Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Cinquanto an après l'intrado de la Vièio-Jutarié | Page d'accueil | Qu'es acó ? »

29/01/2015

Cènt an après carriero Fèlis-Gras

Cent ans après rue Félix-Gras
Hundred years after Félix-Gras street

2711133176.jpg 3199383917.jpg

Commentaires

les deux photos sont belles
mais je comprends mal quelle était la hauteur de la première maison après la chapelle (une verrue enlevée à l'emplacement de la porte)

Écrit par : brigetoun | 29/01/2015

bonjour Michel.
quel beau voyage de temps ici. oui ici on vit avec le processus du temps.
belle photo. merci.
je t'embrasse.

Écrit par : madeleine | 29/01/2015

La couleur en plus mais elle y était déjà il y a cent ans ! Il fallait de bons yeux pour la voir.

Écrit par : jeandler | 29/01/2015

Cette rue gagnerait, à l'instar de sa voisine Petite-Calade, à être... caladée.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 29/01/2015

la maison a bien étée raccourcie, elle a dans sa cour une tour/escalier qui donnait sur l'ancienne église qui donne rue St Agricol.

Écrit par : wilfrid | 29/01/2015

Wilfrid, la chapelle Ste Praxède n'avait qu'un côté qui jouxtait une rue, c'est celle qui est sur la photo.

C'est d'ailleurs tout ce qui reste de l'édifice, les voûtes et les muraille côté opposé (couchant) ayant disparu de longue date. Possible que (pour une fois) la Révolution et son successeur Pourquery n'y soient pour rien, les religieuses de Ste Praxède ayant quitté les locaux bien avant (1769) pour aller se loger au Noviciat St Louis qu'elles venaient de racheter. L'emplacement de leur ancien couvent fut loti, l'hôtel particulier (dû à Jean-Pierre Franque) où est établi la Chambre des Métiers occupe l'emplacement de leur cloître.

Et leurs "infirmeries" - bâtiment de Pierre Péru, élevé en 1696, lieu de refuge des religieuses souffrantes ou de celles pour qui l'âge et/ou les infirmités interdisaient la poursuite de la vie en communauté - , au chevet de l'abside, sont de nos jours dévolues à je ne sais plus quelle administration départementale.

Sic transit... (encore...)

Écrit par : Alain Breton | 29/01/2015

les seuls souvenirs de cette rue sont de mauvais souvenir:

étant gamin, mes visites chez l'oto-rhino le docteur GREGOIRE pour soigner des otites!

Écrit par : guima | 29/01/2015

Alain l'église dont je parle fait je crois partie de ce qui est maintenant le petit Louvre, où je ne suis jamais allé, l'escalier donnait à gauche sur une pièce d'où on voyait une église, mais mes souvenirs sont flous...
En tous cas c'est de l'autre côté.

Écrit par : wilfrid | 30/01/2015

Il doit s'agir, Wilfrid, de la chapelle des Templiers, actuel théâtre du Petit Louvre.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/01/2015

OK, merci, la pièce avait une ou deux fenêtres qui donnaient dans la chapelle.

Écrit par : wilfrid | 30/01/2015

Les commentaires sont fermés.