Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Lou palais di papo dous-cènt-setanto-cinq an après | Page d'accueil | Silènci ! Se arquiva... »

17/08/2015

Crun-Crun e l'Aganto-chin

Crun-Crun et l'Attrappe-chiens
Crun-Crun and the Grabs dogs

2227195054.jpg

Commentaires

cela date de quand à peu près ?

Écrit par : brigetoun | 17/08/2015

crun crun toute une légende!

http://www.geneprovence.com/crun-crun-heureux-les-simples-desprit/

Écrit par : guima | 17/08/2015

La photo est prise à l'angle de la rue Jean-Henri Fabre avec le début de la rue de la République. Les ombres allongées attestent qu'il est tôt dans la matinée. On est sans doute au printemps. Ou peut-être au début de l'automne.
Le populaire Crun-Crun avec sa charrette à chiens tient la vedette.
Un fourgon, dont les portes arrières sont ouvertes, est stationné devant la pharmacie. On dirait une livraison. Mais la scène me fait penser à nos modernes transports de fonds !..

Écrit par : Tilia | 17/08/2015

Je me rends souvent sur le site de GénéProvence (cf le lien de Guima) dont le travail de mémoire est remarquable, ici avec la complicité de Michel Reyne pour cet article consacré à Louis Roume dit Crun-Crun. Il habitait le quartier de la Balance (rue Balance) et c’est ainsi que l’on le voit devant des maisons en ruine sur une photo qui fut recadrée pour en faire une carte postale, on en a parlé ici :

http://avignon.midiblogs.com/archive/2015/02/28/coucou-es-crun-crun-828161.html#comments

Il paraît qu’il existe une vingtaine de cartes qui lui sont consacrées mais seule une dizaine sont vraiment connues. Crun-Crun était bien aganto-chin mais ici il tire un simple tombereau. L’immeuble où est la pharmacie, construit en 1895, a l’air d’avoir quelques années. Reverbère «à crête» + tram + Ravoux qui a succédé à Lugan = photo de 1905-1910 ?

Écrit par : Lou Ravi | 17/08/2015

Oui Lou, je pense que l'on ne peut pas faire mieux pour évaluer la date.
Le monsieur central tient un fouet (avec peut-être un nœud coulant au bout) : c'est lui l'aganto-chin.
Crun-Crun, quant à lui, tire sur roues une grosse boîte percée de trous et de claires-voies : spécifiquement destinée à enfermer les chiens attrapés.
Une affaire d'équipe !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 17/08/2015

Oui, la CPA est bien titrée, comme tu le soulignes, avec l'agantaïre qui est à côté de Crun-Crun. Cela peut aider à une datation plus précise de la photo: il me semble bien avoir lu qu'avec la taxe sur les chiens instaurée en 1907 on s'activa avec plus de résolution à capturer ceux qui erraient un peu trop souvent dans les rues. Peut-être en nommant un attrapaïre aux côtés de Crun-Crun qui, d'après Mazet, avait un peu trop tendance à n'enfermer que les chiens de luxe ou de chasse échappés en espérant quelque récompense. Il délaissait de ce fait les chiens errants ordinaires...
J'ai parlé de tombereau car sur plusieurs CPA notre homme est photographié avec une "vraie" cage à chiens, comme ici:
http://www.j-aime-le-vaucluse.com/-le-populaire-crun-crun

Écrit par : Lou Ravi | 17/08/2015

Je viens de retrouver ce qu’a écrit Jean Mazet sur le sujet : c’est bien en 1907 que fut instaurée la taxe sur les chiens. Etant donné le maigre traitement accordé à Crun-Crun, 600 F par an plus 1,50 F par chien réclamé à la fourrière, notre ami, nous dit Mazet
« prenait plus volontiers les chiens de luxe ou de chasse, que l’on venait presque toujours réclamer, et dédaignait les chiens errants. Il fut donc décidé de porter son traitement à 1000 F et de ne lui donner plus que 0,75 F par chien réclamé. Ce service fut placé sous la surveillance de l’inspecteur vétérinaire de l’abattoir ».
Par la suite on décida aussi de doter Crun-Crun d’une voiture plus légère et qui serait tirée par un cheval (cf http://www.j-aime-le-vaucluse.com/-le-populaire-crun-crun ). La sorte de tombereau que l’on voit sur la carte postale que tu nous montres paraît donc être, effectivement, la première cage à chiens.

Écrit par : Lou Ravi | 17/08/2015

On peut donc rétrécir l'estimation de la date à 1907/1910.
Mais il est bien possible que nous soyons carrément en 1907.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 17/08/2015

Personne pour s'intéresser au "fourgon" stationné devant la pharmacie ?
Il n'est pourtant pas ordinaire.
Je ne me souviens pas avoir vu semblable voiture dans les anciennes photos d'Avignon.

Alain Breton pourra peut-être éclairer ma lanterne...

Écrit par : Tilia | 17/08/2015

en faisant une capture d'écran bien agrandi on distingue FRA... Frères.

je pense à un fourgon de livraisons de produits pharmaceutiques.

Écrit par : guima | 17/08/2015

Pas trop le temps de chercher mais on doit presque reconstituer le nom à partir du "pied" des lettres FRA....FRERE(S).
Je pense à une voiture de démonstration-vente à cause de la bâche probablement pliable faisant auvent.

Écrit par : Lou Ravi | 18/08/2015

Écrire un commentaire