Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Fenèstro Reneissènço : li murado (5) | Page d'accueil | Fenèstro Reneissènço : li murado (6) »

31/05/2015

Service dis impost : li rapace

Services des impôts : les rapaces
Tax Services : raptors

Dimanche...
3801189266.jpg
Lundi.
266029878.jpg

Commentaires

ça vaudrait le coup d'y aller plus souvent pour eux
Sais-tu d'où ils viennent ?

Écrit par : brigetoun | 31/05/2015

Services des impôts : les rapaces...
Un titre hélas d'actualité. Force est de le constater, l'état devient de plus en plus exigeant envers les petits et moyens contribuables. Des proies faciles pour ce gros rapace !

Ceci dit, les rapaces de pierre des impôts me semblent en péril, si près des automobiles. Est-il bien prudent de les exposer ainsi aux meurtrissures et à la pollution des gaz d'échappement ?...

Écrit par : Tilia | 31/05/2015

Alain Breton nous a expliqué que les aigles n'avaient pas été remis en place en raison de leur détérioration qui les a fragilisés. Cela fait tout de même drôle de les voir ainsi tels l'Albatros de Baudelaire, cloués au sol, remisés presque incognito dans cette cour longiligne. Pas faciles à apercevoir sur les cartes postales anciennes. Bravo pour le titre, quand on voit les dévoiements actuels de la dépense publique on a tendance à le fuir, ces rapaces !

Écrit par : Lou Ravi | 31/05/2015

Les aigles, Brigetoun, ne viennent de nulle part.
Ils ont toujours été là, pour cette caserne, mais dans le passé beaucoup plus haut :
https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xfa1/v/t1.0-9/549226_402602539911831_5928287684734304838_n.jpg?oh=d97a7627dc9acd1eac475154df795409&oe=56064EA3
(Deux devant et deux derrière...)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 31/05/2015

Un bel accueil; pas étonnant que certains préfèrent passer en Suisse.

Écrit par : jeandler | 31/05/2015

Je les avais photographiés il y a longtemps, mais je n'ai jamais publié ce cliché. Ils sont très bien mis en valeur dans ton article, et j'aime bien ton titre.

Écrit par : Fardoise | 31/05/2015

j'y aurai vu des vautours à leur place

Écrit par : guima | 31/05/2015

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal
... ils allaient conquérir le fabuleux métal...

Comme le disait de Heredia.

Superbe analyse du sens caché de ces sculptures, Michel !!!!! Quoi que les voir cloués au sol ravale un peu de leur superbe.

Le plus étonnant, c'est que le "cœur" du centre des impôts occupe le bâtiment plus au levant (entre Pouillon et Napoléon III) , qui n'était au départ qu'une prison militaire destinée aux insoumis.

Écrit par : Alain Breton | 31/05/2015

Écrire un commentaire