Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« La Barthelasso negado | Page d'accueil | Alternanso »

28/01/2014

Avans la presoun Santo-Ano i'a cènt-quaranto an

Avant la prison Ste-Anne il y a cent-quarante ans
Before the Ste-Anne jail there is hundred and forty years

519597368.jpg 1922749877.jpg

Commentaires

je ne la savais pas si jeune.. je pensais qu'elle succédait à une autre
(d'autres démolitions près du Rhône, au fond)

Écrit par : brigetoun | 28/01/2014

La chapelle des Pénitents noirs étaient déjà là.
On voit beaucoup plus de choses sur l'ancienne photo.
Notamment une grand bâtisse au fond qui aligne au moins sept fenêtre à l'étage (disparue de nos jours ?...)

Écrit par : Tilia | 28/01/2014

J'oubliais les recommandations de civilités gravées dans la pierre, ce qui en ferait sourire plus d'un aujourd'hui où bien des promeneurs ne respecte plus rien.

Écrit par : Tilia | 28/01/2014

pardon pour les fôtes, il est tard, ou plutôt, très tôt !!

Écrit par : Tilia | 28/01/2014

On voit bien le lycee Aubanel par contre la chapelle des Pénitents Noirs ?
Je pensais la prisons plus vielle ....(Napoléon III)?

Écrit par : Michel Bourgue | 28/01/2014

Je connais mal ce coin de la ville. Un résumé par Vignal ("M. Culture" de feu Avignon Demain) ici:

http://avignondemain.voila.net/PCPrison.htm

Ce serait donc au fond un des bâtiments de l'ancien collège pour jeunes filles, tenu par des religieuses. Et avant, à gauche, les grosses toitures seraient celles de l'usine Naquet (chardons résidence La Cardère aujourd'hui) ? Etonnante la forme que prend le relief au fond.

Écrit par : Lou Ravi | 28/01/2014

Il ne m'a pas été possible de faire la photo depuis le même angle que le photographe du second Empire, car, à cet emplacement j'avais devant moi... des arbres. :(
Le relief du fond de la photo ancienne ne correspond pas aux contreforts du Ventoux que l'on voit sur ma photo, mais plutôt aux terres arborées qui longent le Rhône. Le photographe du XIXe a sans aucun doute pris sa photo plus haut et plus loin que moi, avec une focale plus longue.
Quant aux prescriptions écrites sur la pierre, je trouve que la grande liberté dont on jouit aujourd'hui dans les jardins publics ne leur a pas nui. (Quand je pense à toutes les interdictions que nous enfreignions dans ma jeunesse et à la peur du gardien... :D)
Et merci Lou pour ton très intéressant lien ! En 2002, M. Vignal y donne effectivement l'âge de 130 ans pour ces bâtiments.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

P.S. : cette photo est la seule que j'aie jamais vu de cet endroit avant la prison.
J'aimerais bien que l'on m'en montre une autre...

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

P.S.2 : Cette photo est d'ailleurs peut-être bien plus vieille que 140 ans.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Michel Bourgue me fait passer une vue aérienne gravée vers 1850-60, où l'on voit ce quartier :
http://avignon.midiblogs.com/images/Vue-a%C3%A9rienne-vers-1850-60.jpg

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Ce dessin d'Alfred Guesdon date de 1850 (environ). Il est antérieur à la photographie que tu nous montres et qui me paraît dater des années 1860 si l'on se fie à l'allure du bâtiment du pensionnat pour jeunes filles. Je dirai 1856, cliché Edouard Denis ?

Écrit par : Lou Ravi | 28/01/2014

La photo ancienne ici, est un stéréotype sur papier albuminé signé "Radiguet et Fils, bould des Filles du Calvaire, 15.

Lou, je te trouve vachement précis... S'agit-il bien du pensionnat de jeunes filles ?

Voici également une photo que m'a envoyé Michel Bourgue, où l'on peut voir le couvent du Sacré-Cœur :
http://avignon.midiblogs.com/images/vg_136.jpg
Difficile à dater (entre 1859 et 1959, soit une fourchette de 100 ans !)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Pour Edouard Denis Baldus j'avais vu, il y a deux ou trois ans, une expo de ses photos à la BNF de la rue Vivienne. On y voyait des vues d'Avignon et notamment une, la plus connue, celle des remparts inondés. Elle est de 1856. Ce n'est donc pas lui. En ce qui concerne le Lycée Aubanel il me semble bien avoir lu son historique dans l'ouvrage qui lui est consacré (et que je n'ai plus). Les bâtiments anciens avaient été modernisés dans les années 60 (1860). La blancheur du bâtiment que l'on voit m'a fait penser à cette modernisation. Avec bien des points d'interrogation...

Écrit par : Lou Ravi | 28/01/2014

Cette page donne un bon résumé historique du lieu qui finira en lycée Aubanel :
http://www.lyc-aubanel.ac-aix-marseille.fr/spip/spip.php?rubrique17

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Belle trouvaille que cette photo. Pas sûr que ce que l'on voit ce soit la chapelle des Pénitents Noirs, quant à Aubanel ?

Écrit par : Fardoise | 28/01/2014

Sur la photo ci-dessus, on reconnaît bien la chapelle des Pénitents noir. Il n'y a pas de doute.
Sur la photo de Michel Bourgue en lien, on reconnaît bien aussi le fronton de l'entrée d'Aubanel.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Heu, me voici, avec ce lien (Aubanel) le dessin Guesdon et la photo de MB2 dans le doute au sujet de l'immeuble blanc. Je n'y vois pas un des bâtiments du futur lycée...Il est trop à gauche (au nord) ? La photo pourrait être datée par le type du vapeur sur le Rhône. On remarque la grosse cheminée de l'usine de chardons. Le dessin "en ballon" montre un moulin à vent près de la Ligne ! Pour revenir à la photo initiale, pas facile de s'y reconnaître. Les maisons du premier plan ont l'air à l'abandon. Signe de la démolition prochaine ? Le portail Aurose est masqué par les constructions ou est plutôt hors cadre, plus à droite ?

Écrit par : Lou Ravi | 28/01/2014

Je suis bien d'accord que l'immeuble "blanc" aux 7 fenêtres (que ce soit sur la photo ici ou sur celle de Michel) n'est pas un bâtiment du futur lycée. Il semble être tout simplement un bloc d'habitations de la rue Palapharnerie, ou peut-être un peu plus loin vers la porte St-Joseph qui dépasse derrière.
Par contre, sur la seconde photo, à droite de cet immeuble, on voit bien les constructions disparues, avec au centre la partie conservée et son fronton de l'entrée d'Aubanel.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Cet immeuble long et blanc aux multiples fenêtres correspondrait peut-être alors à la résidence contemporaine du milieu de la rue St-Joseph, qui a remplacé de vieux bâtiments dans la cour desquels, devenue "Théâtre de la Cardère", Jacques-Henri Pons faisait jouer "Le piano B" en 1973 ou 74 durant le festival d'Avignon.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 28/01/2014

Cet immeuble long et blanc aux multiples fenêtres pourrait-il correspondre à ce qui est devenu une partie de l'école Persil ?
L'orientation semble correspondre, ainsi que l'emplacement derrière le lycée Aubanel...
Les maisons du premier plan semblent vraiment prêtes à être démolies, signe de la prochaine construction de la prison ? On dirait des gravats à leur pied...

La forme de l'ile de la Barthelasse sans arbres est très intéressante. Merci pour cette géniale et passionnante photo.

Écrit par : Nathalie, Beaumes-de-Venise | 30/01/2014

J'ai acheté cette photo la semaine dernière sur le net... :D)

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/01/2014

Les commentaires sont fermés.