Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Cènt-e-douge an après plaço de la Principalo | Page d'accueil | Avignoun d'aiours 1 : d'aqui e d'aiours »

15/08/2014

Nounanto an après 31 carriero di Tenchurié

Quatre-vingt-dix ans après 31 rue des Teinturiers
Ninety years after Teinturiers street 31

3634381475.jpg 2174685039.jpg

Voir aussi Vuetanto an après 31 carriero di Tenchurié.

Commentaires

on se cotise et on le re-ouvre ?

Écrit par : brigetoun | 15/08/2014

Seule la calade a changé depuis la première publication en 2009, il me semble ?...

Mais l'état du balcon a empiré !
le propriétaire attend qu'il en tombe un morceau sur la tête d'un passant sûrement...

Écrit par : Tilia | 15/08/2014

Rouvrira, comme théâtre, à l'été 2015, pour un mois. Comme tant d'autres lieux du Off (ici Au Magasin) qui restent désespérément fermés le reste de l'année. Quand on pense qu'aux débuts du Off certains proprios offraient gratuitement des locaux puisque c'était pendant les vacances ! On relèvera l'amusant "Viandes cuisines", les banastes, Mickey qui présente le menu, le "drame" du béton armé qui nous a donné tant de ces balcons très datés !
A droite, rue Londe, la publicité du restaurant (une Comtadine) a disparu. Elle a été inventoriée et photographiée (photo aux AM). Qu'est devenu ce panneau ?. Occasion de saluer le travail de Pascal Fontaine qui a inventorié les publicités de rue dans les années 85 ou 90, je ne sais plus.

Écrit par : Lou Ravi | 15/08/2014

Photo prise au mois de Juillet ??
Pour cette rue il y a vraiment besoin d'une grande réflexion....

Écrit par : Michel Bourgue | 15/08/2014

Déshérence affligeante.

Écrit par : jeandler | 15/08/2014

La comtadine a disparu il y a peu d'années, sans doute volée par un "amateur", ou un brocanteur.

Écrit par : wilfrid | 15/08/2014

J"avais fait la même comparaison en décembre 2009 :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/11/30/vuetanto-an-apres-31-carriero-di-tenchurie.html

Oui, la calade a changé, hélas. L'actuelle est bien moins belle avec ses joints en mortier étanche et sa rigole latérale toute prête pour que les voitures roulent dedans !

J"ai fait la photo le 1er août.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 15/08/2014

"sa rigole latérale toute prête pour que les voitures roulent dedans !"
Pour que les voitures ne roulent pas dedans, il faudrait interdire cette rue à la circulation automobile.
Elle gagnerait ainsi en charme et les commerces pourraient en bénéficier, comme dans toutes les zones piétonnes de France et de Navarre :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_pi%C3%A9tonne#En_France

je dis ça, je dis rien ;-)

Écrit par : Tilia | 15/08/2014

La circulation automobile est déjà largement limitée grâce aux bornes amovibles.
Mais elle sera toujours nécessaire malgré tout pour les riverains et les livraisons, nombreux dans cette rue... !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 15/08/2014

Comme le souligne Michel cette rue est déjà "piétonnisée". Mais il faut bien assurer la circulation de certains véhicules, comme dans les autres villes. Le "jointage" des calades est effectivement la mort de celles-ci. La calade traditionnelle fait respirer la chaussée, permet l'évacuation de l'eau et des petits déchets. Mais elle est terriblement casse-gueule pour les talons aiguilles !

Écrit par : Lou Ravi | 15/08/2014

C'est surprenant que l'on laisse une telle devanture dans l'une des rues les plus fréquentées de la ville et la plus touristique sans aucun doute. Pour les calades, elles nécessitent un entretien et lorsqu'elles ne le sont pas, elles ne sont pas casse gueule que pour les talons hauts.

Écrit par : Fardoise | 16/08/2014

Mais il en est ainsi de beaucoup de théâtres !

Écrit par : Lou Ravi | 16/08/2014

Les commentaires sont fermés.