Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Dequé siéu ? | Page d'accueil | Avignoun en 1617 (2) »

30/04/2016

Avignoun en 1617 (1)

Avignon en 1617 (1)
Avignon in 1617 (1)

2938693604.jpg

"De la ville d'Avignon et par-delà".
Dessin d'Étienne Martellange (1569-1641).
Bibliothèque Nationale, Paris.

Commentaires

Tu ne fais pas ton âge. Bravo !

Écrit par : Lucien | 30/04/2016

Il était en haut de Ceccano ?

Écrit par : Lou Ravi | 30/04/2016

Un autre panorama de Martellange est légendé par la BNF comme ayant été pris depuis Ceccano. Mais pas celui-ci.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/04/2016

Celui-ci a sans doute été pris depuis le haut du clocher de St-Agricol.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/04/2016

Pas depuis le Jacquemart ?

Écrit par : Frédéric Viallon | 30/04/2016

Oui...On est encore plus près que si l'on était à Ceccano ou Saint-Agricol. Selon Les 2G (pas le célèbre "dancing" avignonnais mais Granier-Gagnière) ce serait effectivement depuis le beffroi de l'Hôtel de Ville. A remarquer, nous disent-ils encore, le clocher de l'église Sainte-Madeleine ou Saint-Etienne tout à gauche.

Écrit par : Lou Ravi | 30/04/2016

Si l'église de gauche est Ste-Madeleine, alors oui : depuis Jacquemart.
Le frère regarde avec une large focale... :D

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/04/2016

C'est lors d'une remarque d'Alain que je me suis rendu compte que ce dessin n'était pas contemporain ....

Écrit par : michel Bourgue | 30/04/2016

Le pont compte encore bien des arches debout ; bien plus qu'aujourd'hui.

Écrit par : Lucien | 30/04/2016

Oui, le clocher à flèche tout à gauche est celui de l'église Ste Madeleine. Et juste en dessous, le clocher-arcade est celui du monastère St Laurent (rasé pour construire le Théatre).

Le site de prise de vue est donc bien Jacquemart.

Et oui, Michel, Martellange dessinait très large. Il est d'ailleurs amusant de constater que deux des principaux pourvoyeurs de vues locales au XVIIe siècle - Martellange et l'anonyme de l'album de Laincel - oeuvraient de façon radicalement opposée, i.e. au cœur du sujet avec un angle de champ très ouvert pour le premier, loin et champ étroit pour le second.

Bref, grand angle contre téléobjectif...

Écrit par : Alain Breton | 01/05/2016

Le bâtiment crénelé entre la tour du palais des papes et le palais de la commune, est-ce l'aile orientale de ce dernier, ou est-ce la livrée qui a précédé l'hôtel de Vervins (actuellement de la Mirande) ?

Écrit par : Frédéric Viallon | 01/05/2016

Il y a effectivement, au-dessus du palais de la commune, en fond, un palais crénelé qui semble bien être à l'emplacement de l'hôtel de Vervins. Il me semble trop haut et de proportions trop petites pour faire partie du palais de la commune.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 01/05/2016

Les commentaires sont fermés.