Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Sieissanto an après carriero de la Republico | Page d'accueil | Subre-vòu dóu palais di papo en drone »

08/10/2014

À pichoto carriero grando placo

À petite rue grande plaque
Small street big panel

4061572693.jpg

Commentaires

mais grands hommes

Écrit par : brigetoun | 08/10/2014

C'est comme pour la réclame de la lessive à l'époque de Coluche, on en a "deux pour le prix d'un" :-)

Écrit par : Tilia | 08/10/2014

Je voulais faire la même réflexion que Tilia.
Deux célébrités pour une seule rue.
Merci Bichel pour les liens sur l'art nouveau.

Écrit par : Claude | 08/10/2014

Rencontrent Molière à Avignon, une amitié partagée.

Écrit par : jeandler | 08/10/2014

Cette horrible rue Mignard est bien loin de la rue Molière...
D'ailleurs, qu'est-elle devenue la rue Molière ? Un désert encombré.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 08/10/2014

La plaque a été changée il y a quelques années, la précédente présentait la particularité que sur 4 dates, 2 étaient fausses...

Et cette "pauvre" rue Mignard n'a aucun lien matériel avec les artistes, alors que la maison où a vécu Nicolas, où Pierre est né et mort, et où ils avaient leur atelier, est située à deux cent mètres de là... Sans parler du fait que c'est dans la cour de cette maison que se situait le jeu de paume dans lequel Molière donna la comédie et où il se lia avec Nicolas et avec son frère le Romain (Pierre Mignard, oncle du Pierre II, "le Chevalier Mignard", de la plaque).

Ladite maison, récemment rénovée, située dans le coude de la rue Saint Nicolas d'Annecy. la porte la plus au sud donnait accés au jardin et au jeu via un passage au dessus duquel se trouvait l'atelier des artistes, la "chambre où mons. Mignard despeint".

Écrit par : Alain Breton | 08/10/2014

Je ne pense pas en avoir déjà parlé ici : je sauvegarde sur mes disques durs la totalité des commentaires écrits sur ce blog. Quoiqu'il arrive sur le net, ils sont restituables.
Ceci dit, pour les restituer il faudra du courage : il y en a exactement 25801 ! :D)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 08/10/2014

Glo glo map n'est pas tout à fait à jour, et l'on a le bonheur d'y apercevoir la maison Mignard, la vraie, avec son soubassement tout décrouté. Lequel montre l'arceau muré du "passage" dont il est question plus haut. Je n'ai pas de cliché actuel, mais il me semble qu'une porte a été réouverte par là...

https://www.google.fr/maps/@43.9459799,4.8044788,3a,75y,325.95h,79.98t/data=!3m4!1e1!3m2!1sUnzcil16P2VYN9hPqlXqTg!2e0

Écrit par : Alain Breton | 08/10/2014

C’est idiot d’avoir débaptisé cette rue (ancienne rue de l’Anguille au moins dans sa partie la plus longue) pour lui donner un nom sans lien humain ou historique (merci AB pour les précisions). Je croyais que son ancienne appellation était due à l’étroitesse de la jonction avec la rue Bancasse (à l’autre bout), étroitesse qui a abouti au rabotage de certains immeubles au dos des Nouvelles Galeries. En fait en lisant Achard on découvre qu’elle n’était pas si étroite que cela (3 m, ce qui suffisait à susciter cependant des jalousies relatives à une procession) et qu’elle tirait son nom d’une enseigne. Peut-être celle de l’auberge qui était à l’angle Est ?
Que penser aussi du fait qu’Esprit Requien soit exilé, «honoré» par une rue qui est...route de Morières entre l’ancienne laiterie Roux et l’école de la Croisière. D’autres exemples hélas dans notre bonne ville….

Écrit par : Lou Ravi | 08/10/2014

Les rues François de la Valfenière ou Jean-Baptiste Franque, entièrement bordées de pavillons et HLM des années 50, sont assez gratinées aussi...

Écrit par : Alain Breton | 08/10/2014

Et la rue Michel Benoit à Isle sur Sorgues ?ils ont même supprime Michel .

Écrit par : Michel Bourgue | 08/10/2014

Les Benoit son très nombreux dans la région. Je n'ai jamais trouvé de parenté avec Fernand Benoit, ni Alphonse Benoit. Il faudrait remonter à la nuit du haut moyen-âge, mais les archives d'état-civil sont rares de cette époque... :D)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 08/10/2014

Saint Pierre, saint Nicolas auquel se vouer ?
Entre les deux , mon coeur balance.
Que sont mes amis devenus que j'avais si près tenus ?
Jehan du Cognot.

Écrit par : jehan du cognot | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.