Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Fenèstro Reneissènço : li murado (6) | Page d'accueil | Fenèstro Reneissènço : li murado (7) »

02/06/2015

I'a cinquanto-cinq an li garcoun de l'Escolo Normalo

Il y a cinquante-cinq ans les garçons de l'École Normale
Fifty-five years ago the boys of the Teachers' University

355093538.jpg
Juin 1959, promotion 1958-62, École normale de garçons, 33 rue Louis Pasteur.
Photo André Payan-Passeron.
2228747691.jpg
En 2008, 50 ans après, 9 des anciens de la promo 1958-62.
Source Wikipedia.

Commentaires

plus ou moins décontractés - j'aime bien celui de gauche

Écrit par : brigetoun | 02/06/2015

Tous retraités à présent !
et sûrement pas fâchés d'échapper aux réformes en cours...

Écrit par : Tilia | 02/06/2015

à cette époque le BEPC suffisait pour être maître d'école, pas besoin d'un master pour être "Professeur des écoles" d'où nombreux sont ceux qui arrivent en 6eme ne sachant ni lire ni compter, autres temps...........

Écrit par : guima | 02/06/2015

L'école normale... c'était celle qui fabriquait des présidents normaux ?

Écrit par : Alain Breton | 02/06/2015

Des blouses grises et pas de chaussettes. Il y a peut-être quelques uns de mes instits dans ce groupe qui tient quelque part des Hussards Noirs de la République. J’ai toujours eu du respect pour la Laïque, pour mes maîtres d’école, attentifs, vertueux et dévoués. Ils nous ouvraient à la culture au monde et à la vie. A la politesse aussi. Le normalien de gauche, qui se la joue «rebelle à peu de frais» aurait-il accepté que ses élèves fassent les pitres sur une photo de classe ? Le genre de photo que mes parents, eux qui avaient si peu connus l’école, conservaient précieusement avec celles, rares, de la famille.

Écrit par : Lou Ravi | 02/06/2015

il est bien vrai que nos maîtres nous inculquer le respect, la discipline, la politesse. nous avions des leçons d'éducation civique avec l'honneur de notre PATRIE, connaître l'hymne national était obligatoire (faisait d'ailleurs partie d'une épreuve du CE).
Nous apprenions que Charles Martel avait arrêté les arabes à Poitiers chose qu'il dont il ne faut plus parler!

Les dictées avec questions , le calcul avec des problèmes de robinets ou de trains
parti à telle heure.......... la géographie avec les préfectures, l'histoire de France avec les grandes dates de NOTRE HISTOIRE, était là l'enseignement dispensé.

Les réprimandes, les lignes et quelques coups de règles sur les doigts ne donnaient pas lieu à l'intervention des parents, bien au contraire, à la maison la punition était souvent doublée accompagnée d'une paire de taloches!

j'ai eu la chance d'avoir un maître qui nous préparait au concours d'entrée en 6eme. sans ménager ni sa peine ni son temps nous prenez même le jeudi matin qui à l'époque était le jour de congés.(oui il y avait un concours!)

Il est décédé depuis longtemps mais chaque fois que je passe devant sa maison, j'ai une pensée pour lui.

voila de quoi bien sidérer la nouvelle génération qui ne va pas en classe le 8 mai et le 11 novembre sans en connaître la raison!

Écrit par : guima | 02/06/2015

Je ne serai pas si pessimiste. Nombreux sont les instits qui éduquent les enfants avec les valeurs de la République. Dans bien des écoles on chante La Marseillaise. J’étais tout gamin, mais je me souviens de ces maîtres remarquables, presque tous militants de l’Education Populaire. Ils étaient communistes comme Puaux ou Bertrand, socialistes comme Travail, Christol, Guindon…Sportifs comme Julien, intellos comme Sigrist qui allait donner des cours aux prisonniers de Sainte-Anne. Je me souviens des récits de la Résistance, des affiches du PC que l'on nous montrait où Jeanne d’Arc boutait les nazis hors de France, des leçons d’Histoire avec Charles Martel, effectivement. Des leçons de chose, de morale, de découverte des mondes et des peuples lointains…Des bons points et des réprimandes, de la pédagogie vidée de toute démagogie…De la valorisation du travail et donc des Travailleurs (je ne sais plus qui était cet instit, très à gauche qui mettait une majuscule). Des sorties scolaires, de l’UFOLEP, de Léo Lagrange, des timbres de la Quinzaine de l’Ecole Publique…
Beaucoup de professeurs des écoles (comme l’on dit aujourd’hui), notamment en milieu rural, continuent dans cette voie, appliquent une pédagogie proche de Freinet, apprennent le respect et la tolérance, heureusement. Loin des âneries et imbécillités de Najat V-B et des autres.

Écrit par : Lou Ravi | 02/06/2015

Lou ravi, j'admire votre confiance dans l'école d'aujourd'hui mais permettez moi de rester septique. moi aussi j'ai fait le tour des voisins pour vendre le fameux timbre contre la tuberculose.

je suis un vieux dinosaure qui a connu l'occupation, eu la chance d'être réfugié dans une famille d'accueil en Suisse. Comme beaucoup de ma génération d'avoir 20 ans dans les Aurès.(incorporé dans la Royale me suis tapé 14 mois en DBFM avant d'être affecté sur le De Grasse)

mon premier maître à la communale, en CP , était un rescapé de Buchenwald aussi j'ai eu droit moi aussi aux récits de la Résistance, des affiches du PC ......
le malheureux est décédé au cours de l'année qui a suivi

à la maison aussi fallait pas plaisanter de ces valeurs, avec mon père qui rentrait lui aussi de déportation.

"Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore.”

Écrit par : guima | 02/06/2015

Coïncidence, j'ai lu aujourd'hui sur le blog de Chri le très beau texte d'une enseignante qui prend à cœur l'avenir de ses jeunes élèves, alors je vous invite à le lire :
http://cestpourdire.blogspot.fr/2015/06/pour-tous-les-nathan-du-monde.html

Écrit par : Tilia | 02/06/2015

Problème(s) de la formation des maîtres: elle n'existe plus à ce jour. Pour apprendre, il faut commencer par apprendre à apprendre. CQFD.

Écrit par : jeandler | 02/06/2015

très beau texte " Pour tous les Nathan du monde. "

dommage qu'el n'y est pas plus de personnes aussi motivées

Écrit par : guima | 02/06/2015

Une époque révolue; je vous trouve encore trop gentils avec notre ministre. Elle de a qui tenir avec la bande d'abrutis qui nous gouvernent. L'école normale était donc dans ce qui deviendra la faculté des sciences ?

Écrit par : Corinne Daniel | 04/06/2015

Oui, Corinne, oui.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 04/06/2015

l'école normale pour les garçons uniquement,
celle pour les filles était à DIGNE dans les Basse alpes à l'époque.
maintenant Digne les BAINS dans les ALPES de HAUTE PROVENCE depuis juin 1988

Écrit par : guima | 04/06/2015

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7f/Ecole_normale_d%27Avignon_100.jpg/1280px-Ecole_normale_d%27Avignon_100.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_normale_primaire#De_1832_.C3.A0_1886.2C_le_d.C3.A9partement_du_Vaucluse_n.27entretient_qu.27une_.C3.A9cole_normale_primaire_de_gar.C3.A7ons_en_Avignon

des précisions pour ceux que cela intéresse.

Écrit par : guima | 04/06/2015

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e4/Ecole_normale_209a.jpg/1200px-Ecole_normale_209a.jpg

50 ans après, 9 de la promo 58/62

Écrit par : guima | 04/06/2015

N'y a-t-il pas de légende à cette dernière photo, Guima ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 04/06/2015

En 2008, 50 ans après, 9 des anciens de la promo 1958-62

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e4/Ecole_normale_209a.jpg/1024px-Ecole_normale_209a.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_normale_primaire

toutes les légendes sont la en fin du texte mais un texte un peu long que j'ai zappé

Écrit par : guima | 05/06/2015

Super lien, Guima ! Je vais mettre la nouvelle photo à côté de l'ancienne.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 05/06/2015

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7f/Ecole_normale_d%27Avignon_100.jpg/1200px-Ecole_normale_d%27Avignon_100.jpg

l'ancienne école normale de 1886 à Avignon. (wikipedia)

on y voit la statue de J.H. FABRE qui est actuellement à l'école J.H. FABRE (route de Tarascon)qui a été une école d'application de l'E.N. juste retour des choses

Écrit par : guima | 05/06/2015

Écrire un commentaire