Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Cènt an après plaço dóu Càmbi | Page d'accueil | Quatre-vint an après carriero de la Republico »

26/04/2014

Ounte sian ?

Où sommes-nous ?
Where are we ?

4182245120.jpg

Commentaires

chez un commerçant (très fière de moi là)

Écrit par : brigetoun | 26/04/2014

Place des Corps-Saints (n° 18 ?)
là où il y avait le bar Les Célestins en 2008

Écrit par : Tilia | 26/04/2014

Je ne sais je me méfie du piège ...

Écrit par : Michel Bourgue | 26/04/2014

C'était un commerce de quoi ?
On dirait des poissons mais j'ai de forts (et odorants) doutes ;-)

Écrit par : Pat | 26/04/2014

J'aime bien ces devinettes pour les gens qui connaissent Avignon.
Moi, je dirai chez un marchand de fruits et légumes. On est chez Mathieu Ferragot.
J'aime bien cette photo.
Bon week-end, Bichel !

Écrit par : Claude | 26/04/2014

Pas de piège ici mais quelque chose m'interpelle. Il y avait peu d'épiciers à avoir une telle sympathique débauche de fruits et légumes et l'on aurait pu trouver sans le nom. A l'époque les banastes n'étaient guère pollués par les gaz d'échappement comme elles le seraient aujourd'hui. Je viens de t'envoyer un scan.

Écrit par : Lou Ravi | 26/04/2014

Bonjour,

Qui peut avoir oublier le magasin de primeurs FERRAGUT ?

Son étalage et la présentation de ses produits sous sa bâche était un vrai plaisir pour les yeux ,nombreux étaient les passant à s'arrêter pour admirer ,et souvent la découverte d'un fruit ou légumes nouveaux: le premier à faire connaître les kiwis!

Écrit par : guima | 26/04/2014

place des Corps Saints et ses nombreux commerces, dont une excellente boulangerie, un des meilleurs bouchers d' Avignon ,une droguerie (une vraie!!), chose introuvable de nos jours......

Écrit par : guima | 26/04/2014

Regret du boucher et de tous les autres.
Madeleine de Proust que ce blog grâce au rappel de Guima: je me revois découvrir (années 70-80 ?) les kiwis chez Ferragut, à l'étalage dehors. Les gens regardaient un peu méfiants. La "peluche" de la peau inquiétait...Ils les avaient étiquetés Actinidias, Kiwi est venu plus tard. Il y eut deux Fruits et Légumes presque côte-à-côte. La tirette de la probable clochette à gauche est très haut placée. Peut-être pour que les petits garnements ne jouent pas avec ?

Écrit par : Lou Ravi | 26/04/2014

lorsqu'il a fermé c'est tout un "morceau" d'Avignon qui est parti avec lui!

pour avoir ça!!

https://www.google.fr/maps/@43.94449,4.80782,3a,75y,91.17t/data=!3m4!1e1!3m2!1srp553s91omdiVDx_g3FxRw!2e0?hl=fr

Écrit par : guima | 26/04/2014

Quand je suis tombé sur cette photo, je suis allé place des Corps-Saints la photo en mains, à l'emplacement où je pensais que se trouvait l'épicerie Ferragut que j'ai connue.
Je n'ai rien reconnu.
Il s'agissait du côté impair de la place. Les Ferragut auraient-ils, Tilia, déménagé du côté pair au côté impair ?
Le lien de Guima nous envoie au numéro 19, alors que je croyais qu'ils étaient aux numéros 11/13...
Alors, "Ounte sian ?"

Lou m'envoie la photo d'une peinture d'Alfred Lesbros qui représente cette même devanture :
http://avignon.midiblogs.com/images/Lesbros-Ferragut-1932_.jpg
Ainsi qu'une autre semblant de même inspiration :
http://avignon.midiblogs.com/images/Lesbros-1932-L%27autre_.jpg

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

les FERRAGUT ont toujours étaient de ce coté impair, pour déterminer le N° exact il faudrait une photo d' époque où il serait visible.

11,13 ou 19 ce sont des N° impairs donc du bon coté de la place.

Bon dimanche à tous!

Écrit par : guima | 26/04/2014

Sur la photo ancienne il semble bien qu'il y a le n° 18 sur la porte à droite du magasin...

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

Aujourd'hui le n° 17 de la place (atelier des thés) pourrait correspondre au magasin Ferragut

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

Si aujourd'hui le n° 17 de la place (atelier des thés) pourrait correspondre au magasin Ferragut, donc il se trouvait bien coté impair.

J'ai fait une capture d'écran de la porte que j' ai zoomé on distingue vaguement au dessus un 13 mais faut de bons yeux ce qui n'est plus mon cas!!

Écrit par : guima | 26/04/2014

Non, c'est le n° 13. On retrouve la configutation du magasin sur le tableau de Lesbros (1932) avec APPROVISIONNEMENT que l'on devine ici écrit sous la bâche. Les ouvertures de chaque côté ont été modifiées. On n'a pour se repérer que les larmiers des fenêtres au-dessus. Ceux des deux fenêtres qui sont pile poil au dessus du magasin sont légèrement plus haut que celui au-dessus de la femme au bébé (à vérifier sur Street View). A deux pas, au 17, il y avait une autre épicerie. Peut-être est-ce le "Marché Central" du deuxième tableau car, pour ceux qui connaissent les lieux, elle est entre bar et boulangerie. J'ai pensé un moment que Ferragut avait pu déplacer sa boutique ici au 17 après avoir longtemps été au n° 13. Mais je ne les trouve toujours qu'au 13. Ils ont fermé leur portes en 1989 ou 90. Cherchant d'autres renseignements sur la maison Genin dont nous avons parlé j'ai trouvé qu'il y avait bien eu une épicerie au n°18. Là où il y eût Station Peinture. Mais c'était dans les années 20 ou 30. L'évolution du quartier est telle que tous les commerces sont voués à un turn-over important. On se retrouve avec des habitants sans repères, sans vrais commerces et avec une dualité de fréquentation jour-nuit que l'on connaît ailleurs. Rien de tel pour détricoter une ville et, pour les nouveaux venus, de contrarier le sentiment d'appartenance à celle-ci.

Écrit par : Lou Ravi | 26/04/2014

En zoomant je voyais 18, mais c'est peut-être 13...

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

Au 11-13 place des Corps Saints il existe aujourd'hui Un Macadam Bistro

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

effectivement en zoomant on distingue (presque) bien "APPROVISIONNEMENT" sous la bâche comme sur la toile.

Écrit par : guima | 26/04/2014

macadam bistrot:


http://club.cityvox.fr/restaurants_avignon/macadam-bistro_200160502/PlanAcces

Écrit par : guima | 26/04/2014

Le numéro au-dessus de la porte située à droite du magasin Ferragut m'a semblé être le 18.
Au vu de ce que dit Guima il se pourrait que ce soit le 13...
Pourtant il m'avait semblé reconnaître les deux appuis de fenêtre que l'on devine au-dessus du magasin sur la carte postale, comme assez semblables à ceux des deux fenêtres qui se trouvent au-dessus du bar Les Célestins...
Mais à y regarder de plus près, les deux fenêtres au dessus du bar semblent plus écartées l'une de l'autre que celles au-dessus de Ferragut.
Guima à sûrement raison, Ferragut devait être du côté impair.

J'ai tenté de retrouver une telle paire d'appuis de fenêtre du côté impair, mais sans succès...

Écrit par : Tilia | 26/04/2014

Hihi ! je viens de voir qu'entre le moment où j'ai lu les commentaires de cette page et celui où j'ai tapé le mien il s'est écoulé un certain temps !
J'en étais resté au commentaires de Guima dianst "11,13 ou 19 ce sont des N° impairs "
J'ai oublié d'actualiser !

Écrit par : Tilia | 26/04/2014

À force de chercher, j'ai fini par localiser le n°13 dans Google Maps.
Lou Ravi a raison, il s'agit bien du n° 13, là où se trouve à présent le resto "Le Corp Saint".

Mais pourquoi donc ce resto s'appelle-t-il "Le Corp Saint" sans "s" à corps ???

Écrit par : Tilia | 26/04/2014

Que ce soit le 13 conforterait mon opinion sur l'endroit de l'épicerie que j'ai connue, et qui était plus large que celle-ci. Elle avait peut-être même deux entrées (11 et 13).
Je me souvient de passer d'un côté à l'autre et de ses milliers de mignonnettes au plafond.
Il est tout à fait envisageable que les frères Ferragut aient agrandi le magasin parental.

On pourra évoquer également le banc des Halles. Je dois avoir une photo quelque part...

Par contre, je vois toujours le numéro 18 sur la photo !!!
Il faut que j'aille sur place...

Le Villeneuvois, si tu vous nous lisez, on aimerait bien avoir votre opinion...

Tilia : je pense que LE restaurant a choisi de s'appeler LE Corps Sain (santé !) :D

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

D'ailleurs le CorpSaint (orthographe exacte) occupe également les rez-de-chaussée de deux immeubles (11 et 13)...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

oui mais au 11-13 il y a maintenant le Macadam Bistro(http://club.cityvox.fr/restaurants_avignon/macadam-bistro_200160502/PlanAcces).
Sur la photo ancienne il s'agit bien du N°13.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

Le 18 place des Corps-Saints est une ancienne agence immobilière. Les immeubles ne collent pas du tout avec cette photo...
L'épicerie ci-dessus (de Ferragut père ?) était-elle aux Corps-Saints ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

Jean-Marie : non, aux 11 et 13 c'est bien le CorpSaint !
Et sur cette photo, je lis toujours 18 !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

L'épicerie ci-dessus (de Ferragut père ?) était-elle aux Corps-Saints ?

absolument!!
tous les vieux avignonnais peuvent le confirmer, tant son étalage était renommé [et un peu jalousé]

Écrit par : guima | 26/04/2014

Guima je parle de la photo ancienne ci-desssus !
Nous savons tous que le magasin des (fils ?) était aux Corps-Saints !

Les frères Ferragut occupaient bien les 11 et 13 place des Corps-Saints :
https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc3/t1.0-9/1508582_10202723279260535_6360551013632947267_n.jpg
...avec deux entrées...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

Le Celestin est au 38, ça se complique...

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

Et la photo du 23/04 au n°28...

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

Lou, Lesbros a-t-il situé son tableau aux Corps-Saints ?

Mon avis est que ces Ferragut-là n'avaient pas leur épicerie aux Corps-Saints.
Ounte sian ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

Il y a par ailleurs place des Corps-Saints tellement de rez-de-chaussée qui ont été transformés...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

Vous cassez pas le bol. Tous les annuaires téléphoniques mentionnent le 13...

Écrit par : Lou Ravi | 26/04/2014

J'ai cru aussi au début qu'il s'agissait du 18, mais en zoomant l'image et en regardant avec une loupe je conclus qu'il s'agit du 13.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 26/04/2014

les enfants ont peut être déménager le magasin de leurs parents, ou y avait il un autre magasin FERRAGUT qui n'a rien à voir avec celui ci ?

mais alors Ounte sian ?

seul un éventuel descendant qui lirai ce blog pourrai nous renseigner!

une aiguille dans une botte de foin!!

Écrit par : guima | 26/04/2014

déménagé bien sur!!

Écrit par : guima | 26/04/2014

Oui Lou, pour l'épicerie que nous avons connue : n°13.

Mais l'épicerie de cette photo, elle, est au n°18.

o_O

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 26/04/2014

http://www.marmiton.org/restos/restaurant_le-corpsaint_41670.aspx

bien au 13

Écrit par : guima | 26/04/2014

je m'arrête pour ce soir car les fautes d' orthographe se multiplient ,un peu de repos!!

Écrit par : guima | 26/04/2014

Est ce bien du magasin Ferragat dont vous parlez?

Écrit par : Chri | 27/04/2014

Non Ferragut

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 27/04/2014

Ferragut, la boulangerie la cométe, le tripier, et oui tous disparus...

Écrit par : Wilfrid | 27/04/2014

Quoi qu'il en soit, une bien belle devanture et de bien beaux étals.

Écrit par : Fardoise | 27/04/2014

L'encadrement de la porte qui fait suite au magasin sur cette photo ( https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc3/t1.0-9/1508582_10202723279260535_6360551013632947267_n.jpg ) parait identique à celle qui fait suite au CorpsSaint et c'et le n°9, sur Google Map.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 27/04/2014

( https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc3/t1.0-9/1508582_10202723279260535_6360551013632947267_n.jpg )

votre lien ne fonctionne pas, essayez de le poster à nouveau.

Écrit par : guima | 27/04/2014

https://www.google.fr/maps/@43.944733,4.8076,3a,90y,123h,90t/data=!3m4!1e1!3m2!1stloy6E1gYO7LTovgNfzSUw!2e0!6m1!1e1?hl=fr

celui ci est au N° 9

Écrit par : guima | 27/04/2014

Oui, il ne faut pas coller de parenthèse à la fin d'une adresse de lien...
Ou bien l'enlever dans la barre d'adresse après avoir cliqué.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2014

Jean-Marie, sur la photo de votre lien, qui est celle que j'ai déjà mise en lien un peu plus haut, le n°13 est très visible. Cette photo correspond à l'emplacement actuel du CorpSaint (n° 11 et 13).

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2014

Alors tout est OK...

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 27/04/2014

Mais non, justement, Jean-Marie !!!
Le sujet de cette publication n'est pas l'épicerie des frères Ferragut que nous avons connue.
Mais la photo ci-dessus dont nous ignorons toujours l'adresse ! (Au n°18...)
:D)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2014

D'accord j'ai bien compris, mais je crois ne pas être le seul à penser que le n° à droite du magasin Ferragut Mathieu est le 13 et non le 18.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 27/04/2014

Bonjour,

Après capture d'écran et un zoom, il me semble lire un 13 mais comme je dis, il me semble,s'en pour autant pouvoir l'affirmer.

Écrit par : guima | 27/04/2014

Avez-vous connu la cuvée "Lolo la poudre noire" ?

https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/t1.0-9/10157165_10203462503384262_7360342114887341393_n.jpg

https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/t1.0-9/1379866_10203462502424238_3199866098605009965_n.jpg

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2014

Le 8 apparaît naturellement. Effet d'optique car si l'on regarde bien c'est 13. Pour aider à trancher je t'ai envoyé une photo de l'épicerie du 18. Les deux fenêtres, au 18, sont exactement alignées au-dessus du magasin. Au contraire de celles de ta photo. Et puis il y a ce décrochement de façade entre le magasin et le bar...
Je reparle de la Carreterie : si quelqu'un a des lumières sur le mystère de cette photo...

Écrit par : Lou Ravi | 27/04/2014

Belle découverte, à la santé des Ferragut et de leurs clients ! Il y avait une compagnie d'arquebusiers à Avignon qui s'entraînait, d'une tour à l'autre, au niveau ce qui est le poste de police du quai St Lazare.

Écrit par : Lou Ravi | 27/04/2014

La photo de la rue Carreterie garde son mystère...

À quelle époque cette compagnie d'arquebusiers ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2014

Je vais me ranger à l'opinion que l'on voit bien le n°13 sur cette photo.
La comparaison (bien faible) avec aujourd'hui, basée sur l'espacement des fenêtres, leur position verticale et leur léger décalage vertical par rapport à la fenêtre de gauche semble bien corroborer cette hypothèse.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2014

Je pensais en fait aux arbalétriers (XVIe). Mais ce sont bien les arquebusiers qui leur ont succédé. Marc Maynègre doit avoir des renseignements là-dessus. Le jeu du Papagaï était en vogue mais c'est surtout à Bollène que la tradition a traversé les siècles.

Écrit par : Lou Ravi | 27/04/2014

Ah les légumes de chez Lolo Ferragut. Un colosse souriant et si sympathique. J'ai "tiré" les poids et haltères avec lui. On l'appelait aussi Lolo-poudre-noire, parce qu'il aimait faire du bruit et de la fumée avec de vieilles pétoires à la poudre noire. Un personnage éminemment sympathique, parti bien trop tôt...

Écrit par : victor | 28/04/2014

Ce magasin est bien le magasin des frères Ferraguts Mathieu et Lolo . Ce sont leurs parents ( en photo devant l'étalage ) qui ont ouvert ce magasin en arrivant d'Espagne a la libération ( un ancien hangar ) Le gamin a droite est peut être Mathieu . . Du même coté en partant vers la rue st Michel , il y avait le bureau de tabac tenue par madame Rinjonnaud et sa fille au n'17 il y avait l'épicerie de monsieur et madame Combret ( j'y ai travaillé de 1968 a 1972 ) , puis la boulangerie de la Comète de monsieur et madame Salel , le Bar de monsieur et madame Vivencos , puis la boulangerie de monsieur et madame Armand . A l'ancien couvent du cloitre ouvrant sur la place il y avait un restaurant . Il y avait aussi 2 merceries , un cordonnier , un poissonnier , la chocolaterie Walter entre la droguerie et le bar des Célestins . Voili voilou

Écrit par : Françoise Leroy | 20/12/2014

Bonjour Françoise, bienvenue ici et merci pour votre témoignage !
Donc, le père de Mathieu et Lolo s'appelait également Mathieu ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 20/12/2014

Les commentaires sont fermés.