Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Li malaut e li san | Page d'accueil | Sieissanto an après la Posto dóu cours Kennedy (2) »

13/04/2015

Sieissanto an après la Posto dóu cours Kennedy (1)

Soixante ans après la Poste du cours Kennedy (1)
Sixty years after the Post office of Kennedy courses (1)

1059627514.jpg 768772836.jpg

Commentaires

a pris soixante ans, une rampe pour se tenir et un plan incliné, et puis des platanes et des bus

Écrit par : brigetoun | 13/04/2015

les PTT ont disparu vive La Poste, les voitures aussi.
plus de pavillon au fronton.
les platanes ont grossi (feront ils parti des malades euthanasiés?)

Écrit par : guima | 13/04/2015

Au fronton ce n’est pas PTT mais TPT…Peu à peu l’entrée principale fut délaissée au profit de celle latérale située côté Chambre de Commerce. Tout le monde passait par là et traversait le service du téléphone pour se rendre dans la salle principale. Où l’on admirait les décors éclatants de Pierre Ambrogiani. Michel, les aurais-tu photographiés ? On peut voir une photo dans le lien ci-dessous :

http://www.paca.culture.gouv.fr/dossiers/xxeme/fr_34.htm

Les voitures semblent être garées sur le trottoir central, dans l’allée bordée d’arbres. Cela parait beaucoup plus net sur une photo plus ancienne où par ailleurs on voit plus de platanes devant l’entrée. En aurait-on arraché, sitôt plantés ? Puis replantés ? Car il paraît bien y avoir aujourd'hui (avant leur coupe) deux arbres qui ne sont pas dans la photo de 1955-56 ?

Écrit par : Lou Ravi | 13/04/2015

Bien vu pour les platanes absents, Lou. Les deux prises de vue ne sont pas dans le même axe. Le platane du milieu sur ma photo correspond sans doute à celui que l'on voit dépasser à gauche sur la photo de 1955.
Quand aux places de parking de l'époque, elles sont bien sur un "trottoir" ainsi que la voie pour leur accès.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 13/04/2015

Quant aux fresques d'Ambrogiani, Lou, cela fait longtemps que j'y pense, mais c'est difficile et je n'ai pas le matériel adéquat.
François Portery, pour son blog les a photographiées :
http://avignonintramuros.blogs.midilibre.com/archive/2013/10/25/ambrogiani-avant-que-la-fresque-ne-disparaisse-tout-a-fait-7.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 13/04/2015

A propos de TPT , vu la situation particulière du mot "Poste" sur le linteau, je pense qu'il faut lire le tout comme un podium sportif, soit centre - gauche - droite. Et au final, PTT...

Écrit par : Alain Breton | 13/04/2015

POSTE-TELEGRPHE-TELEPHONE = PTT
que signifie TPT?

http://www.phil-ouest.com/Sites/Ministere_PTT_424.jpg

Écrit par : guima | 13/04/2015

Les Postes, Télégraphes et Téléphones ou PTT, initialement appelés Postes et Télégraphes (P&T), puis Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) et enfin Postes et Télécommunications à partir de 1959 (le sigle PTT est néanmoins conservé),

Elle est transformée au fur et à mesure des réformes de l'État en deux sociétés de service public : France Télécom, en 1988 et La Poste, en 1991

Écrit par : guima | 13/04/2015

Guima, heureusement que je n'ai pas fait suivre le sigle TPT du jeu de mois foireux qui m'était venu à l'esprit !

TPT, sigle qui a été relevé par Lou Ravi plus haut, c'est ce qui est écrit sur le linteau de la colonnade (enfin... sur l'architrave, puisque l'élément haut de la partie centrale se lit comme une corniche architravée...).

Bref, là-haut, il y a écrit "Télégraphe Poste Téléphone", les trois mots sont présents mais pas dans le bon ordre... d'où TPT au lieu de PTT.

Écrit par : Alain Breton | 13/04/2015

Michel, en ce qui concerne les photos des fresques d'Ambrogiani, quel est le matériel nécessaire ? Il me semble qu'elles sont bien en vue et bien éclairées, sauf à ce que ma mémoire me joue des tours ?

Écrit par : Alain Breton | 13/04/2015

TPT... c'est pas clair...

Le problème, Alain, pour photographier les fresques d'Ambrogiani, réside dans les installations de la salle (cloisons, éclairages, etc.). Ces dernières empêchent la plupart du temps de se placer au bon endroit pour être en face du milieu de l'œuvre. Par ailleurs, elles en cachent certaines parties.
Il est impossible de reproduire aux proportions et intégralement ces deux fresques.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 13/04/2015

... ou peut-être avec un drone.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 13/04/2015

TPT... ça me parait assez évident, mais... les évidences des uns font les obscurités des autres...

Pour les fresques, je comprend mieux ! Le problème de fond n'est pas le matériel photo, mais le sujet lui-même... joli challenge à relever, il faudrait voir si Marc Maynègre a ses entrées dans le site !

Écrit par : Alain Breton | 13/04/2015

TPT: question d'harmonie. Mais aussi une façon d'affirmer la prépondérance du service postal qui est ainsi en position centrale.
Ambrogiani: il y a quelques années j'avais eu du mal à trouver parmi les employés quelqu'un connaissant l'auteur de ces oeuvres...En tous cas ce fut interdiction de photographier (F. Portery lui aussi a fait chou-blanc), les lieux étant, comme chacun le sait, hautement stratégiques !
Ambrogiani, suite: qui aurait des photos (mises sur le net) de ses fresques du Palais Paul Vidal ?

Écrit par : Lou Ravi | 13/04/2015

Pour les fresques de Pierre Ambrogiani à la Poste Kennedy, François Portery les a photographiées et publiées sur son blog :
http://avignonintramuros.blogs.midilibre.com/archive/2013/10/25/ambrogiani-avant-que-la-fresque-ne-disparaisse-tout-a-fait-7.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 01/08/2016

Écrire un commentaire