Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Lou fioun d'Avignoun | Page d'accueil | Nounant'an après balouard Anatole-France »

08/09/2015

Licèu de jouino filho Aubanel 1957-58

Lycée de jeunes filles Aubanel 1957-58
High school girls Aubanel 1957-1958

3053949432.jpg

De bas en haut et de gauche à droite :

1er RANG
1.-
2.-
3.-
4.-
5.-
6.-
7.-
8.-
9.-
 
2e RANG
1.-
2.-
3.-
4.-
5.-
6.-
7.-
8.-
9.-
10.-
3e RANG
1.-
2.-
3.-
4.-
5.-
6.-
7.-
8.-
9.-

Commentaires

les premiers pantalons (enfin là c'est le Lycée, pour nous chez les nonnes pas autorisés)

Écrit par : brigetoun | 08/09/2015

et les Duffle-coat Loden avec leurs grosses attaches en bois.

deux seulement , les autres la blouse était de rigueur ce qui évitait une sorte de ségrégation comme on connaît actuellement.

Écrit par : guima | 08/09/2015

Le port de la blouse: Paul Puaux (qui sera plus tard le directeur du Festival IN) qui était militant communiste et instituteur, portait la blouse et aimait voir ses élèves la porter.
Ma femme qui est allée à Aubanel plus tard que cette photo me dit que les blouses étaient obligatoires et que ces filles en duffle-coat devaient en avoir une sous leur manteau. Elles étaient marquées de façon plus ou moins discrète, mais toujours lisible, du nom de l'élève de telle sorte que les pionnes savaient immédiatement à qui elles avaient à faire. Une année on instaura même le système des couleurs: une semaine blouse bleue une semaine blouse beige. Question de propreté: on pouvait ainsi s'assurer que les blouses avaient été changées...Toutes de sortes de choses qui passeraient pour des brimades insupportables aujourd'hui !

Écrit par : Lou Ravi | 08/09/2015

Je croise assez souvent les élèves de l'institution Champfleury - Les Trinitaires qui se rendent au stade, tous sont en uniforme.

Écrit par : guima | 08/09/2015

Écrire un commentaire