Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Esprovo de forço | Page d'accueil | Ounte sian ? »

11/11/2014

Nis d'aiglo 12

Nid d'aigle 12
Eyrie 12

1102749411.jpg

Commentaires

exigus mais dominateur

Écrit par : brigetoun | 11/11/2014

Avant l'escalier ajouté, comment diable l'aigle accédait à son aire ?

Écrit par : jeandler | 11/11/2014

A l'aide d'une échelle de Cordé ?

Écrit par : Cadillac | 11/11/2014

L'accès actuel n'est que le résultat de la démolition anarchique de la Porte de l'Oulle. Laquelle porte s'accompagnait, comme les autres, d'ouvrages latéraux pour abriter les corps de garde et assurer la circulation sur les murailles. Ici, ils étaient intégrés aux ailes en quart de cercle qui bordaient le passage du côté intérieur à la ville.

Écrit par : Alain Breton | 11/11/2014

Ce mâchicoulis en métal est-il un exemplaire unique, ou en trouverait-on d'autres ailleurs sur les remparts ? S'il est le seul, qui peut avoir eu l'idée de la créer ?

Écrit par : Frédéric Viallon | 11/11/2014

Dans "De chef-lieu à capitale" (1969) le Dr Jérôme Guérin a écrit à propos de cette porte:

"Ici commencent les horreurs (il fait allusion à de vilaines "restaurations"), sur le haut du mur, un édicule que vous prendriez pour une échauguette: ce n'est qu'une pissotière".

-Guérin se trompe-t-il de côté ou avait-on la même "tour" côté Est de la porte ?

-Qu'en est-il de son affirmation, pissotière déguisée en tour de garde ?

Écrit par : Lou Ravi | 11/11/2014

@ Lou : Si on regarde les différentes CPA de la porte déjà détruite que Michel nous a présentées, bien qu'elles soient toutes vues de l'extérieur, on voit que cette tourelle vestigiale n'est présente qu'au sud alors qu'au nord le niveau reste celui du rempart arrasé.

Écrit par : Frédéric Viallon | 11/11/2014

Ma citation de Guérin était incomplète: il parle de la porte côté est alors que ce que nous voyons est côté sud. Donc ou il s'est trompé de côté ou il y avait une autre "'échauguette" qui était entre le Tout Va Bien et le bar intra-muros a disparu. Quid de son affirmation de "pissotière ?". Son ouvrage a été relu je pense par Gagnière à qui il était lié.

Écrit par : Lou Ravi | 11/11/2014

Les commentaires sont fermés.