Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Cènt-e-dès an après carriero de la Republico 2 | Page d'accueil | Quaranto-sèt an après carriero de la Republico »

23/04/2013

Setanto-tres an après carriero de la Republico

Soixante-treize ans après rue de la République
Seventy-three years after Republic street

124323463.jpg 2114593744.jpg

Commentaires

Monoprix est toujours là (en suis bien contente) mais la façade a beaucoup changé - font dans la discrétion maintenant, un poil plus snob

Écrit par : brigetoun | 23/04/2013

Je trouve le nouveau Look de Monoprix réussi. Le cliché ancien est celui d’une CPA de 1940. Le tramway a disparu au profit des autobus mais les rails sont encore là. Le soleil bas met nettement en lumière le nouvel immeuble de la Marseillaise de Crédit qui encadre avec Les Dames de France (inaugurées en octobre 1926), la récente rue Pourquery de Boisserin. On s’affaire sans joie. Les lampadaires à boules ont remplacé ceux «en clochette» qui avaient été montés sur les becs de gaz. Monoprix et ses vitrines galbées «Art déco» vieillissantes, ne s’est pas encore agrandi : il absorbera plus tard la boutique de l’Agence Havas que l’on voit à gauche. On peut garer son vélo contre le trottoir…

Écrit par : Lou Ravi | 23/04/2013

Que de charme et pas forcément désuet...

Écrit par : jeandler | 23/04/2013

Les enseignes de Monoprix plus discrètes, oui j'apprécie.
Mais je regrette de ne pas avoir connu ses vitrines Art Déco...
ni le tramway et les anciens réverbères de la Ré de la photo d'hier.

Écrit par : Tilia | 23/04/2013

Il me semble bien - un lointain souvenir - avoir vu les rails du tramway ici.
Je devais avoir entre trois et six ans, c'est-à-dire vers 1958-60...
(Avec ma mère qui allait chez Monoprix.)
De quand donc date le retrait de ses rails ?

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 23/04/2013

Je n'ai aucun souvenir de ces rails. Sauf peut-être en haut de la rue de la Ré où ils ne furent pas tout à fait recouverts par le goudron et où on les a enlevés plus tard ? A voir en étudiant les travaux de voirie et réseau qui affectèrent le centre-ville. J'en reviens à notre incontournable Jean Mazet. Mais Michel Gromelle doit savoir aussi...

Écrit par : Lou Ravi | 23/04/2013

Les commentaires sont fermés.