Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Qu'es acó ? | Page d'accueil | Qu'es acó ? »

06/05/2015

Un crouchet de vèu ? Belèu.

Un crochet de vélum ? Peut-être.
A hook for velum ? May be.

2327508242.jpg

2 rue du Portail-Matheron (cliquer sur la photo).

Commentaires

très haut perché le vélum

Écrit par : brigetoun | 06/05/2015

C'est haut, très haut...Comment faisait-on pour accrocher, décrocher les velum à cette hauteur ? Car les jours de forte pluie et surtout de mistral il fallait bien démonter...Hauteur à comparer avec celle des crochets du tram plus bas dans la Carreterie. Sur les aquarelles de Jongkind que tu nous a montrées, avec Tilia, les toiles tendues sont bien plus basses. Ce crochet est donc différent de ceux du tramway dont une des lignes passait ici ?

Écrit par : Lou Ravi | 06/05/2015

Tous comptes faits, une fois l'objet vu "in situ", ce n'est pas très évident...

Une chose me semble acquise, l'emplacement au coin de la rue du Chapeau Rouge ne permet pas d'envisager l'hypothèse "velum", vu le caractère tarabiscoté des alignements de façades en ce point.

Une piste que nous n'avons pas évoquée, c'est celle de la suspension supérieure des tentures de magasins... Guima a donné récemment une vue ancienne de la partie basse du vieux Sextier, on y voit clairement que les devantures des magasins sont abritées sous des tentures proches de l'horizontales, dont l'armature forme une sorte de triangle qui vient se fixer en un point haut dans la façade. Le tout évidemment amovible.

Le fait que ledit crochet soit dans l'angle pourrait plaider pour cette solution...

Écrit par : Alain Breton | 06/05/2015

L’hypothèse velum pourrait être effectivement être retenue si ce crochet suspendait un ensemble de câbles ou tringles développé plus bas. On est ici au dessus de ce qui était le Café du Luxembourg. Dans « Les cafés d’Avignon » de Jean Mazet on voit surtout des marquises au-dessus des terrasses de ces établissements et non des velum ou alors ils sont bien plus bas. Ces marquises sont souvent arrimées avec des tirants, parfois surmontées d’un mat (cas du Coq d’Or rue de la Ré, le mat étant retenu par de courtes tiges fixées au mur). Il existe une photo de ce coin du Portail Matheron où l’on doit apercevoir ce café dont nous avons déjà parlé à propos de la place des Corps Saints. On tendait aussi des fils pour banderoles et calicots, décors festifs…L’ami Guy qui est en face et qui a quelques tableaux et photos du quartier nous éclairerait peut-être un peu plus.
Un crochet du tram : hypothèse séduisante compte tenu de l’emplacement et de la hauteur. Mais l’arrimage me paraît trop léger et le décor de la couronne du crochet peu compatible avec des fixations industrielles. Je n’ai pas vu de près les crochets du tram que je connais. Mais ils sont probablement plus «costauds», avec me semble-t-il une couronne bombée. Un zoom serait bienvenu et permettrait de voir la différence…

Écrit par : Lou Ravi | 06/05/2015

Il y a trois sortes d'accroches remarquables. Je vais les publier dans les jours qui viennent.
On trouve la plupart du temps des accroches un peu plus bombées que celle-ci, avec deux anneaux : un central et un périphérique.
Mais on trouve aussi, bien moins nombreuses, des accroches beaucoup plus bombées, avec trois points périphériques d'ancrage dans le mur et un seul anneau au centre.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 06/05/2015

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b7/Rue_Vieux_Sextier_d%27Avignon.jpg

une capture d'écran bien agrandie de la partie droite montre les haubans, qui soutenaient les vélums et les marquises, ancrés bien haut sur les façades.

Écrit par : guima | 06/05/2015

Il semblerait que ce ne soit pas l'accroche de la marquise du Café du Luxembourg si on en croit cette photo http://avignon.midiblogs.com/archive/2014/05/05/cent-des-e-vue-an-apres-carriero-dou-pourtau-mataron-805649.html#comments, mais en regardant la toile de Jongkind http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/03/16/cent-e-trento-an-apres-carriero-di-pourtau-matheron.html#comments, il semblerait qu'il y est quelque chose à cette hauteur.

Écrit par : Marseillais | 20/05/2015

Pfff, l'être et l'avoir ! "Ait"

Écrit par : Marseillais | 20/05/2015

Les commentaires sont fermés.