Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Un Avignounen en Chine | Page d'accueil | Cènt an après 28 plaço di Cors-Sant »

22/04/2014

Ounte sian ?

Où sommes-nous ?
Where are we ?

430095445.jpg

Commentaires

j'attends que de vrais avignonnais se mouillent

Écrit par : brigetoun | 22/04/2014

Un immeuble moderne de 3 étages a remplacé celui du centre où un coiffeur a élu domicile. Une boulangerie se trouve à la place de commerce à gauche de l'image alors qu'un café a pris la place de celui de droite. La photo est prise d'une rue portant le nom d'un général de la Révolution et d'Empire.

Écrit par : Le Villeneuvois | 22/04/2014

Grâce à la superbe erreur qu'il nous écrit Villeneuvois nous met immédiatement sur la piste sans que l'on ait à chercher...

Il a trouvé, bravo, ce n'était pas évident car effectivement l'immeuble central (et ses drôles de problèmes de tirage de poêles) a été remplacé par un nouveau bâtiment qui comporte un décrochement de façade. Déjà à l'époque, comme aujourd'hui, le lieu était très passant. Je n'en dirai pas plus...

Écrit par : Lou Ravi | 22/04/2014

A 7 h du matin aucune idée ......

Écrit par : Michel Bourgue | 22/04/2014

Bien vu, Le Villeneuvois anonyme (Marseillais peut-être ?) !
(Sauf la superbe erreur... !)

Il y a dans l'image ancienne un indice précis, mais il est très difficile à déchiffrer.

Je publierai la réponse demain, mais en attendant il est encore possible pour d'autres de trouver le nom de la rue !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 22/04/2014

Oui, l'indice est précis et précieux. Mais moins que l'erreur que commet notre ami car sans elle cela aurait été beaucoup plus difficile.
Voici quelques autres éléments qui ne devraient cependant pas trahir le lieu: c’est un coin à meubles…Avec à droite Adré (ou quelque chose comme cela, je ne sais plus) et au milieu le magasin de la famille Genin. Les Genin étaient des ébénistes de talent (voir la devanture qu'ils ont réalisée) dont on connaît surtout Laurent qui rencontra quelques succès dans sa carrière de peintre. Il exposa longtemps à Paris au Salon des Artistes Français. Il peignait essentiellement des paysages et, si l’on connaît son œuvre, on ne sera pas étonné qu’il ait choisi la place de son quartier pour représenter un coin d’Avignon…

Écrit par : Lou Ravi | 22/04/2014

Si l'erreur est dans l'époque du général, j'ai peut-être trouvé, d'autant que l'on peut deviner le nom de la rue du général sur le mur de droite.

Écrit par : Pautrat Jean Marie | 22/04/2014

L'erreur est volontaire, la plupart des avignonnais la font :) Il faut chercher les origines du nom de cette rue plutôt vers le nom d'une rue qui lui est perpendiculaire.
Sinon en effet, je suis aussi marseillais :)

Écrit par : Le Villenevois | 22/04/2014

Ça me fait très plaisir de recevoir ici un Villeneuvois marseillais qui connaisse aussi bien Avignon !
Acceptez, Monsieur, mes respectueux hommages.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 22/04/2014

On y joue de la musique après les jugements ...

Écrit par : David | 22/04/2014

Je donne ma langue au chat. La devanture est superbe.

Écrit par : jeandler | 22/04/2014

Non David... :D)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 22/04/2014

J'arrive tard alors, avec les indices donnés, ce n'est guère difficile de deviner !
D'autant plus que pour moi le nom de la rue en question fait écho ;-)

Quand à celle où se trouvait cette Menuiserie d'Art, j'y suis passée maintes fois (notamment pour y acheter des couleurs) mais je n'ai pas gardé souvenir de sa superbe devanture.

Quelqu'un pourra sans doute préciser en quelle année cette maison à été détruite
et pourquoi on l'a abattu alors qu'elle ne parait pas en plus mauvais état que ses voisines....

Écrit par : Tilia | 22/04/2014

J'arrive aussi après l'heure... mais je garde bien des doutes sur le général d'Empire... ou alors, un général d'abondance... N'en dirai pas plus...

Écrit par : Alain Breton | 22/04/2014

Pour le général, il suffit de relire ce blog...Espérons que notre nouvel adjoint au patrimoine historique veillera au grain. Et pour cause quand on connaît son adresse !
Tilia: le magasin de couleurs n'était-il pas plutôt un peu avant, au 26 ? Le trio qui l'a tenu pendant longtemps (mère, fille, gendre, tous bien en chair...) a cessé son activité avec les honneurs de la presse il y a quelques années car c'était un des plus anciens commerces du quartier.

Écrit par : Lou Ravi | 22/04/2014

Lou Ravi, le magasins de couleurs pour artistes était au coin de la rue Théophile Gautier, on le voit encore sur les anciennes photos de Google Maps qui datent de 2008, où elles coexistent avec celles de 2012 (selon comme on clique sur les flèches on peut obtenir l'une ou l'autre vue) celles de 2012 montrent le Milk Shop.

Je fréquentais cette boutique de couleurs dans la seconde moitié des années soixante et j'ai très certainement passé devant la maison aujourd'hui disparue, cependant je ne me souviens pas de la vitrine des ébénistes...

Écrit par : Tilia | 22/04/2014

Il a été facile pour moi de reconnaitre l'endroit, j'ai vécu rue GG pendant 1 an en 1988 :)

Écrit par : Le Villeneuvois | 22/04/2014

je suis avignonnais de souche , mais j'avoue humblement ne pas savoir où se trouve la rue Théophile Gautier!!

j'ai connu une fabrique de meuble GENIN à Sorgues ou au Pontet il me semble on peut encore voir sa pub délavée sur le mur d'une ferme route de SAUVETERRE

Écrit par : guima | 22/04/2014

Tilia J'ai en tête Provence Décor (sans certitude) pour le magasin dont je parlais qui était bien à l'angle de la rue T. Gautier mais qui ne pris pas, justement pour cette raison, la suite de la Menuiserie d'Art des frères Genin qui est au 28.
Oui, ce magasin Genin à l'extérieur de la ville me dit quelque chose. Probable même famille. La rue Théophile Gautier fut ainsi baptisée parce que le père de notre romancier avait acheté une maison, côté rue des Lices (démolie aujourd'hui). Pendant longtemps cette rue présenta la particularité de permettre de voir, au travers d"une ouverture en arche, la sorgue qui coule juste en dessous.

Le Villeneuvois (qui nous l'a donc faite au second degré !) pourrait sans doute nous confirmer que bien des habitants de la rue donnent pour domicile une adresse qui n'est donc que bidon...

Écrit par : Lou Ravi | 22/04/2014

Place des corps saint ???

Écrit par : Sconstant | 23/04/2014

Hier je parlais des vues de Google Maps datant de 2008 et de 2012 qui cohabitent à cet endroit. Voici celle où l'on peut voir l'ancienne "Station Peinture" et l'enseigne de la seconde vitrine "Tout pour l'Artiste-Peinre" :
http://goo.gl/maps/QuT6M

Il me semble que le magasin (aujourd'hui, hélas ! disparu) comportait deux parties distinctes : la "Station Peinture" (papiers-peints, moquettes, peintures, vitrerie) et la seconde boutique réservée aux Beaux-Arts (toiles, châssis, couleurs, vernis, etc).

Les étudiants de l'école des Beaux-Arts (quand l'école était encore dans la Caserne des Passagers pas très loin de là) venaient sans doute s'y fournir...

Écrit par : Tilia | 23/04/2014

C'est fou, la porte de cette devanture me parle...une autre boutique?

Écrit par : Patricia Bonnal Gauthier | 24/04/2014

c'est le bar les celestins place des corps saint

Écrit par : jmc | 06/01/2016

Non, jmc, mais c'est un peu plus haut sur le même trottoir ! :D)

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 06/01/2016

La réponse :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2014/04/20/cent-an-apres-28-placo-di-cors-sant-804513.html

Écrit par : │ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ˉˉˉˉ│ | 06/01/2016

Les commentaires sont fermés.