Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Sènso titre | Page d'accueil | Souto lou pont d'Avignoun »

17/07/2015

13°) Èstre un nanet

13°) Être un nain
13°) Be a dwarf

333064782.jpg

1879711604.jpg

Commentaires

dépenser des trésors d'invention et d'organisation pour être au premier rang

Écrit par : brigetoun | 17/07/2015

Donc avec des rangées si étroites on doit gagner une rangée toutes les 5......non?

Écrit par : Arécol | 17/07/2015

Je pense que ce que cherche à nous montrer Michel, c'est que l'art-de-caser-un-maximum-de-cochons-de-payants-dans-une-surface-donnée a ses limites... Des limites physiologiques !

A moins qu'il ne s'agisse de l'art-de-faire-passer-le-génial-message-de-l'auteur-et-du-metteur-en-scène-auprès-du-maximum-de-gogos.

Mais je crains fort que l'explication première ne soit la bonne... d'autant que les places assises, c'est comme les chaussures : en cas de sous-dimensionnement, on ne va jamais bien loin !

Écrit par : Alain Breton | 17/07/2015

L'explication première est la bonne, Alain !
Et cela ne m'est pas arrivé si souvent d'être mal à cause de l'espace entre les sièges.
Mais vous savez quoi ?
J'ai vu ce soir-là le spectacle qui m'a le plus bouleversé depuis très longtemps !
Il s'agit de "Les chatouilles" de et par Andrea Bescond au Théâtre Actuel.
Ovation. Qu'on se le dise !
Ceci dit, il est bien possible qu'elle joue maintenant à guichet fermé !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 17/07/2015

Michel , je parie que l'ovation était une "standing ovation" !!!!!!!!!!

Ceci étant, si tu peux nous en dire plus sur ce spectacle et ses qualités...

Écrit par : Alain Breton | 17/07/2015

Coup double ! Oui, une standing ovation, bien sûr ! :D)

Quant au spectacle, c'est l'histoire d'une nana. Mais il vaut mieux ne pas déflorer le sujet.
Ceci dit, il s'agit d'un "seule en scène". L'actrice jouera les différentes personnages (juste comme il faut pour que la sauce prenne). Sans s'en rendre compte et portés par une qualité de jeu et une surprenante véracité proche du témoignage, on y plongera.
Embarqué là-dedans (malgré les genoux...), on ne pourra pas ne pas être bouleversé.
(J'espère que je n'en ai pas trop dit.)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 17/07/2015

Juteuses jauges en effet ! Sans compter avec les compagnies et salles qui vendent des places sur les marches et décrochements en ajoutant quelques chaises. Mais les gagnants sont surtout les loueurs qui vantent des capacités d'accueil qu'ils font payer bien cher à des troupes saignées à blanc quand elles ont payé le créneau horaire (avec parfois moins de 10 mn pour tout démonter), l'hébergement, la bouffe, les déplacements, les tracts et affiches, AFC et les racketteurs divers fiscalistes ou non...
Les Chatouilles: excellent ! Nombreuses très bonnes reprises cette année. Et des dizaines de pièces qui méritent le détour, notamment hors de la cour des grands (Gégé, Georges, Tim, Vanta etc.). Je mets en exergue dans ce lot "Amédée" à l'Entrepôt (poignant sans pathos), "A mon âge"... etc. à la Salle (poignant et sans pathos idem donc...). Faites vous plaisir au Pittchoun (dont le nouvelle direction est bien sympathique) en allant écouter "Trénet par là". Du Punk à l'auteur de La Mer...
Foule ce soir à l'Alizé pour aller voir La Vraie Fiancée, d'Olivier Py qui n'est pas une bonne pièce. Foule hier soir pour Les Demoiselles d'Avignon, piètre prestation de quelques (très) jolies filles...

Écrit par : Lou Ravi | 17/07/2015

Écrire un commentaire