Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« La farmacio Gregòri quatre-vint an après | Page d'accueil | Se cava lou su / Se creuser la tête / Rack one's brains »

30/04/2013

La capelarié Mouret vint-e-quatre an après

La chapellerie Mouret vingt-quatre ans après
Mouret headwear twenty-four years after

625866933.jpg
1989
819227117.jpg
2013

Commentaires

Elle rajeunit et embellit tout à la fois (le contraire de moi !).

J'adore les enseignes. On dirait le haut de forme du Chapelier Toqué,
celui qui travaille du chapeau dans Alice aux Pays des Merveilles

Écrit par : Tilia | 30/04/2013

ce sont presque les mêmes chapeaux - quel dommage qu'il n'y ait plus le marchand de tissu - j'adore tâter, et croire que je sais coudre

Écrit par : brigetoun | 30/04/2013

Le plus beau magasin d'Avignon...où je n'ai jamais mis les pieds...

Écrit par : Françoise | 30/04/2013

Exterieur tres beau ,interieur caverne "ali baba"placards plein de casquettes et chapeaux......
Contrairement à Françoise je passe souvent le seuil et j'achete.....

Écrit par : michel Bourgue | 30/04/2013

Bonnets phrygiens, bicornes...C'est bien l'année du Bicentenaire. Petite boutique mais grande notoriété. Le magasin sera même classé à l'Inventaire des MH en 1992, et restauré. Beaucoup à lire (articles, revues) sur l'histoire de Mouret, ex boutique Coret. On y est tous entré un jour par curiosité (sauf une donc, sourire...). C'était pour moi, gamin, pour mes parents, une boutique chic et cher, où l'on badait la vitrine mais où l'on n'achetait jamais. L'on avait place Pie un pauvre marchand de casquettes qui venait depuis la Carreterie avec sa carriole à bras. Mouret a gardé une clientèle fidèle. Les jeunes y viennent aussi. Sans compter avec les bobos ! Son site internet:

http://www.mouret-chapelier.fr/


Icône de la rue des Marchands et du centre-ville, c'est le souvenir qui s'accroche au présent. Qu'il dure longtemps, longo mai !

Écrit par : Lou Ravi | 30/04/2013

Bonjour,
La grande mode des années 55/58 , était le béret et c'et la que nous allions nous fournir; après vint le temps des casquettes toujours chez Mouret.

Écrit par : guima | 30/04/2013

Il y a trois enseignes : deux chapeaux hauts de forme et un bicorne de gendarmerie.
Ces enseignes longtemps absentes, sont revenues avec la restauration du magasin.
Ce sont manifestement bien celles du XIXe.
http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/07/03/cent-an-apres-coret.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/04/2013

Elle est restée authentique. Elle a pris un coup de vieux, mais est- ce qu'un coup de neuf s'impose ?

Écrit par : Claude | 30/04/2013

Chapeau ! La belle boutique, j'irais avec plaisir ne serais-ce que pour admirer l'intérieur §

Écrit par : jeandler | 30/04/2013

L'intérieur :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/12/05/chapeau.html

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 30/04/2013

Commerces de chapeaux
La famille Peruggi Rue des Fourbisseurs le pere a commence sa carriere par la fabrication et la vente de chapeaux sur les marches
Puis le magasin tenu aujourdhui par sa petite fille Miriam.
Sans oublie le magasin Antoine à côte de Mallar (robes de maries et chapeaux) fermait depuis 5 ou 6 ans

Écrit par : michel Bourgue | 30/04/2013

Plus fringante en 2013 qu'en 1989!

Écrit par : chri | 30/04/2013

Les commentaires sont fermés.