Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Persounau femenino | Page d'accueil | Caire-fourc à la Ramoun Devos »

17/06/2014

Crid dins la presoun

Cris dans la prison
Shouts in the prison

305785978.jpg

Commentaires

je n'avais pas vu cette inscription stupide !
en tout cas les murs et portes crient encore

Écrit par : brigetoun | 17/06/2014

C'est bien dans le style Lambert, cette inscription tapageuse. Un silence qui hurle en majuscules !

En ouvrant le blog, j'ai cru un instant que les arbrisseaux étaient peints sur le mur et ça m'a plu.

Écrit par : Tilia | 17/06/2014

Respect des lieux, de la souffrance humaine.

Écrit par : jeandler | 17/06/2014

Il y a une seconde inscription après la "stupide", mais on ne la lit à peu près correctement qu'en cliquant sur la photo pour zoomer.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 17/06/2014

respect de la souffrance humaine oui, mais des deux cotés faut pas ignorer la raison de l' incarcération de certains.

Écrit par : guima | 17/06/2014

Je me souviens de cette inscription - était rue Violette sur le mur de la collection Lambert - transférée ici pour la nouvelle expo. Visuellement, ça en jette. Et symboliquement on peut y mettre tout ce qu'on veut, ce qui est bien la marque de beaucoup de pièces d' "art" d'aujourd'hui.

C'est bien d'avoir photographié la photographe - un clin d'oeil qui en rajoute une couche.
(à propos de couche, je remarque qu'une partie du mur a été passée au crépi gris pour pouvoir accueillir l'inscription, recouvrant les moellons du mur d'origine.)

Écrit par : nathalie | 18/06/2014

Nathalie, dans Gogol strit viou, on voit que le mur était déjà crépi comme celà en 2008.

Ce genre de maçonnerie grossière est destinée à recevoir un enduit, contrairement à la pierre de taille sur laquelle l'eau ruisselle. Sans parler des aspérités qu'offre ce mur à d'éventuels alpinistes...

Sur de très vieux clichés (notamment de la façade des Pénitents Noirs, vers laquelle le mur se prolonge), on voit très bien cet enduit, qui a dû finir par tomber de vétusté !

Écrit par : Alain Breton | 18/06/2014

Même endroit, photo et commentaires différents... Je suis revenue aujourd'hui à cause des lauriers en fleurs... L'inscription m'avait heurtée dès la première visite.

Écrit par : Fardoise | 20/06/2014

Les commentaires sont fermés.