Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Jaune e rouge | Page d'accueil | Cènt an après caserno di Passagié »

06/12/2014

Cènt an après carriero dóu Bàrri-de-l'Oulo

Cent ans après rue du Rempart-de-l'Oulle
Hundred years after Rempart-de-l'Oulle street

1896771063.jpg 1806931141.jpg

Joseph Hurard (1887-1956) "Les remparts d'Avignon" gouache.

Commentaires

le tremblé du dessin ajoute de la vie
et par contre le balcon moderne prend un air agressif

Écrit par : brigetoun | 06/12/2014

Heureux que le rempart soit encore là. Les voitures en butée.

Écrit par : jeandler | 06/12/2014

Que faut-il en penser ?
Que c'était peut-être mieux avant.
Bon week-end !

Écrit par : Claude | 06/12/2014

Etait-ce spécialement une rue à charrettes, ou y en avait-il autant partout ?
http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/05/06/cent-an-apres-carriero-dou-barri-de-l-oulo-2.html#comments
http://avignon.midiblogs.com/archive/2011/09/02/cent-an-apres-carriero-dou-barri-de-l-oulo.html#comments

Écrit par : Frédéric Viallon | 06/12/2014

De part et d'autre du grand arc d'ouverture de la tour semi-circulaire, il y a deux cartouches vides qui ont échappé à la "collection" de Michel d'il y a trois ans.

Écrit par : Frédéric Viallon | 06/12/2014

Je pense, Frédéric, qu'il devait y avoir, dans les rues des Remparts de l'Oulle et du Rhône, nombre de hangars à cause de l'activité économique (liée en grande partie au Rhône). Il en reste d'ailleurs quelques rares exemples : http://avignon.midiblogs.com/archive/2011/02/18/trento-an-apres-24-carriero-dou-barri-dou-rose.html
Ceci expliquerait bien la présence d'une grande quantité de charrettes dans ces rues.

Sont-ce vraiment des cartouches ? Il sont placés très haut !
On dirait même qu'il y en a trois avec la clé de l'arc supérieur.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 06/12/2014

P.S. à propos des cartouches : ils sont toujours encadrés. ce qui ne semble pas être le cas ici.
Ceci dit, je les ai cherchés en faisant le tour des remparts extérieur, mais jamais intérieur !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 06/12/2014

Meilleur que les œuvres « provençales » de J. Hurard. Petit peuple d’Avignon. Rares habitations (linge). Entrepôts, abris pour le bois de chauffage, quelques artisans. Gitans ( ?) à gauche. Font le pendant avec ceux vus sur plusieurs tableaux et photos au même endroit de l’autre côté. Charrette bleue (le fameux bleu-charron). Ecoulement à droite. L’arc n’est pas un cartouche mais probablement le haut de l’ouverture qui a été murée lors de la construction du contre-mur puisque les tours étaient, par sécurité, ouvertes vers l’intérieur.

Écrit par : Lou Ravi | 06/12/2014

C'est beau ce travail à la gouache, il y a autant d'épaisseur et de force que dans une peinture à l'huile, c'est étonnant !
J'aime ce ciel de l'artiste, tellement plus riche et plus intéressant que le bête bleu uni de la photo !

Écrit par : nathalie | 11/12/2014

Écrire un commentaire