Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« AC message | Page d'accueil | Isle 61 »

11/07/2013

1970 : Picasso au festival

11 juillet 1970 - JT 20h - ORTF Jean-Pierre Enkiri, Claude Dagues, Étienne Mougeotte

Commentaires

Belle vidéo très détaillée pour l'époque et bien filmée.
Picasso a vécu sur Avignon et une paire d'année à Sorgues
En livrant j'ai eu l'occasion de voir l'original de son alphabet avant d'être édite. Il y avait une faute et le faisant remarquer (la lettre manquante ,ajoutée mais décalée)ma cliente a très bien compris que je n'y comprenais rien ( Picasso était un de leur intime )
Merci A B pour les collèges

Écrit par : michel bourgue | 11/07/2013

J'ai fais des heures de queue pour voir Picasso et les grands Maîtres à Paris en 2009...je crois?? Ma fille m'accompagnait réticente car j'ai un sciatique permanente...Picasso l'a conquise...c'était magnifique! Mais au Palais des Papes...j'en rêve! Merci pour cette vidéo

Écrit par : Patricia Bonnal Gauthier | 11/07/2013

Je l’ai vue mais j’étais jeune et encore peu motivé pour ce genre d’expo. Fallait entendre les commentaires à la sortie ! Le Festival attirait à l’époque nombre d’Avignonnais, Puaux était aux côtés deVilar, et on pouvait y emmener ses voisins de quartier ou sa cousine d’Ardèche sans avoir à leur faire faire un stage de formation théâtrale au préalable. Sur la vidéo on voit des constructions, largement modifiées aujourd’hui, au début de la rue Pente Rapide, me semble-t-il. Je ne pige pas ce qu’est le bâtiment blanc, avec des arcades à gauche de la Banque de France…Michel (Bourgue) l’équipe d’Etudes Sorguaises est preneur (nous aussi d’ailleurs j’imagine) de tout scoop sur Pablo !

Écrit par : Lou Ravi | 11/07/2013

Lou
Nous avons eu une conférence sur Picasso et Braque par Fréderic Chaillot ils sont fait de très belles recherches
Je passe l'adresse de Frederic à Michel pour Sorgues il y a Nicolas Brousset qui est extra

Écrit par : michel Bourgue | 11/07/2013

J'étais à la conférence du 4 décembre à Sorgues. Mais le conférencier était Jean-Pierre Jouffroy et non F. Chaillol. Et c'était dans le cadre de l'expo sur les 100 ans des papiers collés. Occasion de souligner que Sorgues s'implique joliment dans la culture depuis quelques années.

Écrit par : Lou Ravi | 11/07/2013

Le bâtiment à arcades coté rue Jean Vilar est le bâtiment néo-classique qui a disparu au milieu des années 1970, au profit de l'architecture balnéaire que nous avons sou sles yeux. Un autre scandale de l'époque, occulté en grand epartie par celui de la Balance qui lui a ravi la vedette...

On doit le voir sur nombre de clichés anciens, peut-être même sur ce site ! Côté Palais (côté nord), la construction se terminait en demi-cercle, avec effectivement un rez de chaussée à grandes souvertures en plein cintre. Rez de chaussée sans nul doute blanchi, l'établissement était un hôtel...

Écrit par : Alain Breton | 11/07/2013

Ici :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/01/20/trento-vuech-an-apres-l-oustalarie-helen-2.html
et ici :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/01/20/trento-vuech-an-apres-placo-daniel-sorano-1.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 11/07/2013

Et puis ici aussi :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2013/06/02/quatre-vint-an-apres-hiely.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 11/07/2013

Merci Michel pour ces liens, je me doutais bien que le sujet avait été abordé ici...

Je me souviens qu'à l'époque, l'architecte Max Bourgoin cherchait à mobiliser contre le lamentable projet de reconstruction... en vain hélas. Mais il faut bien convenir, quarante ans plus tard, que LA SEULE construction de cette époque qui s'insère parfaitement dans le contexte urbain et ne jure pas face aux calcaires médiévaux, se trouve rue Ninon Vallin...

Comme quoi, avoir raison avant les autres, c'est aussi une façon d'avoir tort !

Écrit par : Alain Breton | 11/07/2013

Merci pour ces précisions et photos. C'est la blancheur du rez-de-chaussée du bâtiment "à arcades" qui m'a fait hésiter sur ce qu'il était. Rue Pente-rapide, la tour que l'on voit aurait-elle disparue ? Et cet abris à la toiture de tuiles plates ? Je pense à un des entrepôts communaux..
Bourgoin: reconnaissance à son oeuvre, à sa vision de l'urbanisme et de la construction.

Écrit par : Lou Ravi | 11/07/2013

La tour a effectivement disparu...

http://avignon.midiblogs.com/archive/2011/08/06/cinquanto-an-apres-21-bis-placo-dou-palais.html

Quand à la toiture de tuiles plates, il n'y avait pas là, à ma oonnaissance, d'entrepôt communal, mais des dépendances de l'hôtel de Sudre, qui donnaient dans le jardinet de cet édifice.

Écrit par : Alain Breton | 11/07/2013

Justement, j'allais publier ce lien... Merci Alain !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 11/07/2013

Merci...J'avais vu (et commenté) et j'ai ensuite oublié...

Écrit par : Lou Ravi | 11/07/2013

Les commentaires sont fermés.