Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Nouvello modo : lou faus-vièi | Page d'accueil | Di nouvello de la muraio »

08/08/2014

Jóusè Roumaniho de Franceline Chabrier de Lafongt

Joseph Roumanille par Franceline Chabrier de Lafongt
Joseph Roumanille by Franceline Chabrier de Lafongt

2417816339.jpg

Commentaires

il appelle le sourire

Écrit par : brigetoun | 08/08/2014

Une tête bien sympathique.

Dans quelle main tient-il ses lorgnons ?...

Écrit par : Tilia | 08/08/2014

Oui, bonne bouille, magnifique portrait. Il paraît qu'il n'avait pas toujours le caractère facile. Je me souviens de la découverte, sur les bancs de l’école, des merveilleux Contes de Roumanille. Dans sa thèse d’Etat « Les Félibres et leur temps » Philippe Martel nous rappelle son caractère austère et son positionnement politique. Il était catholique, conservateur et eut une riche mais orageuse collaboration avec les Mistral, Tavan et d’autres étiquetés très à gauche, Mistral devenant ensuite plutôt «inclassable». Il devait y avoir des étincelles lors des réunions de famille avec son beau-frère, Félix Gras, un des «félibres rouges», franc-maçon, auteur du célèbre «Rouges du Midi» !

Écrit par : Lou Ravi | 08/08/2014

Superbe lavallière.

Écrit par : jeandler | 08/08/2014

Intéressant personnage et quelle élégance sur cette photo. J'aime bien son noeud pap'. Effectivement il a une tête de bon grand-père.
Bon week-end !

Écrit par : Claude | 08/08/2014

Oui... superbe personnage !! Mais ce n'est pas le premier portrait de Franceline Ch de Lfgt que nous voyons, et il fallait bien qu'elle ait du talent pour arriver à les rendre aussi vivants et spontanés, malgré les conditions techniques de l'époque qui rendaient l'opération laborieuse (pose nécessairement longue, pas de tir en rafale, etc.).

Tilla, Roumanille a les deux mains libres, ses lorgnons tiennent par la cordelette qui lui passe autour du cou...

Écrit par : Alain Breton | 08/08/2014

C'est aujourd'hui son anniversaire... Il aurait 196 ans.
Né sous la Restauration et mort sous la IIIe République, il en a vu des régimes !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 08/08/2014

Pois, carreaux et rayures, pour moi ce n'est pas vraiment de l'élégance, mais bel et bien de la fantaisie vestimentaire... et l'indice d'une certaine indépendance de caractère, il me semble.

« Roumanille est un splendide vieillard plein de vie, de cœur et tempétueux d'une façon sympathique. »
https://archive.org/stream/larevueflibr07mariuoft#page/131/mode/1up



Merci Alain, je n'avais pas vu le cordon !

Michel, tu devrais poster tes messages plus tôt dans la soirée, passé minuit je n'y vois plus très clair :-))

Écrit par : Tilia | 08/08/2014

Merci pour ce lien, Tilia.
Je ne peux pas poster mes publications plus tôt que 0:00, sinon, c'est la veille !
Faudrait-il que je les publie à 12:00 ? Ou à 11:11 (pour faire plaisir à Pierre Desproges) ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 08/08/2014

Il se dit aussi que Daudet a plagié beaucoup de cascarelleto de Rouma.
C'est pas tout à fait faux.

Écrit par : josyane | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.