occupé l'est de la zone libre qu'après la capitulation italienne, on peut resserrer la datation de la photo à la période entre septembre 43 et août 44
... Mais l'un de vous saura certainement nous dire si les Allemands ne s'étaient pas installé à Avignon avant.

Écrit par : Frédéric Viallon | 16/04/2016

http://sudwall.superforum.fr/t7850-l-occupation-allemande-de-nimes-et-avignon-1942-1944

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 16/04/2016

JMP, merci du lien vers Sudwall. Les échanges sont néanmoins peu explicites sur la chronologie des évènements et les détails de la vie au quotidien (on cite le témoignage d'un Pierre Breton sur les bombardements, c'est mon père !).

Pour répondre à l'interrogation de Frédéric Viallon, la Provence était placée depuis l'Armistice en zone dite "libre", comme elle sous l'autorité de Vichy mais aussi sous contrôle de la Commission d'Armistice, qui veillait essentiellement à ce que l'armée française ne reconstitue ni ses effectifs limités à 220.000 hommes en Métropole, ni ses moyens (chars, avions, équipement...).

La commission d'armistice ayant la Provence en charge était sous administration italienne, de l'avis de tous assez débonnaire.

Tout changea brutalement après l'opération Torch (Novembre 1942), où la Wermacht réagit brutalement au débarquement allié en Afrique du Nord, en envahissant la zone Sud. C'est seulement alors qu'Avignon connut les affres d'une véritable occupation.

Le cliché a donc été pris entre Novembre 1942 et Août 1944, le côté "bricolé" de la signalisation incitant à assigner une date assez précoce...

Écrit par : Alain Breton | 16/04/2016

Les allemands commencent à s'installer à Avignon à partir du 12 novembre (Bailly). Il semble que ce soit surtout à la fin du mois qu'ils réquisitionnent à tour de bras (Bailly, Chobaud, Aliquot). Le gros parc automobile était stationné place du Palais. Je n'ai pas encore cherché pour le 24 rue de la République (Monoprix). Cliché rare car il était strictement interdit de photographier...

Écrit par : Lou Ravi | 16/04/2016

Si c'est bien l'indication Rich (Tavern) que l'on devine on se rapproche de la date: le célèbre café de la place Viala (à côté du Régina) a été réquisitionné le 6 octobre 1943.

Écrit par : Lou Ravi | 16/04/2016

Beaucoup de vélos sous l'occupation.

Et où as-tu trouvé cette remarkable photo?

Écrit par : nathalie | 16/04/2016

Le 24 rue de la République devait plutôt concerner les chambres du Grand Hôtel qui était au-dessus que le magasin Monoprix lui-même dont il ne me semble pas qu'il ait cessé son activité pendant la guerre. Ce coin de ville a été réquisitionné tardivement, tout comme le Musée Lapidaire. Sur la photo on remarque que le petit bâtiment de l'octroi (à droite en sortant, avant le Tout Va Bien que l'on ne voit pas) a disparu. Celui de gauche en sortant est désaffecté. Etonnante vespasienne au milieu de la place. Je n'arrive pas à lire le petit panneau sur HKP.

Écrit par : Lou Ravi | 16/04/2016

Suite et fin...L'interdiction totale de photographier est du 11 novembre 1943. Le photographe ici n'a guère l'air de s'être caché (?). En ce cas ce cliché aurait été pris entre le 6 octobre et le 11 novembre 1943...

Écrit par : Lou Ravi | 16/04/2016

Nathalie, je ne sais plus !!!
Sans doute sur le net, peut-être quelqu'un sur FB...

Lou, il y a très peu de chances que quelqu'un déchiffre ce petit panneau...

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 16/04/2016

Les commentaires sont fermés.