Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Atmousfèro 1900 : lou jo de biho | Page d'accueil | La traucado Favart »

21/10/2014

Cènt an après 6 carriero Pitchoto Muso

Cent ans après 6 rue Petite-Meuse
Hundred years after Petite-Meuse street 6

3115941231.jpg 2806562155.jpg

Commentaires

tenter de se consoler en pensant que logements sont plus confortables; mais..

Écrit par : brigetoun | 21/10/2014

Pas banal, le réverbère sous la marquise !

L'étalage ressemble davantage à celui d'une épicerie, plutôt qu'à celui d'une droguerie, non ?..

Écrit par : Tilia | 21/10/2014

Es-tu sûr du n° car la droguerie Mounet était au 8. Pensée pour Francis Mondex dont cette adresse fut le dernier domicile. Son nom dira bien sûr quelque chose à bien des avignonnais. Sa carrière débuta, entre autres, aux Trois Baudets à Paris.

Écrit par : Lou Ravi | 21/10/2014

Je ne voudrais pas mettre mon grain de sel vu que chuis pas coin mais comme Tilia
l'étalage ressemble plus à épicerie qu'à une droguerie.
Le mot regionale au dessus du lampadaire se rapporte à quoi ? Je n'arrive pas
à lire le mot d'avant.
C'était mieux avant, mais ça c'était avant.

Écrit par : Claude | 21/10/2014

Il y a des tresses d' ails pendues.....pour lutter contre les vers...!

Écrit par : Michel Bourgue | 21/10/2014

Françis Mondex il ne fallait pas le brancher
Dans cet immeuble Mr Bernard ex pâtissier place Pignote et Mr et Me Amoyel qui ont tant fait pour la Résistance
et pour le Festival sur Avignon

Écrit par : Michel Bourgue | 21/10/2014

Non, c'est bien une droguerie. Ne pas se laisser abuser, par exemple, par le sac de pois: c'est un sac de semence. Et ce ne sont pas des tresses d'ail. Retrouver l'emplacement exact du n°8 aujourd'hui n'est pas facile puisque tout a été démoli et reconstruit. On peut essayer à partir des photos des halles démolies, de la licence ("inamovible") du bar sis au n°10, des implantations des lampadaires et du cadastre...

Écrit par : Lou Ravi | 21/10/2014

Où trouve-t-on encore une droguerie en ce monde ?
Drogue, un mot qui a bien changé...

Écrit par : jeandler | 21/10/2014

Y'a pas photo, comme on dit, et nous avons beaucoup perdu. Espérons au moins, comme le dit Brigitte, que les logements sont confortables. Pour ce qui est des drogueries, il y en a encore une, rue Thiers.

Écrit par : Fardoise | 21/10/2014

Oups, non deux, il y en a une autre rue de la Bonneterie.

Écrit par : Fardoise | 21/10/2014

Je me suis basé sur la photo et ai considéré que la droguerie était au n°6.
J'avais mal regardé les façades...
Si la droguerie était au n°8, alors la correspondance doit être la boulangerie.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 21/10/2014

https://maps.google.fr/maps?biw=1920&bih=820&bav=on.2,or.r_qf.&wrapid=tljp141387786588810&um=1&ie=UTF-8&fb=1&gl=fr&q=Rue+Petite+Meuse,+84000+Avignon&sa=X&ei=URBGVOv9IsXuaMSQgfgK&ved=0CCAQ8gEwAA&output=classic&dg=brw

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 21/10/2014

En fait la droguerie était au niveau de l'entrée de l'immeuble.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 21/10/2014

Ou de la boulangerie plutôt, effectivement.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 21/10/2014

OK pour que le sac de pois corresponde à des graines, mais Lou Ravi, si ce ne sont pas des tresses d'ail, que sont-ce ?

Écrit par : nathalie | 21/10/2014

Brigetoun, plus agréables à habiter, les nouveaux appartements ? OK il y a des terrasses et des balcons mais ils ont vue sur... les six étages du parking au-dessus des Halles. Pas très excitant...

Écrit par : nathalie | 21/10/2014

Nathalie, je crois bien que ce sont des éponges !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 21/10/2014

J'allais proposer un Quiz mais tu m'a précédé. Effectivement on proposait ainsi, en grappe, les éponges. Nathalie est déformée, vu la taille des légumes supposés, par son amour pour les OGM ici des AGM (Aulx Génétiquement Modifiés) !

Écrit par : Lou Ravi | 21/10/2014

https://www.google.fr/maps/place/8+Rue+Petite+Meuse,+84000+Avignon/@43.9475847,4.8098585,3a,90y,295h,90t/data=!3m4!1e1!3m2!1sNXSkNlXOGzxU5lqrZfxSqg!2e0!4m2!3m1!1s0x12b5eb87e3d7f3d9:0x4adf2c10ac17bdd8!6m1!1e1?hl=fr

actuellement

Écrit par : guima | 21/10/2014

Ta photo mise en ligne le 18-04-2012 permet de situer précisément l'emplacement de la droguerie. On est probablement pas loin du cadrage que tu as réalisé. Après Mounet ce fut Devèze. Lorsqu'il s'expatria cette droguerie fut reprise par Victor Laugier. On trouve des photos de "grappes" d'éponges sur le net. Exemple:
http://glossandmum.blogspot.fr/2011/07/voyage-en-crete.html

Écrit par : Lou Ravi | 21/10/2014

Bien vu, Lou de repenser à cette photo !
Elle confirme pour moi que la droguerie était bien au n°8, (boulangerie + bar).
Bien sûr les éponges !
1899 : Mounet ET Devèze, 8 rue petite-Meuse.
1924 : Devèze Louis, à côté des Halles
Années 50 : Victor Laugier, 8 rue Petite-Meuse
Il y avait toujours un droguiste dans les années 60 à 80 !
Le problème, c'est qu'il était au numéro 14... et que j'ai oublié son nom.
La droguerie a sans doute déménagé lors de la destruction de l'ancien immeuble.
Dans les années... 60 ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 21/10/2014

L'autre droguiste: René Marteau. La fin des drogueries est aussi celle d'un certain art du quotidien, de la famille, de la vie domestique. Où trouver aujourd'hui un savon de Marseille qui ne vienne pas de Chine ou de Turquie, du Zébracier, de l'amidon ?

Écrit par : Lou Ravi | 21/10/2014

à Villeneuve y a une très bonne droguerie (bien sur ce n'est pas AVIGNON!!)

La droguiste très bio tiens une rubrique sur France Bleue Vaucluse

Écrit par : guima | 21/10/2014

Les commentaires sont fermés.