Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« La proumiero man bionico franceso | Page d'accueil | Pèire Ferdinand »

03/05/2014

1990 : Hervé Aliquot

Merci à François Portery.

Commentaires

tu l'as lu ?
11 livres... il faudrait que j'essaie

Écrit par : brigetoun | 03/05/2014

Promo pour son livre ou TGV ou peut être trams...

Écrit par : Michel Bourgue | 03/05/2014

Il était effectivement urgent de couper le pauvre Hervé pour pouvoir entendre une jeune fille nous dire qu'elle venait de la campagne dans l'Illinois...

Toujours ce cynisme des gens de radio et télé, pour qui l'important est de faire passer LEUR message et se f... éperdument de ce qu'ont à dire les invités !

Et puis cette habitude de toujours regarder par le petit bout de la lorgnette... La femme du pape, un truc qui sentait déjà le moisi sous Henri IV...

Mozart adorait émailler ses lettres à sa cousine de considérations scatologiques, est-ce que son génie se résume à ça ?

Bon, pour revenir au vrai sujet, une vue au tout début de la séquence montre, je pense, les "égouts" sous la rue Joseph-Vernet, qui sont en fait les douves (recouvertes) de l'enceinte du XIII° siècle. L'eau arrive de la rue des Teinturiers... et la base de tour ronde est sensiblement au niveau du Crédit Agricole, dans le coude de la rue.

Écrit par : Alain Breton | 03/05/2014

Il y a longtemps qu'une visite en barque sous les rues d'Avignon me tente...
Si certain pompier nous lit, il pourrait envisager de nous organiser une visite !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 03/05/2014

gentille promo du frangin

Écrit par : palisson | 03/05/2014

D'après ce que m'en avait dit un promeneur souterrain (paix à son âme), la promenade ne se fait pas en barque, mais à pied, avec des cuissardes...

Écrit par : Alain Breton | 03/05/2014

Je confirme: cuissardes. Un point de départ facile: devant chez Ferragut à qui ce blog a récemment rendu hommage. Si vous ne pouvez aller voir sur place, Street View, je viens de vérifier, vous permet de comprendre...
La vidéo: regrets en voyant l'attachante et battante pour la défense de la langue, Miquèla Bramerie. Propos plein de bon sens d'Hervé Aliquot. Occasion de ressortir sa Chronique d'Avignon de ma bibli et surprise, car je ne l'avais jamais remarqué, de voir des tas de copains sur la photo (un concert du In aux Célestins) de Campomar page211. Peut-être d'ailleurs y suis-je...

Écrit par : Lou Ravi | 03/05/2014

Les commentaires sont fermés.