Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Dessouto lou crucifis | Page d'accueil | Un coumençamen... »

14/01/2015

Quatre-vint-e-cinq an après plaço de la Reloge

Quatre-vingt-cinq ans après place de l'Horloge
Eighty-five years after Horloge square

1824270880.png 3581693864.png

In Wiener Bilder n°27 - 06/07/1930.

Commentaires

l'homme a bien changé, le sourire est moins gracieux
et surtout il y a le fond

Écrit par : brigetoun | 14/01/2015

le monument du centenaire qui offusquez tant les enseignantes des écoles religieuses, à sa juste place

Écrit par : guima | 14/01/2015

L'homme a tellement changé qu'il n'y en a plus.

Écrit par : jeandler | 14/01/2015

Une préférence pour avant et le sépia.

Écrit par : Claude | 14/01/2015

Je dois avouer qu'esthétiquement parlant, Marianne manque dans la perspective...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 14/01/2015

Vous allez voir que l'on va en venir à pétitionner pour demander le retour du monument du Centenaire sur la place de l'Horloge !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 14/01/2015

Oui, Jeandler ! Je me demande d'ailleurs si c'est bien correct toutes ces femmes qui marchent dans la rue sans être accompagnées d'un homme...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 14/01/2015

Michel, nous avons eu la même pensée ! seulement j'étais trop fatiguée, à passé minuit, pour la formuler ce matin. Mais c'était exactement ça, une pétition pour le retour du monument du Centenaire sur la place de l'Horloge actuellement en pénitence sur les allées de l'Oulle

Ce n'est pas qu'esthétiquement que Marianne (et le Centenaire du rattachement du Comtat Venaissin à la France) manque sur la place de l'Horloge qui est aussi celle de l'Hôtel de Ville... tout un symbole !

Écrit par : Tilia | 14/01/2015

Ben moi qui ne suis pas d'Avignon , je ne ressent au vue des deux photos, que la douceur de vivre en ce lieu.

Écrit par : Arécol | 14/01/2015

effectivement il fut un temps lointain où c'était la douceur de vivre en ce lieu..........

Écrit par : guima | 14/01/2015

Écrire un commentaire