Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« En 1869 | Page d'accueil | Façounage d'eternita »

25/03/2015

Cènt an après balouard dóu Rose

Cent ans après boulevard du Rhône
A hundred years after Rhone boulevard

493870301.jpg 2649203819.jpg

Commentaires

L'un nettement plus fringuant que l'autre, ils vont trottinant.
Pas d'arrêt à la buvette pour eux.

Quelle charmante trouvaille, un vrai bonheur, cette photo.
Merci, Michel !

Écrit par : Tilia | 25/03/2015

la tour arrondie a perdu ses créneaux par contre l'avancée rectangulaire semble avoir été très restaurée après la disparition des maisons
tout de même plus d'allure une carriole à chevaux qu'une auto (bon nettement moins rapide et confortable, et polluant d'autre manière)

Écrit par : brigetoun | 25/03/2015

Superbe archive ! Comme tant d'autres que tu mets a disposition pour notre plus grande joie et curiosité. Merci !

Écrit par : Cadillac Céline | 25/03/2015

Le boulevard comme aseptisé ce jour.

Écrit par : jeandler | 25/03/2015

Une 2 CV !
Déjà dit lorsque tu nous as montré cette photo pour la première fois. Il y avait deux ou trois buvettes le long de cette portion de la Route Nationale. Toujours pas de créneaux. Mais des platanes qui ont une dizaine d'années ce qui devrait permettre de dater plus précisément le cliché. A comparer avec la vue générale de Mieusement réalisée en 1877. La verrière du bâtiment haut derrière la sinistre tour de Langlade ?

Écrit par : Lou Ravi | 25/03/2015

sur la "tonnelle" de la buvette de la vigne(vierge ou pas!) ou de la glycine.

temps bénits où la pollution n'empêchait pas de fleurir son balcon

Écrit par : guima | 25/03/2015

pourquoi la tour n'a pas plus maintenant de créneaux?

Écrit par : guima | 25/03/2015

Les créneaux sont, par nature, instables : nos calcaires locaux, très tendres, sont attaqués sur leurs deux faces par la pollution et la "maladie de la pierre", et sortent assez rapidement de leur aplomb . Pour prévenir leur chute éventuelle, deux solutions, l'une onéreuse, les restaurer, l'autre cheap, les démonter.

Pour la tour ronde, les machicoulis (autre élément fragile) avaient été arasés dès le XVIII° siècle - leurs traces très visibles apparaissent sur ces clichés, - et les créneaux furent alors remontés dans l'alignement des parements de la tour. Et maintenant ce sont les créneaux qui partent...

Écrit par : Alain Breton | 25/03/2015

Aucune idée...Amusant toutefois (la cave imaginaire) une litho de 1850 nous montre des tonneaux devant cette maison qui était face au quai de débarquement.

(Yves Chopin si vous repassez par ici merci, d'aller sur la note du 5/09/2015 que nous avions commentée pour me dire ce que vous pensez de ces crochets découverts en Toscane).

Écrit par : Lou Ravi | 27/01/2016

Les commentaires sont fermés.