Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Dóu pourtau Imbert Nóu à la brecado Limbert | Page d'accueil | Óusservacioun »

04/09/2013

Isle 120 (1)

386837253.jpg

Pica sus la foto pèr avé uno visto largo...
Cliquer sur la photo pour avoir une vue large...
Click on the photo for a larger view...

Commentaires

là oeil de faucon a eu la tâche facilitée - sauf que le 2 n'était pas évident - un beau jardin derrière ?

Écrit par : brigetoun | 04/09/2013

pour Brigetoun :
http://goo.gl/maps/A8DIZ

@ Lou Ravi : pas loin du bunker ;-)

Écrit par : Tilia | 04/09/2013

"R" pour Rue ?
Un coin chouette de cette rue en L autour du Carmel. Le «cartouche» vide à gauche d’Isle 120 portait la plaque des: http://www.pompesgrillot.com désormais exilées à l’extérieur.

Merci Michel de rappeler l’existence du bunker voisin. Le docteur Collom (quel nom prédestiné pour un gastro-entérologue !) avait fait découper l’ouverture de son garage au rayon laser les murs en béton ayant 1 m d’épaisseur…Ses voitures étaient toutes bugnées d’avoir frotté contre les murs.
En passant sous le porche que l’on voit on cheminait jusqu’à contourner la chapelle du Miracle. On arrivait à un jardin, où un agent immobilier, avisé, a fait construire un petit immeuble côté boulevard Raspail. Il y avait de beaux lierres qui courraient pratiquement depuis la maison Rozemblit, aux remparts, accentuant le charme de cette rue calme (Carmel oblige !) où de nombreux jardinets ont été transformés en parking. Vierge récente à gauche, on ne la voit pas. Au début de la rue les Conti ont investi les lieux mais ce ne sont pas les ouvriers du pneu ! (Théâtre de l’Observance un des derniers créés en ville). La rue a l’air «dans son jus» depuis des décennies avec ses bordures de trottoir en pierre dure, ses pariétaires et ces plaques et grilles en fonte en place depuis longtemps.

Écrit par : Lou Ravi | 04/09/2013

Préservation intelligente. Un encadré réservé.

Écrit par : jeandler | 04/09/2013

Me Rozemblit fille Aurio dont le pere avait un entrepot de fromages à gauche de l'imprimerie Orta à St Lazare , il avait commercialise le " petit pâtre" un des premiers carres de l'Est mais surtout 'Le gourmand' et ' La bouille'( les bests de l'epoque).
Me Perrin (cave à vin /theatre du Balcon)etait leur voisine Rue de L'observance.
Par contre je ne situe pas la maison de Mr et Me Collom
Il y avait là les 'pompes grillot'
Le Carmel seul etablissement ou je n'ai pas gagne d'argent mais quand je passe je m'arrete pour embrasser mes soeurs...

Écrit par : michel Bourgue | 04/09/2013

Ton lien Maps, Tilia, ne laisse pas deviner l'emplacement d'un bunker.

Lou et Michel connaissent bien le quartier...
La niche de la maison de gauche : http://perso.numericable.fr/michbenoit/NICHES/Images/4%20rue%20de%20l'Observance_.jpg
Une sculpture de Francis Liévore (1992), stigmatisée par la vigne vierge !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 04/09/2013

Les frères de Me Collom tenaient le Bar à la Porte Thiers face au 7 °génie,puis sont partis ouvrir la grande cafeteria à Cap Sud.
Damien l'aine avait un banc des fruits et légumes dans les anciennes halles
Je regrette de ne pas avoir connu les abattoirs.
J'aime Bd Raspail l'ancienne Maison de RDV .(extérieur très cosy)

Écrit par : michel Bourgue | 04/09/2013

MB²: à parler de Rozemblit on ne peut qu’évoquer aussi nos deux frangins rois de la brosse et du balais. Cela va d’ailleurs très bien à Françoise qui ainsi pu apprendre à bien manier la brosse (deviner laquelle) et le balais; on l’a vu avec le retrait des délégations sanctionnant nos adjoints entrés en dissidence.
Le Dr Collom : sa maison est au droit du bunker que l’on repère à son portail double, coulissant. On est là dans ce coin de Raspail entre la maison du promoteur (et non agent comme je l’ai indiqué) immobilier et l’hôtel d’Angleterre. On croisait souvent, se rendant à l’office de 8h00 au carmel, un de nos meilleurs théâtreux avignonnais dont je tairai le nom et dont je n’ai plus de nouvelles. Il faut souhaiter longue vie à nos frangines carmélites, de moins en moins nombreuses hélas. Pas envie de voir ce quartier se boboïser et le carmel vendu à quelque promoteur…
PS je suis allé voir sur Google Street: on voit bien le garage qui masque le fameux bunker. En continuant après l'entrée montrée ici on voit deux garages jumelés. C'est le troisième. Très peu de gens en connaissent l'existence. Même ceux du quartier.

Écrit par : Lou Ravi | 04/09/2013

Sculpture à rapprocher de celle de la rue Joseph Vernet, qui, elle aussi, montre ses cuisses.
http://avignon.midiblogs.com/archive/2011/06/07/nudeta-santo.html
Même sculpteur ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 04/09/2013

Brigetoun, je n'ai pas déchiffré le 2 de 120...
J'ai regardé le plan de 1840...
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/53Fi695/ILUMP8070
Si le lien ne marche pas, chercher sur le site http://recherche.archives.avignon.fr le document iconographique 53Fi695.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 04/09/2013

Merci de ce plan Michel ! Il a eu de multiples versions, visiblement à partir de la même planche régulièrement "bricolée" (on lit parfois d'anciens tracés "fantômes" sur les versons postérieures).

Sur celui-ci, qui date effectivement des années 1840, on a la surprise de voir que dans l'isle 120 est projeté le percement de deux voies, dont l'une préfigure avec 50 ans d'avance le boulevard Raspail, réalisé avec un tracé effectif un peu plus méridional, compte tenu de l'irruption du Cours Jean-Jaurès /Cours Bonaparte/Cours Pétrarque dans le paysage urbain entretemps...

Écrit par : Alain Breton | 04/09/2013

C'est toujours un plaisir de vous lire ...tous.
Oui pendant le festival , pour loger tout à côté, je suis passée de multiples fois dans cette rue si paisible ...
Le Carmel, bien sûr! Mais la Maison de Rendez-vous je chercherai...l'année prochaine.
Merci pour votre façon de faire vivre Avignon.

Écrit par : Bernadette | 04/09/2013

Bernadette => la "maison de rendez-vous" :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/02/16/la-maison-du-bonheur-joyousness-house.html
:D

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 04/09/2013

Cette jolie maison, encoquinée par sa déco, est au n° 38. Il y eut une épicerie plus tard à cette adresse. Ou au 34 ? Je ne sais plus. SOS MB²...

Écrit par : Lou Ravi | 04/09/2013

Ah ben oui bien sûûûûr !!!! Je l'avais remarquée ...et c'était donc la maison du bonheur .Merci . :))

Écrit par : Bernadette | 04/09/2013

oh ! moi qui imaginait un vieux couple sentimental ! je dois avoir hérité la naïveté maternelle finalement !

Écrit par : brigetoun | 05/09/2013

Les commentaires sont fermés.