Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« La chaminèio | Page d'accueil | Lou palais di papo dous-cènt-setanto-cinq an après »

15/08/2015

15 avoust : fèsto di poumpié (e de Napouleoun !)

15 août : fête des pompiers  (et de Napoléon !)
August 15: feast of firefighters (and Napoleon !)

2588837986.jpg

Commentaires

au premier plan un marchand des 4 saisons, derrière une charrette avec son cheval, mais pas encore de tram.

normal si cette fête était donnée en honneur de Napoléon II il est décédé en
janvier 1873 ; le tram est arrivé plus tard

Écrit par : guima | 15/08/2015

lire Napoléon III.

Écrit par : guima | 15/08/2015

pour Napoléon j'avais oublié
pour les pompiers j'apprends - y penserai

superbe la fausse porte

Écrit par : brigetoun | 15/08/2015

Magnifique ! l'arc de triomphe en l'honneur des pompiers.
Ils le méritent bien.
On ne leur rend plus assez hommage de nos jours.

Écrit par : Tilia | 15/08/2015

Oui, Tilia, et non seulement on ne leur rend plus hommage mais on les agresse alors qu'ils viennent porter secours comme cela s'est passé (une fois de plus !) il y a peine quelques jours quartier Saint Chamand.

Survivance de la Saint-Napoléon avec cet Honneur aux Pompiers, toujours s’actualité dans certaines communes françaises. Superbe document que je serai tenté de dater de 1905-1906 car il me semble bien que les becs de gaz que l’on voit sont des becs Auer installés vers la fin de 1904 avant d’être remplacés eux-mêmes par l’éclairage électrique. Le tram est bien présent et les deux cafés sont encore des sortes de guinguettes de construction légère comme la règlementation municipale en faisait l’obligation à l’époque. Noter les deux parapets qui marquent le passage du canal de Champfleury. Mais pour moi le plus intéressant est la grande céramique, en relief et couleur, publicité pour les Ets Blachère (le lien ci-dessous en évoque trois). Elle est à gauche devant le Grand Bar de la Gare. Je l’ai toujours vue dans la ville et notamment, pendant longtemps, route de Lyon au n° 40 sur la façade des Ets Louis Guiot-Coupe d’Or (on connaît surtout la boutique de la place Jérusalem). Cette publicité vante le fameux Origan du Comtat (celui des Papalines !) avec sa comtadine posant devant des alambics.
Ces deux cafés, comme la plupart de ceux de la ville servaient l’Origan mais aussi le célèbre quina Marra dont on peut voir aujourd’hui une publicité au Longchamp à Isle sur la Sorgue (sous « Tabac »).

http://www.distillerieablachere.com/fr/


https://www.google.fr/maps/@43.9178516,5.0526351,3a,41.6y,117h,74.12t/data=!3m6!1e1!3m4!1sxOLbF0SkhxAhPbk_sW-jxQ!2e0!7i13312!8i6656!6m1!1e1

Chamand.

Écrit par : Lou Ravi | 15/08/2015

la survivance de l'honneur à Napoléon III vient peut être de sa visite à la Provence pour les inondations de 1856.

http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/Grandes_crues_1856.asp

Écrit par : guima | 15/08/2015

< Napoléon Bonaparte, devenu Empereur, voulut avoir comme chacun son giorno onomastico catholique et, par un décret impérial de 1806, il imposa donc la célébration d’un saint Napoléon (inexistant au Martyrologe romain) le 15 août, date anniversaire de la signature du concordat de 1801 qui avait rétabli la religion catholique en France. Cette date coïncidait aussi avec l’anniversaire de sa naissance (15 août 1769). >
https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Napol%C3%A9on

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 15/08/2015

heureusement que tous ses successeur n'ont pas fait de même, car nous serions souvent en fête!!

Écrit par : guima | 15/08/2015

Je ne crois pas qu'il y avait beaucoup d'avignonnais qui portaient Napoléon III dans leur coeur. Je crois avoir lu que sa sollicitude de 1856 n'était pas innocente. Et ici ce sont bien les pompiers que l'on fête...

Écrit par : Lou Ravi | 15/08/2015

Écrire un commentaire