Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Ligno (2) : cerca la sourtido | Page d'accueil | Li descroutadou 48 »

05/02/2016

Trento-quatre an après li Nouvello Galarié

Trente-quatre ans après les Nouvelles Galeries
Thirty years after the Nouvelles Galeries

1690008200.jpg 2441232418.jpg

Photo Melissinos, Lippenholtz - A.M.A. 113Fi3717. 

Commentaires

n'existent plus
temps des grands magasins à l'échelle humaine

Écrit par : brigetoun | 05/02/2016

Je me souviens de planchers, des escalators dans le grand bâtiment, mais c'est un peu flou...

Écrit par : wilfrid | 05/02/2016

Une sorte de long couloir bas (on montait quelques marches pour atteindre la partie principale du magasin). Vêtements, chemises, manteaux, pulls et chapeaux ici ? Pour hommes et garçonnets seulement car il me semble que pour les femmes c'était à l'étage ? On débouchait ensuite dans la grande salle: parfumerie, produits corporels, lingerie. Au fond à gauche, disques et quelques livres ?

Écrit par : Lou Ravi | 05/02/2016

Wilfrid : planchers, escalators... ce peut être aux Dames de France...

Lou : les jouets au premier étage !

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 05/02/2016

Les Dâmes de Frânce? va savoir... :-)

Écrit par : wilfrid | 05/02/2016

En tous cas il n'y avait pas d'ascenseur, enfin je crois, une autre porte donnait sur la rue Mignard et derrière le quai de déchargement.

Écrit par : wilfrid | 05/02/2016

Oui, il me semble bien effectivement qu'il n'y avait d'ascenseur qu'aux Dames de France.

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 05/02/2016

C'est comme ici, tous les magasins et boutiques sont remplacés, soit par des banques, soit par des assurances et aussi par des marchands de lunette.

Écrit par : Claude | 05/02/2016

Si, ascenseur à droite, au milieu. Desservait les 3 étages (bureaux au 3eme)

Écrit par : Lou Ravi | 05/02/2016

Si, ascenseur à droite, au milieu. Desservait les 3 étages (bureaux au 3eme)

Écrit par : Lou Ravi | 05/02/2016

c'est l'entrée de NOGA coté placette avec la fontaine le rayon alimentation et aussi une buvette des nouvelles galeries.
Il y avait un seul ascenseur avec liftier!

Écrit par : guima | 05/02/2016

La mémoire semble me revenir :
il fut une époque où l'ascenseur disparut au profit d'un escalator... me trompé-je ?

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 05/02/2016

l'emplacement de l'entrée de Noga.

https://www.google.fr/maps/@43.9465896,4.8057349,3a,75y,108.09h,89.48t/data=!3m6!1e1!3m4!1s2wO_unD-H-_6yszdPRc1lQ!2e0!7i13312!8i6656?hl=fr

il y avait une buvette avec une serveuse des plus accueillantes où se retrouvaient tous les habitués du quartier on pouvait y rencontrer Rabiet, Galateau...

Écrit par : guima | 05/02/2016

les Nouvelles Galeries et les Dames de France, étaient les 2 locomotives de la rue de la République avec aussi l'épicerie parisienne.
Elles ont laissé la place à des agences bancaires et autres mangeoires et un désert commercial c'est maintenant installé!

Écrit par : guima | 05/02/2016

Dans la période 1966-1972, cette partie du magasin donnant sur la fontaine contenait tout le rayon électro-ménager, du robot marie à l'aspirateur, en passant par la cocotte minute.

Je confirme la présence de l'ascenseur, situé à droite en rentrant par la porte principale rue de la Ré.

L'escalator a remplacé l'ascenseur en 1966 (j''étais vendeuse auxiliaire aux NG pendant l'été de cet année-là).

Le rayon Librairie Disques était bien au RDC, au fond du magasin tout près de la porte arrière donnant sur la rue Mignard.
Au 1er c'était tout le rayon Vêtements, Femme, Homme et Enfant.
Les Jouets se trouvaient au second et l'Alimentation au sous-sol.

Écrit par : Tilia | 05/02/2016

Effectivement, quelques temps avant la fermeture un rayon alimentation (avec buvette donc) fut crée dans cette partie comme l'indique Guima. Oui, Michel, un escalator fut installé (idem Dames de France) mais il me semble que l'ascenseur resta en activité quelques temps, ne serait-ce que pour desservir les bureaux du 3ème étage. NOGA avait une troisième entrée rue Théodore Aubanel (sas vitré).

Écrit par : Lou Ravi | 05/02/2016

Effectivement, quelques temps avant la fermeture un rayon alimentation (avec buvette donc) fut crée dans cette partie comme l'indique Guima. Oui, Michel, un escalator fut installé (idem Dames de France) mais il me semble que l'ascenseur resta en activité quelques temps, ne serait-ce que pour desservir les bureaux du 3ème étage. NOGA avait une troisième entrée rue Théodore Aubanel (sas vitré).

Écrit par : Lou Ravi | 05/02/2016

Mon commentaire a croisé celui de Tilia qui nous apporte un témoignage encore plus précis. C'est étrange, je me souviens de détails anciens (les vêtements) et pas des plus récents (électro-ménager, alimentation, buvette...)

Écrit par : Lou Ravi | 05/02/2016

Merci Tilia ! On avait un super témoin dans la place ! :D)

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 05/02/2016

ma mère aussi y a travaillé pendant une vingtaine d'année à la caisse principale au 4eme.;

à l'époque les paiements par chèques étaient très rares aussi tous les jours, à pied, elle portait la recette en espèces à la banque dans un vieux cabas!

Écrit par : guima | 05/02/2016

et faï cagua, bon d'accord il y avait un ascenseur, mais alors je l'ai oublié... :-)

Écrit par : wilfrid | 06/02/2016

Écrire un commentaire