Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Sieissanto an après plaço dóu Palais | Page d'accueil | Fenèstro Reneissènço : li murado (1) »

21/05/2015

En vilo, es defendu de nourri li pijoun

En ville, il est interdit de nourrir les pigeons
In town, it is forbidden to feed the pigeons

926838715.jpg

L'article L 1311-2 du Code de la santé publique institue le principe de Règlements sanitaires départementaux, pris par arrêté préfectoral, permettant de compléter les dispositions du Code et édicter des dispositions particulières. Afin d'en faciliter l'établissement dans tous les départements, le ministère de la Santé établit un Règlement sanitaire départemental type. Dans ce texte, on retrouve l'interdiction de nourrir à l'article 120 :
Art. 120.
Jets de nourriture aux animaux.
Protection contre les animaux errants, sauvages ou redevenus tels.
Il est interdit de jeter ou déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats ou les pigeons ; la même interdiction est applicable aux voies privées, cours ou autres parties d'un immeuble lorsque cette pratique risque de constituer une gêne pour le voisinage ou d'attirer les rongeurs. Toutes mesures doivent être prises si la pullulation de ces animaux est susceptible de causer une nuisance ou un risque de contamination de l'homme par une maladie transmissible.

Lire aussi : Fléau urbain - En ville, nourrir les pigeons est illégal.

Commentaires

ce que je disais rituellement à une petite vieille, voisine et amie, qui offrait un repas par jour aux pigeons du square en haut de la rue de la Roquette
(faut dire que les dégâts par les pigeons occupent avec les produits d'entretien une bonne partie des réunions de copropriété…)
mais les petites vieilles ont le coeur tendre

Écrit par : brigetoun | 21/05/2015

Des fois qu'on attrape la grippe du pigeon.
Il devrait être interdit d’interdire.
Je me demande que qu'il font à Venise.

Écrit par : Claude | 21/05/2015

A mon avis JPC est passé par là...
Difficile d'expliquer à des habitants obtus qu'il ne faut pas nourrir les animaux hors ceux que l'on a à la maison. Je me souviens m'être engueulé au lac de la Salette (Mormoiron) avec toute une famille qui balançait du pain à des canards malgré le panneau d'interdiction placé devant eux. Gavées ces pauvres bêtes perdent leur instinct naturel de recherche de nourriture, deviennent en quelque sorte "obèses" et se retrouvent incapables de lutter contre les grands froids si j'ai bien compris ce que m'avait expliqué un habitant du coin. A Venise je suppose que le dilemme est grand entre l'attrait touristique que représente les pigeons et les dégâts qu'ils infligent aux monuments.

Écrit par : Lou Ravi | 21/05/2015

à Cap Sud, il existe un magnifique jardin public peu connu du public.

On y trouve des cygnes, des canards, des oies et autres volatiles sans compter les poissons du grand plan d'eau. à noter les tables pour piqueniquer et un jardin de plantes aromatiques avec toutes les indications sur ces cultures.

Très surveillé et très propre les gardes autorisent les enfants à nourrir les animaux et poissons de façon raisonnable

Écrit par : guima | 21/05/2015

À Venise, Claude, il est interdit de nourrir les pigeons !

C'est la croix-de-Noves que tu évoques, Guima :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2010/05/21/au-pargue-de-la-crous-de-noves.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 21/05/2015

la croix-de-Noves , oui mais demandez donc aux avignonnais où cela ce situe, et un peu moins de 5% vous répondrons!
demandez où ce situe Cap Sud alors la..........

à noter que longtemps ce quartier c'est appelé 'la Castelette' même l'agence du CA portait ce nom.

Écrit par : guima | 21/05/2015

Curieux, La Castelette est le nom d'un quartier de la zone d'activités d'Avignon sud...
Juste avant Montfavet.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 21/05/2015

oui effectivement et pourtant j'ai bien connu ce coin sous le nom de la castelette, bien avant la construction de toutes ces zones d'activités, du temps où il y avait encore des terres agricoles.

l'appel d'offres pour la construction de l'agence du CA en 87 ou 88 mentionnait:
route de Marseille quartier de la Castelette

https://www.google.fr/maps/@43.927551,4.842881,3a,37.5y,172.26h,97.74t/data=!3m4!1e1!3m2!1snQ8grUefEpkQml-L3AlqOg!2e0!6m1!1e1?hl=fr

il s'agit des premiers bureaux tous en rez de chaussée

Écrit par : guima | 21/05/2015

Suffisamment malins pour se nourrir seuls...

Écrit par : jeandler | 22/05/2015

La bonne volonté et le dialogue ne suffisent plus...malgé mes efforts et ma persuasion 'diplomatique'je vois à longueur de journée de braves ames nourrir ces volatiles(pigeon=rat des villes)mème le restaurateur du coin les nourrit 2 fois par jour,ses voisins n'osent rien dire car il joue facilement de l'intimidation! et ce que ne mangent pas les pigeons rassasie les rats du soir qui investissent les poubelles qui 'décorent'ma rue!
la police laisse faire bien qu'informée par plusieurs personnes....que nous reste t il? la mort aux rats,la kalachnikof ou les pratiques des ''éco-guerriers'' en limite de loi?

Écrit par : francis castel | 25/05/2015

Écrire un commentaire