Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Famiho avignounenco | Page d'accueil | Bèn-lèu Pasco »

11/04/2014

Porto Sant-Lazàri cènt-sèt an après

Porte St-Lazare cent-sept ans après
St. Lazare gate hundred and seven years after

2911351799.jpg
1907.

3957885775.jpg

Commentaires

finalement, surtout quand sont tous de jeunes feuilles habillés, je préfère les platanes aux baraques

Écrit par : brigetoun | 11/04/2014

Belle plongée dans le passé de Saint-Lazare avec le machinisme agricole Viau (le marchand de bois Cessieux pris la suite y compris là où il y a la Sorhobis ex-Brunet-Debaines vers le quai de la Ligne dans les années 50), le poids public avec ses boute-roues devant le bureau de l’octroi qui a été déplacé (il était là où est la grille de Viau Frères), les rails du tram, la porte de droite (on ne la voit pas) percée 25 ans plus tôt...Etonnant tuyau de cheminée, très haut car le tirage était probablement gêné par la tour. Les publicités pour les spectacles…Faut faire le lien avec la photo plus ancienne de la place que tu nous a montrée il y a peu (la fabrique de meubles). Le débit de boissons-tabac de la place Carnot fut tenu (années 80-90 ?) par Mado, la fille de Mme Jullian qui tenait dans ce qui fut ici bureau d’octroi puis recette auxilliaire de la poste, une bimbeloterie-journaux. Mado avait tant d’histoires à raconter sur sa mère et sur la vie de la porte St Lazare dans les années 50-60…Un des coins les plus animés de la ville. Qui se souvient, derrière la porte du traiteur Scatena (puis Saïsse), du Casino, de Mayen l’électricien (la fille est toujours là), des filles du boulanger voisin ? C’était aussi le quartier de Mme Furimond…et de ses (vrais ou faux) trafiquants d’or…Pour la Saint Jean la place accueillait un des plus beaux feux de la ville que les enfants du quartier sautaient à qui mieux-mieux, il y avait taureau de feu et la clique du 7ème Génie venait parfois jouer.

Écrit par : Lou Ravi | 11/04/2014

Bravo Lou et merci pour cet inventaire de la rue....
Des Mayen moi j'ai bien connu Abel je ne l'ai jamais vu sourire ...!
Le Bar St Lazare de notre ami Alberic
Je préfère la porte aujourd'hui.....................

Écrit par : Michel Bourgue | 11/04/2014

On se souviendra aussi que jusqu'à la percée de la République ce fut l'entrée principale de la ville, par là où princes et rois, papes et cardinaux entraient avec, tout le long des arcs de gloire dressés dans la rue. D'après une reconstitution-dessin qui est aux archives on arrivait à St Lazare par la gauche, la tour ouest du ravelin devait être là où il y a l'enseigne Viau. Chez Aldo le patron du regretté bar du même nom (Théâtre des Italiens aujourd'hui) il y avait une peinture murale naïve, au fond de la salle, représentant les anciens bâtiments accolés aux remparts à droite de la nouvelle porte. Si cela a pu inspirer Cécile (qui venait y déjeuner de temps en temps) pour s'occuper un peu du patrimoine et de la vie de ce quartier...

Écrit par : Lou Ravi | 11/04/2014

Un arbre à la place de la maison, super
Moi aussi, je trouve que c'est mieux maintenant.

Écrit par : Claude | 11/04/2014

Je modèrerai mon appréciation au vu des dizaines d'objets métalliques plantés un peu partout aujourd'hui pour essayer de contrôler le flux nocif des moteurs à explosion.

Hier, j'ai circulé à vélo autour des remparts. Il y a du boulot pour les urbanistes !!!

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 11/04/2014

On sait combien de temps il faut à un platane pour pousser... Par contre l'idée d'un cours de boule fermé ce serait bien, pour éviter qu'il soit devenu inutilisable.

Écrit par : Fardoise | 11/04/2014

La muraille libérée des adventices retrouvant sa liberté d'être.

Écrit par : jeandler | 11/04/2014

La "restitution" s'inspire d'un dessin de Viollet-le-Duc
http://fr.wikisource.org/wiki/Page:Viollet-le-Duc_-_Dictionnaire_raisonn%C3%A9_de_l%E2%80%99architecture_fran%C3%A7aise_du_XIe_au_XVIe_si%C3%A8cle,_1854-1868,_tome_7.djvu/354

qui est lui-même une interprétation du fameux plan de 1618.

Sur ce dernier document, on constate en effet que les ravelins construits devant les portes (St Michel, Limbert, etc.) ont leur accés sur le côté, sans doute pour "casser" l'élan d'un éventuel envahisseur...

Écrit par : Alain Breton | 11/04/2014

Merci Alain pour ce lien que j'ai cherché en vain ce matin !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 11/04/2014

Les platanes à la place des constructions qui masquent le rempart, oui, c'est mieux.

Comme Lou Ravi, j'ai remarqué les affiches de spectacles apposées sur l'octroi.
Où se trouvait le Théâtre du Châtelet mentionné au bas de celle de droite ?

Écrit par : Tilia | 11/04/2014

Les commentaires sont fermés.