Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Cinquant'an après 5 carriero de Mountfavet | Page d'accueil | Fenèstro Reneissènço : li murado (28) »

25/02/2016

Atmousphèro 1900 : la coumtadino

Atmosphère 1900 : la comtadine
Atmosphere 1900 : the comtadine

1243899602.jpg

Photo L. Toussaint - Montclar - Avignon.

00:00 | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook | | | | Pin it! | |

Commentaires

simplicité, sobriété
raffinement et charme

Écrit par : brigetoun | 25/02/2016

Position du seau, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué :-)

Écrit par : Tilia | 25/02/2016

belle photo sépia prise en intérieur avec décors.
la fontaine coule à flot, beau montage, à l'époque on ne connaissait pas "photoshop"!

Écrit par : guima | 25/02/2016

J'adore !

Écrit par : Claude | 25/02/2016

Subtilité des costumes et coiffes en Provence...Ce seau idiotement positionné (peut-être parce que le "jet" était trop court) fout par terre cette composition. Je ne connais pas ce Toussaint. Et Montclar ? Rappel des eaux du même quartier ?

Écrit par : Lou Ravi | 25/02/2016

Je pense que "Montclar" est l'adresse (Monclar) du photographe...

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 25/02/2016

Il n'y avait pas photoshop mais de petits pinceaux, d'ailleurs je soupçonne le jet de la fontaine d'avoir été ajouté. Les photographes staliniens étaient des maîtres en la matière. Le costume est seyant mais je n'aime pas la coiffe, les arlésiennes sont quand-même plus jolies. Désolé si je choque les vauclusiens!

Écrit par : wilfrid | 25/02/2016

Je suis d'accord avec toi, Wilfrid, le jet doit être une retouche.
Quant au costume, celui de la comtadine est sans doute un vêtement plus populaire et plus répandu que celui de l'arlésienne, plus "chic"...

Quant à celui de ma photo, ce n'est pas le costume typiquement comtadin et il se rapprocherait même plus du costume arlésien sans en avoir vraiment la typicité.
Mon personnage est ici une comtadine, c'est-à-dire une habitante du Comtat-Venaissin.

Pour tout savoir sur ces deux costumes emblématiques de la Provence :
Costume de l'arlésienne :
http://viepaysanneautrefois.free.fr/chapitres/ch06/615bis_CTPProvOuestArles_690a704.pdf
Costume de la comtadine :
http://viepaysanneautrefois.free.fr/chapitres/ch06/617_CTPProvWComtat_713a727.pdf

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 25/02/2016

Grand merci, Michel, pour le lien vers les us et costumes de l'Arlésienne. Voilà qui éclaire ma lanterne (il était temps !) je viens enfin de comprendre le pourquoi de l’appellation du groupe folklorique avignonnais "Lou Riban de Provence". Jusqu'ici le "Ruban" me faisait penser à la farandole, je n'avais pas saisi qu'en fait c'est du ruban de la coiffe qu'il s'agit !

https://www.avignon-lerubandeprovence.com/pages/costumes/

Et grand merci aussi pour la Comtadine. Je m'empresse d'enregistrer ces deux excellents documents.

Écrit par : Tilia | 25/02/2016

Ça me fait bien plaisir, Tilia !
Ton lien, quant à lui, m'informe que ma photo d'aujourd'hui représente manifestement le "petit costume" de l'arlésienne : cinquième photo de la page, prise... dans la cour du palais du Roure.

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 25/02/2016

Pas trouvé ce L. Toussaint. Par contre le photographe Duccolet se prénommait Louis Toussaint à ce que je vois sur internet. Rien dans les annuaires que je possède. La photo est signée ou tamponnée au dos ?

Écrit par : Lou Ravi | 25/02/2016

Voici le verso de la carte :
http://avignon.midiblogs.com/images/L.Toussaint.jpg

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 25/02/2016

des puits de science, vous m"espantez! :-)

Écrit par : wilfrid | 26/02/2016

Mystère que ce photographe. Trouvé plusieurs plusieurs Toussaint mais pas de L.Toussaint photographe. Le nom de l'imprimeur, J H Nacivet, renvoie aux années 1880-1900. Montclar (ici avec un T !) est bien l'indication de l'adresse. La légende: le fichu croisé peut être comtadin mais la coiffe n'a pas les attaches qui paraissent être de toutes les coiffes comtadines. A ce que je lis dans divers ouvrages la fille porte un bonnet blanc à frigiano ( de phrygien) avec le front bien dégagé et une passe large. Le sommet, à bec semble-t-il, affecte la forme du fameux grèu répandu au pays d'Arles mais que l'on pouvait aussi trouver chez nous (?). Dans la brochure la plus complète que j'ai (Robert Caillet, 1942) ces fameuses attaches sont un élément essentiel de la coiffe comtadine. Peut-être même le seul marquant (est-ce un effet du climat venté ?). Bref ce ne serait pas une comtadine...

Écrit par : Lou Ravi | 28/02/2016

Les commentaires sont fermés.