Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Cinquanto an après carriero Sant-Sebastian | Page d'accueil | Cercas l'errour »

06/03/2015

Alain a trouva Sant-Sebastian !

Alain a trouvé St-Sébastien !
Alain found St. Sebastien !

2301651249.jpg 609064193.jpg

La conservatrice du Musée Lapidaire, Odile Cavalier, contactée par Alain Breton, confirme qu’elle a bien dans ses collections une statue de St-Sébastien, laquelle a été restaurée tout récemment (photo de droite) et se trouve du coup sur le site du musée Calvet.

Commentaires

bravo et félicitations à Alain Breton pour ses recherches.

Écrit par : guima | 06/03/2015

Génial !
Merci Alain, merci Michel.

Pas vraiment rouge, la statue, juste un peu rose...

Écrit par : Tilia | 06/03/2015

bonjour MIchel,magnifique statue. j'aime la geste.ca decrit tout.
merci belle jounée.

Écrit par : madeleine | 06/03/2015

Bravo au commissaire Breton, pour son enquête...!

Écrit par : Lucien | 06/03/2015

Avignon a son Pont ..et pour les réponses à nos questions nous avons Alain Breton qui malgré son très jeune âge entre dans le cercle très ferme des grands spécialistes de notre ville .J'ai un souvenir d'une visite à Courthrezon ou Alain nous avait d'écrit l'intérieur de l'église et en sortant il me dit "vous pensez qu'il avait chaud sous les pieds ?" .J'avais pris ce tableau en photo et en entrant chez moi je l'ai agrandi et je n'avais pas vu le feu sous les pieds de ce brave homme aussi lors des visites suivantes ; je le suivais comme son ombre ...merci pour sa patience et son sens du partage

Écrit par : Michel Bourgue | 06/03/2015

En voilà une bonne nouvelle !
Après des recherches sympatriques !

Écrit par : Claude | 06/03/2015

Restent les flèches à retrouver...

Écrit par : jeandler | 06/03/2015

Je conseille de cliquer sur le lien "musée Calvet" dans le texte sous la photo.
On y lira un petit morceau de l'histoire de cette statue dans le témoignage de sa restauratrice Christine Goubert.

Claude : de l'humour en coquille !

Jeandler : ça va être très dur. Il faut que tu viennes nous aider... :D)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 06/03/2015

Revoilà MB², cela fait plaisir ! Je ne me souvenais pas de l'anecdote des pieds au chaud... Ce jour là, nous avions vu les églises de Courthézon et Bédarrides, qui ont toutes les deux un "Martyre de St Laurent"... et bien d'autres choses.

Michel 01, effectivement l'interview de la restauratrice nous parle un peu de l'affaire de la "couleur", il semble bien que la statue ait été peinte à un certain moment.

Quelque chose me saute aux yeux dans ce comparatif, c'est que la statue exposée semble un peu difforme - membres inférieurs trop courts, torse dilaté - alors que dans sa niche elle parait bien mieux proportionnée.

Faut-il mettre cela au crédit du sculpteur, qui aurait bien compris que l'emplacement élevé de son œuvre, destinée à être vue "di sotto in sù", imposait une telle déformation ? Les traités de perspective des XVI/XVII° siècles sont pleins de mentions de telles subtilités...

Autre élément, le trou carré en haut de la cuisse se distingue bien sur le cliché ancien, on peut penser qu'il s'y logeait une flèche en bois ou en métal...

Écrit par : Alain Breton | 06/03/2015

Bravos à vous deux, c'est formidable. Cette statue est vraiment très belle. Si tu es d'accord, j'aimerais en parler sur mon blog.

Écrit par : Fardoise | 06/03/2015

Alain, en regardant les socles, on voit que l'ancienne photo a été prise presque de face, alors que la photo récente offre une plongée importante qui pourrait expliquer cet effet de disproportion.

Fardoise, bien sûr que je suis d'accord et je t'y engage même !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 06/03/2015

Sommes nous sûr que c'est bien la même statue?
Il me semble que saint Sébastien a perdu son pouce, que les plis de sa tunique sont différents et que les bas reliefs apparaissant sur la statue rénovée sont invisibles , voire inexistants sur la photo d'origine.
Enfin ,nulle trace du trou carré sur le socle.
Désolé si je sème un doute.
Il n'en demeure pas moins qu'Alain a trouvé du premier coup.

Écrit par : effelle | 06/03/2015

Il manque à la petite enquête deux dates fondamentales : d'une part, celle du cliché, d'autre part, celle de l'enlèvement de la statue de son emplacement d'origine.

La photo est, à vue de nez, "belle époque", peut-être un peu plus âgée (1880 / 1890 ?)

On peut supposer que le second évènement se situe dans les années 1950, époque où le cabinet des architectes Egger-Pouillon mène la construction d'une aile neuve au lycée de jeunes filles, qui en occupe le jardin au sud-est.

Entre les deux, la statue a continué à vieillir, sans parler des accidents de manutention. La restauratrice indique avoir retrouvé la partie supérieure de la sculpture (bras D, arbre et liens) cassée et déposée ailleurs dans le Musée.

Je pense que tout ceci justifie la disparition du pouce, excroissance fragile...

Je pense également qu'une photo sous un angle en contre-plongée doit réduire à néant toutes les petites différences dans l'organisation des masses... mais pas contre, pour le trou à la base, clystère et boule de gomme...

Écrit par : Alain Breton | 06/03/2015

Voilà qui est fait, j'espère que l'on pourra confirmer qu'il s'agit bien de la même statue.
http://avignon-etats-lieux.blogspot.fr/2015/03/la-statue-de-saint-sebastien-retrouvee.html

Écrit par : Fardoise | 07/03/2015

Bravo Fardoise, belle présentation

Écrit par : Lucien | 07/03/2015

formidable (je voyais le bras levé sans comprendre qu'il était attaché et trouvais le reste un peu trop victorieux pour un Saint Sébastien)
l'est très beau - il faut que j'aille le voir

Écrit par : brigetoun | 07/03/2015

Message d'Alain Breton :
« Passage éclair à Avignon ce week-end, j'en ai profité pour une petite visite tout aussi éclair à Calvet, histoire de voir "in situ" la statue de St-Sébastien. Elle est en très bonne compagnie, dans la salle des artistes avignonnais du XVIIe, où traînent des Mignard et des Reynaud Levieux.
J'ai aussi saisi l'occasion d'une photo un peu plus conforme à la vision du cliché ancien, soit ici un angle "au ras du plancher" (merci à l'écran orientable de mon appareil, qui m'a évité de me rouler à terre !) J'ai essayé "de mémoire" d'en approcher, ce n'est pas tout à fait ça mais on peut, je pense, lever tout ambiguïté : c'est bien de la même statue qu'il s'agit !
http://avignon.midiblogs.com/images/StSebComparatif.jpg
Le cartouche porte "don de la Ville d'Avignon, 1910", ce qui montre que la niche a été vidée (et probablement démolie) dès la transformation de l'ancien couvent du Sacré-Cœur en Lycée de jeunes filles. »

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 09/03/2015

Les commentaires sont fermés.