Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Li descroutadou 49 | Page d'accueil | Sieissanto-sièis an après 90 carriero Jousèu-Vernet »

12/02/2016

Li coumèrci deserton lou cèntre-vilo d'Avignoun

Les commerces désertent le centre ville d'Avignon
The shops are deserting the center of Avignon

Commentaires

dans mon coin les antiquaires sont parti pour être remplacés par l'extension des frusques snobs qui ferment. Et nous sommes dans les rues favorisées (sauf pour tabac, papeterie, bouffe…)
Florian au secours !

Écrit par : brigetoun | 12/02/2016

Très triste constat...mais que faire .
Je vous donne une info vraie et officielle ...Le magasin de meuble rue Bonneterie ( à côte du Crédit Agricole / ex Cabassu )le gars paie un loyer de 4000 €/mensuel ....aussi il part et pour les pharmacie qui devaient le remplacer .......les personnes réfléchissent ???

Écrit par : michel Bourgue | 12/02/2016

Pareil dans notre petite ville. Nous sommes à 40 km de Tours et Mans, les gens préfèrent aller dans les grands centres commerciaux.

Écrit par : Claude | 12/02/2016

y'a aussi des proprios compréhensifs et des gens qui se bougent ... je pense notamment autour de moi dans la rue bonneterie "zone non pietonne " ... plusieurs commerces ont ouvert et tiennent la route ... les proprietaires ont droit de vie ou de mort ... tout comme le festival !

Écrit par : Polo | 12/02/2016

lors de la rénovation de la place des carmes, beaucoup de commerçants demandaient la piétonisation complète de la place.

Certains représentants de commerçants se sont battus pour que perdure le stationnement et ce malgré la volonté manifeste des riverains. Malgré cette résistance le projet actuel, qui est un fiasco, a vu le jour, avant même la fin des travaux l'un des représentant de ces mêmes commerçants a déménagé son magasin pour la zone d'Auchan.

Lors de la demande de mettre la place des carmes piétonne pendant le festival en juin 2014, certains commerçants se sont encore battus pour obtenir le bannissement des voitures sur cette place en juillet. bien nous en a pris( et je suis l'un de ceux là), en 2015 pendant ce même festival la mairie a décidé de rendre toute a ville piétonne, ce fut un succès.

Je me rappelle ( 2004 ou 2005) le représentant des commerçants ayant pignon sur la rue de la république disait qu'il y avait trop de badauds le samedi en ville.

Comment voulez vous dans ces cas là que le commerce en ville se porte bien alors que nos représentants font tout pour nous faire crever ?

Toutes les villes qui ont banni les voitures en ville ont des commerçants avec la banane, nous on a des représentants des commerçants qui ne défendent rien du tout et heureusement que nous avons certains élus qui nous ont écouté.

signé un commerçant qui en a ras la patate.

Écrit par : gonzales | 12/02/2016

C'est une aberration, plus on piétonnise moins de gens habitent sur place, les vrais commerces ferment, reste fringues et chaussures... les grandes surfaces ne font que profiter d'une situation. mais voila aller contre la doxa de l'anti auto c'est impossible pour nos élus et urbanistes. Avignon est devenue une vielle pute fardée qui attend les touristes,, mais le trompe-couillon ça coûte cher : impôts locaux en hausse et de moins en moins d'habitants en ville, un parfait cercle vicieux.

Écrit par : wilfrid | 12/02/2016

Personne ne demande de compte à nos élus successifs ni à la CCI qui ont favorisé les implantations commerciales de périphérie que l'on connaît. Pietonniser mais vu comment a évolué la population je ne n'y crois guère...D'accord avec Wilfrid en ce qui concerne le tourisme les taxes et impôts...

Écrit par : Lou Ravi | 12/02/2016

Ne pas oublier non plus que la grande distribution a été longtemps réputée comme redoutable corruptrice... Quand on lit que "les grandes surfaces ne font que profiter d'une situation", on ne peut que bondir ! Elles n'en "profitent" pas, elles l'on créée !

Écrit par : Alain Breton | 12/02/2016

J'aime Avignon j'y suis très souvent (même trop souvent ) mais quand je compare avec AIX ou j'étais la semaine dernière. Nous avons un retard immense ..est ce une volonté politique un état d'esprit en attendant nous avons beaucoup (trop) de retard .
Quand j'en parle à certains élus je les trouve lointain et même pas intéressé (même pas curieux )(ils sont jeunes (très jeunes )mais en commerce quand tu prends du retard tu ne le rattrapes jamais .. Quand Martial Hanoun il traine son échec électoral depuis des années et le poids devient de plus en plus lourd ..

Écrit par : michel Bourgue | 12/02/2016

Aix où je vais souvent pour le seul plaisir de "faire le Mirabeau" a toujours été une ville animée et dynamique. Je parle de son centre-ville. Avignon n'a pas de retard par rapport à elle. Elle ne pourra jamais retrouver ce qu' A ix et quelques autres villes ont su conserver. Un côté bourgeois ouvert et chic à la fois. On peut penser ce que l'on veut de Maryse mais elle n'est pas pour rien dans la réussite de sa ville. On mesure sa pugnacité face à Gaudin et aux vélléités de Marseille...
Martial a souvent joué le mauvais cheval. Quelle idée de s'embringuer avec Patrick Gontard qui lui avait miroiter des merveilles...

Écrit par : Lou Ravi | 12/02/2016

Lou quand tu vas à AIX le Samedi toutes les petites places ont un petit marche ou une animation ..Chez nous pas possible car Pierre et pas d'accord avec Paul ...Comme dit ma mère
"Tant qué vire fan des tours "
Mais je ne veux pas jouer les rabajoirs .....
Je tiens seulement à vous signaler que pour venir en ville et faire mes courses je paie un abonnement au parking des halles qui me coute 73€ /mois ....

Écrit par : michel Bourgue | 12/02/2016

un exemple personnel:
ma petite fille est infirmière à l'hôpital d'Orange et habite Suze la Rousse.
Avant d'aller prendre son service, elle passe sa commande au drive d'une grande surface par internet , et en sortant elle récupère sa commande, que l'on lui mets directement dans son coffre.

encore une raison de la disparition du petit commerce qui ne font plus que du dépannage ponctuel.

Écrit par : guima | 12/02/2016

Écrire un commentaire