Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Qu'ès acó ? | Page d'accueil | Qu'ès acó ? »

27/01/2016

1981 : vesioun 4

1981 : vision 4
1981 : view 4

2939537145.jpg

Commentaires

superbe cette série de photos, quel qu'en soit le sujet

Écrit par : brigetoun | 27/01/2016

L'espoir fait vivre, dit-on.
Or, cette vision n'en contient guère...

Écrit par : Tilia | 27/01/2016

bonjour MIchel
magnifique photo.c'est un concept interessant-lespoir.quelquefois quand je reflechis sur ce mot je ne l'aime pas ha ha. letat de lespoir peut etre passif comme ici le mot peut rester facilement dans les debris.

merci.
je t'embrasse.

Écrit par : madeleine | 27/01/2016

Mais si Tilia, justement...Il faut garder espoir (affiche des présidentielles de 1981 ?), malgré le chaos. Quoique dans le défilé où j'étais hier matin j'avais plus l'impression de participer à un rassemblement de cocus...Ce chantier doit être celui de la démolition de l'immeuble a l'entrée de la rue Jacob. On devine la petite cour intérieure qui doit correspondre au court impasse qui s'ouvrait sur la place Pie. Ce pâté était traversant (Pie/Jérusalem) à gauche, je crois.

Écrit par : Lou Ravi | 27/01/2016

Oui, Lou, exactement situé, 1981. (L'affiche n'était pas électorale.)
Ces quatre photos titrées "1981 : visioun..." sont bien sûr symboliques des élections de 1981.

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 27/01/2016

pour répondre à Lou Ravi un petit texte sur l' espoir (qu'il faut garder)

"Quatre bougies se consumaient tout doucement
La première dit : Je suis la Paix mais personne n'arrive à conserver ma lumière, je crois que je vais m'éteindre.
Sa flamme devint de plus en plus petite et elle finit par s'éteindre.
La deuxième dit : Je suis la Confiance, je suis la plus fragile.
Une petite brise passa et elle s'éteignit.
La troisième dit : Je suis l'Amour, les hommes me mettent de côté, ils oublient mon importance et ils oublient même d'aimer leurs proches.
Et elle aussi s'éteignit.
Un enfant passa et demanda pourquoi les trois bougies s'étaient éteintes.
Cela le rendit très triste.
La quatrième bougie, qui brûlait encore, s'adressa alors à l'enfant :
Je suis l'Espoir, lui dit-elle.
Ne pleure pas, tant que je brûle, tu pourras rallumer les autres bougies.
Avec les yeux pleins d'étoiles, l'enfant pris l'Espoir et ralluma la Paix, la Confiance et l'Amour.
Que la flamme de l'Espoir reste en chacun d'entre vous tout au long de cette année 2016, ainsi, ensemble, nous pourront maintenir la Paix, la Confiance et l'Amour pour très longtemps encore..."

Écrit par : guima | 27/01/2016

Joli !
Les miennes ne s'éteignent jamais !!!
http://avignon.midiblogs.com/archive/2010/10/28/3-an-revoulu.html

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 27/01/2016

Pour conforter le regard de ceux et celles qui ne croient pas en l'espoir au second plan, je les invite à lire les panneaux au premier plan. Aucun espoir n'est permis: le temps est tarifé. 1 franc pour une demi-heure, 2 francs pour 50 mn, 6 francs pour 2 heures 10. Même l'espoir d'un temps de passage est encadré: de 7h à 11h30 et de 14h30 à 17h30 pour les livraisons. L'espoir est bien au second plan sur ce (beau) cliché...

PS: On peut aussi espérer (et être certain...) que l'objectif de Michel nous proposera d'autres visions d'espoir.

Écrit par : richard | 28/01/2016

Écrire un commentaire