Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Quatre-vint an après plaço Carnot | Page d'accueil | Carriero Pichoto-Calado »

12/10/2013

Peire Grivolas

Pierre Grivolas (1823-1906)

74283931.2.jpg

L'autre plaque.

Commentaires

ouvrir les volets bleus, entrer, chercher s'il reste une trace de sa présence

Écrit par : brigitte Celerier | 12/10/2013

Le tableau des ménagères au marche rue du Vieux Sextier et la base de ma passion des cartes postales sur Avignon.
Je trouve ce tableau fascinant de chaleur et simplicité.
Je connaissais le tableau des Arlésiennes mais je ne savais pas qu'elles étaient de Pierre Grivolas

Écrit par : Bourgue Michel | 12/10/2013

La plaque est fort bien encadrée des persiennes bleues lorsqu'elle sont ouvertes.

Écrit par : jeandler | 12/10/2013

A part quelques toiles (dont la fameuse scène de marché) je n'ai jamais vraiment accroché. Ses paysages du Ventoux touchent parfois au mysticisme. Grand peintre et surtout grand pédagogue paraît-il.
Hasard ou fait-exprès, c'est aujourd'hui qu'a lieu une grande vente de peinture provençale chez Armengaud. Plus que très peu de temps pour aller voir les toiles. Quelques Montagné intéressants, sans plus. Le reste relève plutôt d'une certaine soupe, pas mauvaise, mais resservie plusieurs fois. Un beau bronze de JP Gras, mais le sujet, un vieillard, est ingrat, deux dessins de Trinquier, fort mal encadrés, quelques Saïn, Firmin etc. A noter deux P. Caravella dont un paysage fleuri bien traité. ( Caravella tenait le magasin de matériel et fournitures de bureau rue des Lices, en face la Caserne des Passagers). Si vous aimez le poisson la Soupe de Roches de Gérard Reynier vaut vraiment le coup si l'estimation (150/200 €) est la bonne. Aucun Grivolas, ni Pierre, ni Antoine...Les tableaux sont sur le site interencheres.com.

Écrit par : Lou Ravi | 12/10/2013

Écrire un commentaire